Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

[Vidéo] Danwantee : « Mo garçon fine prefer suicider ki rann so lekor la police »

[Vidéo] Danwantee : « Mo garçon fine prefer suicider ki rann so lekor la police »

Mercredi 15 mars. Un terrible drame s’est joué au domicile des Neelwant à Koyratty, Terre-Rouge.  Manick, un chauffeur d’autobus de 52 ans, s’est donné la mort par pendaison sous un arbre. C’est l’une de ses sœurs qui a fait l’horrible découverte vers 6h00.

Manick, qui était recherché par la police depuis dimanche après avoir agressé  ses deux belles-filles avec un couteau, était venu trouver refuge deux jours plus tard chez sa mère Danwantee (66 ans) vers 3 heures du matin.

Il craignait, selon Danwantee, d’être arrêté pour tentative de meurtre. Il avait confié à sa mère qu’il préférait se suicider que de se constituer prisonnier. « Mo finn dir li pas fer enn zafer koum sa. Si arrive li kitsoz, kouma mo pou vive ?» lâche la sexagénaire avant d’éclater en sanglots.

Preety, l’une des sœurs de Manick, nous relate que son frère a commis cet acte de désespoir car il a été pris de remord. « Il regrette d’avoir fait du mal à ses belles-filles. Li ti bien kontan zot », dit-elle.

Pour mieux comprendre l’histoire, il faut remonter à dimanche. Il est 19h00. Manick rentre de son travail et va dans sa chambre à coucher pour picoler. Pendant ce temps, sa femme Samira et ses trois filles nées d’une première union  bavardent dans le salon. 22h00 : les filles sont déjà au lit. Quelques minutes plus tard, elles entendent un vacarme à l’extérieur. C’est leur mère qui est en train de se disputer avec leur beau-père. Ce dernier, complètement saoul, s’était allongé sur le sol et tenait un couteau.

Amira, l’aînée, sort de la chambre suivie de Shaheen, sa cadette de 14 ans, pour s’enquérir de la situation « Ki ou pe fer ?» lui lance Amira en se penchant vers son beau-père. Ce dernier s’en prend alors à sa femme qui voulait récupérer le couteau. Lorsqu’Amira tente de s’interposer, Manick  la saisit par le bras et lui porte un coup de couteau au ventre. L’ado tente de s’enfuir mais elle reçoit un deuxième coup au dos.

Shaheen ne sera pas épargnée. Elle recevra elle aussi un coup de couteau en voulant aller chercher de l’aide chez des voisins. En réalisant son geste, Manick enfourche sa moto et prend la fuite. Amira a été conduite à l’hôpital de Flacq où elle a subi une intervention chirurgicale. Elle a été admise à l’unité des soins intensifs. Quant à Shaheen, elle a été admise dans le même centre hospitalier, mais son état est jugé stable.