Actu de l'ile Maurice
Actualités

Un Reconstruction and Recovery Programme mis en place pour encadrer les victimes de violence domestique

Un Reconstruction and Recovery Programme mis en place pour encadrer les victimes de violence domestique  

Empower les victimes de violence domestique en les équipant de capacités d’adaptation tout en faisant un suivi : Tels sont les objectifs d’un Reconstruction and Recovery Programme mis en œuvre par la Police depuis le début de mars 2017 dans les sept Police and Family Protection Units (PFPU) à travers le pays.

Ce programme axé sur les valeurs familiales a eu lieu, le 15 mars à la PFPU de Rose Belle et le 17 mars à la branche de Rose Hill. Le Reconstruction and Recovery Programme vise à fournir un soutien additionnel aux victimes de violence domestique suite à une médiation ou l’émission d’un ‘protection order’ tout en adressant les besoins supplémentaires des familles en termes d’aide sociale, pension alimentaire, et thérapie de couple, entre autres. Il met l’accent sur le parcours des survivants, et ce qu’ils ont fait jusqu’à présent pour leur rétablissement et réinsertion.

Le programme, qui sera organisé chaque deux semaines dans les sept PFPU, se tiendra dans des groupes de 12 à 20. Des questionnaires seront remis aux victimes en vue de recueillir des informations par rapport aux services fournis. Des entrevues seront ensuite organisées. Pour les unités de médiation et de ‘protection order’, les participants seront encouragés à interagir et à partager leurs capacités d’adaptation et à promouvoir les valeurs familiales.

Le Reconciliation and Recovery Programme aide les victimes à comprendre qu’elles ne sont pas les seules face à un problème domestique et qu’ensemble elles peuvent survivre. Le projet permet ainsi aux victimes de combattre l’isolation à travers la socialisation.

A la fin du programme, les données recueillies et les indicateurs de performance permettront à la PFPU de faire son auto évaluation et sa capacité de rendre les foyers mauriciens plus sûrs.

Les victimes sollicitent l’intervention de la PFPU pour une médiation pour sauver leur couple ou pour faire la demande d’un ‘protection order’. Dans les deux cas, un fichier est ouvert détaillant la nature de leur problème et quel type d’intervention elles souhaitent que la PFPU applique pour sauver leur couple.