Actu de l'ile Maurice
Actualités

Mercer’s ranking : Maurice premier en Afrique

Mercer’s ranking : Maurice premier en Afrique

Parmi les pays africains, Maurice sort du lot, selon le classement de Mercer’s 19th  Quality of Living Ranking rendu public le 14 mars, 2017. Notre pays se classe à la 84e place, devançant Cape Town (101e), Tunis  (104e) et les Seychelles (109e). Ce sondage vise en fait les pays où il fait bon vivre, parmi les dix critères définis.

Cinq pays africains arrivent à émerger du lot des 100 meilleurs pays où les dix critères concernés sont pris en considération. On constate que l’Afrique du Sud est très représentée avec Durban (87e), Cape Town (94e) et Joburg (96e). Loin derrière trottent Brazzaville (224E), N’Djamena (226e), Khartoum (227e) et Bangui (230e).

Port-Louis est la seule cité qui sort la tête haute en termes d’infrastructures et les critères d’évaluation sont analysés selon 39 critères regroupés au sein des 10 catégories suivantes:

  1. l’environnement et la stabilité politique, le social ;
  2. l’environnement économique comme les services bancaires ;
  3. l’environnement socioculturel (l’accès à l’information et la liberté personnelle) ;
  4. les considérations en termes de facilités aux traitements médicaux, aux eaux usées, aux restes des hôpitaux et la pollution ;
  5. le niveau de l’éducation et l’accès des universités internationales au pays ;
  6. les services publics, l’électricité, l’eau potable, le transport public et l’embouteillage ;
  7. les lieux de loisirs, les restaurants, les théâtres ;
  8. facilités de produits alimentaires
  9. le logement, les accessoires ménagers, les meubles
  10. l’environnement naturel, les données des désastres naturels.Ainsi, Maurice, avec ses infrastructures, sa stabilité politique, son environnement sain des affaires et sa nation multiculturelle, les expatriés se sentent bien chez nous en termes de sécurité surtout.

Pour ce qui est des régions de l’Afrique du Sud, notons Durban qui se classe à la 87e place, suivi de Cape Town (94e) et Joburg (96e). Malgré une instabilité politique dans ces pays, ils demeurent encore attractifs pour les investisseurs et les expatriés.