Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

La Sud-Africaine dissimule 316 grammes d’héroïne dans son sexe et son soutien-gorge

La Sud-Africaine dissimule 316 grammes d’héroïne dans son sexe et son soutien-gorge

Deux véhicules endommagés, deux membres de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) blessés et trois suspects arrêtés. Tel est le bilan après un exercice de « control delivery» qui a eu lieu dans la soirée du mercredi 16 mars à Mahébourg. Cette opération avait été mise sur pied après l’arrestation de Wendy Fikele Magoro, une institutrice sud-africaine, âgée de 35 ans, à l’aéroport la veille.

Il est 19h35 ce mardi 14 mars. Le vol MK 852 en provenance de Johannesbourg vient de toucher le tarmac à l’aéroport de Plaisance. Quelques minutes plus tard, les passagers s’apprêtent à récupérer leurs bagages, mais une personne en particulier attire l’attention des officiers de la douane. Il s’agit de Wendy Fikele Magoro. Elle semble nerveuse. L’institutrice est invitée à les suivre dans un bureau où elle sera soumise à une fouille corporelle. C’est là que les officiers de la douane et ceux de la brigade anti-drogue découvrent trois préservatifs dans lesquels était dissimulée de l’héroïne. Au total, 316 grammes d’une valeur marchande de Rs 3,7 millions. Elle avait caché la drogue dans son soutien-gorge et son sexe.

La suspecte, qui est à sa première visite chez nous, accepte de collaborer avec les enquêteurs. Ses contacts locaux, dit-elle, devaient prendre livraison de cette la drogue dans une guest house à Mahébourg dans la soirée du mercredi 16 mars. Mais les choses ne se passeront pas comme prévu pour les limiers de l’ADSU.

Il est 20h15 lorsqu’un 4×4 avec trois individus à son bord fait son apparition. Ces derniers sont venus prendre possession des colis. En voulant les interpeller, trois policiers ont été blessés. Leur véhicule et celui des suspects ont été sérieusement endommagés. Ces derniers ont été arrêtés. Il s’agit de Jean Pierre Rosette, 46 ans, Louis Laval Gurbhoo, 45 ans et Jean Vincent Larétif, 24 ans.