Connect with us

Sport International

Le FC Barcelone, historique et magique!

Published

on

Le FC Barcelone, historique et magique!

Six buts à un. Remonter quatre buts d’écart, le FC Barcelone l’a fait pour la toute première fois en Ligue des champions. Les stats sont faits pour être battus. Luis Enrique a réussi son pari contre le PSG mercredi soir.

Une qualification  n’est jamais gagnée d’avance. Elle se joue en 90 minutes. Et on a eu droit à 90 minutes de folie au Camp Nou. Corrigés 4-0 à l’aller, les Catalans ont su s’imposer 6-1 Un vrai cauchemar pour les hommes d’Unai Emery, qui quittent donc la Ligue des Champions dès les 8es de finale.

Trois minutes ont suffi pour semer le doute dans le camp des Parisiens. A la suite d’un gros cafouillage au sein de la défense parisienne, Trapp se trouait et Suarez marquait de la tête, le ballon ayant bien franchi la ligne malgré le retour de Meunier (1-0, 3e).

Alors que le Barça ne l’inquiétait plus trop, le PSG encaissait un second but avant la pause. Encore trop tendre face à Iniesta, Marquinhos mettait Trapp en difficulté qui touchait à peine le ballon mais suffisamment pour pousser Kurzawa à manquer son dégagement et marquer contre son camp (2-0, 40e). La moitié du chemin est faite en rentrant aux vestiaires.

Et la deuxième période débutait comme la première. De façon cauchemardesque. Dans la surface, Meunier, après avoir glissé, accrochait Neymar. Messi transformait le penalty (3-0, 50e). Le Camp Nou était en transe. Cavani avait pourtant l’occasion de calmer tout le monde mais c’est le poteau qui repoussait la tentative de l’Uruguayen.

Mais sur sa deuxième occasion, El Matador ne manquait pas sa cible. Sur un long coup franc de Verratti, Kurzawa remettait de la tête pour Cavani, dont la volée crucifiait ter Stegen (3-1, 62e). Un but qui calmait sérieusement le public barcelonais en même temps qu’il mettait Emery dans un état second. L’Uruguayen pouvait doubler la mise dans la foulée mais le dernier rempart du Barça remportait son duel. Dommage, car en fin de rencontre, sur coup franc, Neymar rehaussait encore un peu plus sa grosse prestation du jour (4-1, 89e).

L’impensable allait alors arriver. Neymar, encore lui, punissait sur penalty un Marquinhos de nouveau fautif (5-1, 91e). Puis Sergi Roberto envoyait le Barça au paradis dans les dernières secondes (6-1, 96e). Tous les Parisiens s’effondraient alors. Verratti était en larmes. Meunier aussi. Luis Enrique, lui, était hilare. Les Barcelonais ont donc réussi ce que personne n’avait jamais fait avant eux. C’est beau, c’est grand pour les Catalans.

Dans l’autre match de la soirée, malgré sa défaite 1-0 à l’aller, le Borussia Dortmund a renversé la vapeur en s’imposant 4-0 à domicile face au Benfica Lisbonne.

Premier League: Manchester City tenu en échec 

En match avancé de la 28e journée de Premier League, Manchester City affrontait Stoke City mercredi.

Les Citizens laissent encore filer des précieux points dans la lutte pour les places qualificatives de la Ligue des Champions.

Ils ont été tenu en échec et restent 3es à 10 points du leader Chelsea.

 

Commentaires

Sport International

Real Madrid-PSG : Neymar peut être le prochain roi blanc du Merengues

Published

on

Le quotidien Marca dévoile ce samedi que le Brésilien du PSG verrait bien son avenir s’écrire du côté de Madrid et qu’il n’aurait aucun problème à jouer avec Cristiano Ronaldo. Depuis des jours, Les heures passe et la presse madrilène ne cesse d’évoquer  l’avenir du numéro 10 parisien. « Il reste à 100%. Il y a 0% de chance pour qu’il parte », affirme pourtant Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, après la rencontre de mercredi soir face aux Merengues. Ce jour même, en Catalogne cette fois, Mundo Deportivo affirmait que tout était sur le tapis  pour que Neymar debarque à Madrid l’été 2019. Le média ibérique parle notamment du traitement des employés du club madrilène envers le Brésilien lors de son court passage mercredi soir, tout comme celui des supporters. Marca évoque une arrivée pour l’année 2019, expliquant que l’orgueil du cheikh parisien et la politique du club rendent un départ de l’homme à 220 millions impossible dans les mois à venir.

