Actu de l'ile Maurice
Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth : « Si je suis là comme PM, c’est grâce à ma maman »

[Vidéo] Pravind Jugnauth : « Si je suis là comme PM, c’est grâce à ma maman »

Véritable ode à la femme qu’a faite le Premier ministre, mercredi lors de la célébration de la Journée internationale de la Femme au centre Swami Vivekananda.

Pravind Jugnauth se remémore de l’époque de sa grand-mère qui croyait en l’éducation : « Auparavant, l’école était secondaire et les enfants devaient travailler pour ramener des sous à la maison, mais ma grand-mère avait ouvert une école pour aider les enfants et elle a élevé trois enfants seule ». Il enchaîne en disant que « si je suis là en tant que Premier ministre aujourd’hui, c’est grâce à ma maman, elle aussi savait l’importance de l’éducation ».

Parlant de l’importance de la femme, le PM rappelle comment dans les années 40, il y avait des tensions entre les travailleurs et les patrons de l’industrie sucrière concernant les revendications « et à cette époque il y avait une femme qui avait perdu la vie dans son combat, c’était Anjalay Coopen ». Il dit que, comme elle, il y a d’autres femmes qui ont marqué l’histoire.

Pour ce qui est de l’émancipation de la femme, « cela a commencé sous SAJ qui avait une vision et c’est au début des années 80 que les femmes ont commencé à travailler dans les usines pour pouvoir aider financièrement la famille, c’est pourquoi je dis que notre force ce sont les femmes, car elles sont les piliers de la famille, même si souvent elles ne sont pas rémunérées ».

Il reproche aux hommes d’avoir une mentalité et une culture qui font qu’ils croient que c’est tout à fait normal que la femme fasse tout à la maison. « Avec la réforme de l’éducation, cela va inculquer une culture à nos enfants et le résultat, on le verra dans quinze ans, car ce n’est pas seulement une réforme mais une révolution qu’on est en train d’introduire pour nos enfants ».

Le PM annonce l’introduction dans le prochain Budget d’un Gender Responsive Budgeting pour l’égalité des genres et il félicite au passage la Speaker, Maya Hanoomanjee, qui a mis en place un Parliamentary Gender Focus « et notre gouvernement a obligé toutes les compagnies publiques qui sont listées en Bourse d’avoir une femme au sein de leur conseil d’administration, sans compter l’introduction bientôt d’un Regional Gender for Excellence for Gender Equality. :Ce centre d’excellence fera des recherches et soumettra ses recommandations pour les femmes », dit-il.

Pour ce qui est des hommes au pouvoir, Pravind Jugnauth se pose la question suivante : est-ce qu’on se sert du pouvoir pour exploiter les femmes ? « Moi je dis qu’il faut juger les gens par leurs faits et non à travers des rumeurs et je vais vous rappeler que durant la campagne de 2014, que n’a-t-on pas dit sur Sandya Bhoygah ? »

Pour conclure, le Premier ministre devait dire ceci « Il y a ceux qui pensent que ‘garçon 1er lot, tifi 2e lot’, mais moi je dis que j’ai trois premiers lots à la maison ».

JC Dedans