Actu de l'ile Maurice
Actualités

29 mars 2017 : Sir Anerood Jugnauth souffle ses 87 bougies

29 mars 2017 : Sir Anerood Jugnauth souffle ses 87 bougies

« Quelqu’un de committed, sincère et franc. » C’est en c’est termes que l’historien Jocelyn Chan Low décrit Sir Anerood Jugnauth. Ce dernier a toujours été dévoué pour son travail. « Il a toujours défendu ses idéologies avec franchise, » soutient l’historien.

Retour sur son parcours.

Né en 1930, Sir Anerood Jugnauth débute ses études à l’école primaire Church of England  Mission à Palma. Il entame ses études secondaires au Regent College et devient ensuite enseignant au New Eton College.

Sir Anerood embrasse la politique en 1956. Il devient conseiller municipal. C’est en 1963 qu’il devient pour la première fois membre de l’Assemblée Nationale. Il est élu sous la bannière de l’Independent Forward Block (IFB).

En 1965, il est membre de la délégation qui assiste aux conférences constitutionnelles à Lancaster House à Londres. Les discussions sont axées sur l’indépendance de l’île Maurice.

Toutefois, il claque la porte du gouvernement en 1966 mais revient quelques années plus tard, soit en 1970, pour rejoindre le Mouvement Militant Mauricien (MMM). En 1982, Sir Anerood Jugnauth est soutenu par Harish Boodhoo et le Parti Socialiste Mauricien. Véritable raz-de-marée aux législatives où le MMM/PSM remporte une victoire écrasante de 60-0.

Toutefois, la suite, neuf mois plus tard, on la connaît. C’est l’éclatement.

Sir Anerood crée alors le Mouvement Socialiste Mauricien (MSM). Toutefois, en 1995, c’est l’échec aux élections générales. Il est battu par une alliance Ptr-MMM. Il revient toutefois en 2000 mais tire sa révérence en tant que Premier ministre en 2003.

Il devient Président de la République et assume ce poste jusqu’en 2013. Car, il décide de retourner en politique pour une alliance entre le MSM et le MMM. En 2014, c’est une fois de plus la victoire pour son parti. Le tandem MSM/PMSD/ML remporte les législatives.

Toutefois, le 21 janvier 2017 il annonce son retrait en tant que premier ministre sur la MBC. Deux jours plus tard, c’est son fils Pravind Jugnauth qui lui succède et devient le nouveau premier ministre. Sir Anerood Jugnauth devient alors ministre Mentor.