Mais une condition doit être réunie pour que l’opération aboutisse : c’est Neymar lui-même qui devra convaincre le PSG de le laisser filer, et il devra aussi faire une croix sur une possible augmentation de salaire à Madrid par rapport à ce qu’il touche actuellement. Mieux, la star de la Canarinha se verrait bien jouer aux côtés de Cristiano Ronaldo comme l’explique le média espagnol, tout comme Cristiano Ronaldo ne voit pas la possibilité de jouer avec le Brésilien d’un mauvais œil. Neymar semblait d’ailleurs plus à l’aise au Barça qu’au PSG, lui qui est habitué à partager la vedette avec d’autres grandes stars. Autant dire que ce feuilleton Neymar est loin d’être terminé, et que seule une déclaration publique du joueur sur son avenir pourrait mettre terme à ces rumeurs

Commentaires

Continue Reading

Sport International

Arsenal veut rivaliser avec les gros de la Premier League

Published

on

Arsenal veut rivaliser avec les gros de la Premier League

Ces dernières années, Arsenal a pris un peu de retard sur ses rivaux. Sur le plan sportif tout d’abord, où l’on peut parler de stagnation, alors que des équipes comme Manchester City explosent, et que Tottenham est désormais clairement en mesure de faire mieux que les Gunners, tant sur la scène nationale qu’européenne. Et sur le plan financier, le club de la capitale anglaise a aussi pris du retard. Arsenal va donc négocier un sponsor pour les manches pour la première fois de son histoire quand son sponsor maillot avec Emirates expirera l’an prochain. Reste à voir s’il sera renouvelé, et dans quelles conditions. Le contrat équipementier avec Puma expire aussi en fin de saison prochaine, et là aussi le retard avec les cadors est important, puisque des clubs comme Chelsea ou Manchester United touchent le double voire plus avec Nike et Adidas. De plus, Manchester City, à la traîne de ce côté-là, voit aussi son contrat avec Nike expirer et une grosse augmentation est à prévoir, que ce soit avec la firme américaine ou avec une autre comme Puma.

De quoi enlever des parts potentielles à Arsenal. En plus, le club veut aussi accroître ses revenus commerciaux, lui qui a désormais 26 partenaires commerciaux annoncés sur son site officiel. L’an dernier, Manchester City et Manchester United ont respectivement généré 143M€ et 208M€ d’euros de plus que les Canonniers en termes de revenus commerciaux ! Des mesures qui sont nécessaires pour rester compétitives sur le marché alors que les Gunners chercheront notamment à renforcer leur défense et leur milieu de terrain.

 

Commentaires

Continue Reading

Sport International

Real : Florentino Perez fixe le prix de Marco Asensio !

Published

on

Real : Florentino Perez fixe le prix de Marco Asensio !

Encore déterminant et auteur d’une bonne rentrée lors de la victoire du Real Madrid face au Paris Saint-Germain (3-1), Marco Asensio (22 ans) ne cesse d’impressionner les observateurs. Un talent insolent qui plaît aux différentes grandes formations européennes. D’après la Gazetta dello Sport, Florentino Perez aurait déjà fixé le prix du joueur pour faire fuir d’éventuels courtisans.

Ainsi il faudrait débourser 700 millions d’euros pour s’attacher les services de l’Espagnol. D’ailleurs, Manchester United a tenté de faire venir cet été. Une offre balayée d’une main par le Real Madrid qui compte sur sa pépite pour l’avenir. Joker de luxe (34 matches ; 8 buts), il est en train de confirmer les promesses qu’il avait démontrées l’année dernière.

Commentaires

Continue Reading

A la une