Actu de l'ile Maurice
Actualités

Les Seychelles piochent dans notre réservoir touristique français

Les Seychelles piochent dans notre réservoir touristique français

Quoi de plus facile que d’attirer des touristes français dans ses eaux ? C’est ce que font les Seychelles depuis 2016. Résultat : ces îles ont capturé quelque 50 000 touristes français qui devaient normalement atterrir chez nous. La MTPA a pris bonne note mais ne semble pas prendre peur.

Jamais auparavant les Seychelles n’ont attiré autant de touristes venant de la Métropole. Pourtant, elles l’ont fait l’année dernière et ce pays met le paquet pour faire venir davantage de Français. Toutefois, les Seychelles reconnaissent que le taux de change Euro-roupie seychelloise et Euro-roupie mauricienne est à l’avantage de notre pays et qu’il n’y a pas grand chose à découvrir dans ces îles éparses, hormis les plages sablonneuses.

14 %. Telle est l’agmentation du nombre de touristes en provenance de France en 2016 vers les Seychelles, soit 37 000 comparativement à 2015 et les touristes en provenance d’Italie a connu une hausse de 10%. Ce qui fait dire à Sherin Naiken, directrice générale du Seychelles Tourism Board (TSB) que la croissance et la dominance du marché européen ont dopé la croissance à deux chiffres du nombre d’arrivées touristiques.

Lors d’une réunion tenue lundi, Sherin Naiken a fait comprendre que les Seychelles avaient enregistré quelque 275 000 tourstes en 2015, soit une hausse de 19% comparativement à l’année 2014. “Air Seychellles a contribué à cette croissance avec trois vols directs par semaine vers la France”,  a déclaré Bernadette Willemin, directrice Europe de STB. Les Seychelles visent aussi sur le tourisme allemand et chinois, dont le chiffre est passé de 222 visiteurs en 2011 à 13 900 en 2015. Ce sont les periodes de la Pâques et le Carnaval international de Victoria et le Festival créole qui sont les attraits touristiques principaux et les plages sablonneuses des îles qui attirent principalement les touristes.

Du côté de la Mauritius Tourism Promotion Authhority (MTPA) on ne se fait pas trop de souci du fait que le marché français demeure notre principale source touristique, bien que les Seychelles tentent de grapiller quelques miettes de ce reservoir.