Actu de l'ile Maurice
Actualités

[Vidéo] Pravind Jugnauth : « Mo pou sans aucun pitié contre bans mafias la drogue même si ça implique mo bans proches et même mo zenfant… »

[Vidéo] Pravind Jugnauth  : « Mo pou sans aucun pitié contre bans mafias la drogue même si ça implique mo bans proches et même mo zenfant… »

« J’ai donné des directives à la police pour mener une enquête sérieuse. Kot ena connection avec trafikant la drogue, nu pu azir sans exception! » Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, n’a pas mâché ses mots à l’encontre de ceux qui allèguent que Geanchand Dewdanee, serait un proche du chef du gouvernement. Il était face à la presse après la cérémonie de Regional Women’s Day et aux National Day Celebrations à Circonstance St-Pierre, ce mercredi 15 mars.

En effet, il commentait sur la photo publiée dans un quotidien le montrant en compagnie de Geanchand Dewdanee, l’un des deux suspects arrêtés dans l’enquête sur la saisie record de 135 kilos d’héroïne valant plus de Rs 2 milliards dans le port le jeudi 9 mars. « Mo kone li comme enn supporter du MSM, mais pas vé dire ki li ena enn connection avec moi, ni avec Sun Trust », souligne-t-il.    Il devait expliquer que l’accusé « n’est pas un membre du comité central, ni du régional du MSM, mais un simple sympatisant. Ou kapav rassurer ki surtout si c’est enne dimun ki mo koner, li bizin ena plis responsabilité pu agir d’après la loi », avance-t-il. Le Premier ministre est catégorique surtout quand il fait ressortir : « Mo pou sans aucun pitié contre bans mafias la drogue même si ça implique mo bans proches et même mo zenfant… »

A une question d’Inside News, s’il était au courant que ce dernier avait des connections avec le monde de la drogue, « ceki mo kapav dire, c’est mo support à bans authorité qui fine ressi met lamain lor banes suspect dans sa zaffaire de 135 kilo la drogue la, sa travail qui mo pe fer, pu amen résultat plis divant ! » Le Premier ministre est d’avis que cette affaire « n’entache pas mon image mais c’est la faute des médias qui publient des allégations gratuites à mon égard ».

Parlant de la Commission d’enquête sur la drogue, le PM devait dire que « notre combat contre la drogue n’attendra pas les retombées de cette commission ».

Aussi, par rapport à l’avertissement que ce dernier a lancé à Paul Bérenger et Reza Uteem, dans l’affaire Sobrinho. « Mo pou poursuivre zot, mone donne zot l’occasion pour rectifier, zot meme dire ki zot pe maintenir séki zot fine dire ! », soutient-il. Pravind Jugnauth affirme que « mo pou nettoye zot kuma bizin, mais laissons la justice suivre son cours ! Je prépare mon dossier contre ces derniers, » confirme Pravind Jugnauth.