Actu de l'ile Maurice
Actualités

[Vidéo] Bébé abandonné dans une mosquée : une femme entendue par les enquêteurs

[Vidéo] Bébé abandonné dans une mosquée : une femme entendue par les enquêteurs 

Un nourrisson de sexe masculin, d’environ deux semaines, a été retrouvé dans la mosquée Noor-E-Islam le mercredi 22 mars. Les images d’une caméra de surveillance montrent une femme portant deux sacs : l’un sur son épaule et l’un dans sa main droite. Elle disparaît sur les images avant de réapparaître quelques minutes plus tard mais sans le sac qu’elle tenait dans la main droite. C’est par la suite qu’un responsable de la mosquée a été surpris de constater la présence d’un nouveau né à l’interieur du lieu de culte.

Inside News a voulu savoir plus sur l’aspect légal. Que risque quelqu’un trouvé coupable dans ce genre de situation ?

Nous avons contacté l’avocate Jenny Mooteealoo qui nous a parlé de l’aspect juridique dans ces cas précis. Elle explique que sous la « Child Protection Act, » il existe plusieurs sanctions, dépendant des circonstances dans lesquelles l’enfant a été abandonné.

L’amende peut aller jusqu’à Rs 700 000 et la peine d’emprisonnement jusqu’à 30 ans.

Par ailleurs, la Child Development Unit (CDU) a pris en main le dossier, l’enfant se porte bien à l’hôpital et la maman toujours en fuite.

A l’heure où nous publions cet article, (ndlr 17 heures), une femme était toujours entendue par les hommes du chef inspecteur Persand au poste de police de Fanfaron.