Actu de l'ile Maurice
Actualités

Carte d’identité : Jeff Lingaya lance un appel aux hommes de loi

Carte d’identité : Jeff Lingaya lance un appel aux hommes de loi

La plateforme ‘No to Biometric Data on ID card’ ne baisse pas les bras. Cela même après que le ministre des TIC ait décidé, le lundi 27 mar , d’étendre le délai de la validité de la nouvelle carte d’identité au 30 avril 2017.

Le porte-parole, Jeff Lingaya, invite, tous les mauriciens, y compris les hommes de loi, pour une mobilisation ‘citoyenne, politicienne et légale’ ce mercredi 29 mars devant les locaux de la Mauritius National Identity Card Unit (MNIC) à Port-Louis. L’activiste donne rendez-vous aux contestataires entre 11 hres et 14 hres pour ce qu’il appelle ‘un peak-time event’.

Jeff Lingaya affirme ne pas être contre le fait de se munir d’une carte d’identité, mais la manière de procéder, dit-il n’est pas légale. « On ne peut forcer un citoyen à donner ses empreintes digitales ». Il indique qu’il se rendra devant le comptoir du MNIC ce 29 mars mais qu’il refusera de soumettre ses données biométriques. Si la situation dégénère, des actions légales ne seront pas à écarter.

De leurs côtés, les membres de Rezistans ek Alternativ , par le biais de Aicha Soogree , Dylan Allagapen et Jean-Yves Chavrimootoo , ont soumis une lettre adressée à l’Etat. Le parti de gauche, réclame des garanties du gouvernement, avant de donner leurs empreintes et autres données biométriques. Selon ReA, la nouvelle carte d’identité, porterait atteinte aux libertés civiles. Le parti dénonce « toute la répression et intimidation usées par les différents gouvernements successifs pour tenter de criminaliser les citoyens qui ont à cœur les libertés fondamentales et la dignité humaine en s’opposant à cette nouvelle carte ».