Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

[Vidéo] Meurtre de Reena Rungloll : Yovan raconte la nuit du drame

[Vidéo] Meurtre de Reena Rungloll: Yovan raconte la nuit du drame

Une chaleur torride règne à Trianon en ce début d’après-midi du mardi 21 mars. C’est au milieu de nulle part dans les champs de cannes que, cinq mois plus tôt, les limiers de la Criminal Investigation Division de Moka, sous la férule de l’inspecteur Cowlessur, ont fait une horrible découverte. Le cadavre calciné de Reena Rungloll, une mère de famille domiciliée à Saint-Pierre. L’enquête avait mené à l’arrestation de son amant, Jimmy Mahadeo, un homme marié habitant la localité.

Cinq mois après cette tragédie, soit le week-end dernier, deux autres suspects ont été arrêtés : Nitin Mahadeo, le frère du suspect, et un dénommé Yovan, âgé de 18 ans.  Si le premier nommé a nié toute participation dans ce meurtre,  Yovan B, un habitant de Bois Chéri, Moka,  a expliqué lors d’une reconstitution des faits ce qui s’est produit cette nuit du 31 octobre 2016.

Yovan raconte que cette nuit-là, Jimmy, Nitin et lui-même sont allés récupérer de vieux pneus à Bois-Chéri à bord d’un 4×4. «Mo pas ti pe konpran ki ti pou ale fer avek sa bann la roue la», raconte Yovan. Selon le jeune homme, les deux frères ne lui ont donné aucune explication. Et d’ajouter qu’ils se sont rendus par la suite  dans les champs de cannes à Trianon. «Letan nou finn arriv la bas, mo finn truv lekor enn madam dan enn trou. Zot finn zett bann caoutchouc lor li, zot finn vide lessence ek apres zot finn mett difé», dit-il. Pendant que le corps brûlait, ajoute Yovan, Jimmy Mahadeo a dit une prière. Avant de quitter les lieux, ils ont recouvert le trou avec des feuilles de tôles. Puis ils se sont rendus non loin du Château du Réduit où ils se sont débarrassés des bidons d’essence vides.