Actu de l'ile Maurice
Actualités

Allan Wright sur les inondations du 30 mars 2013 : « Bann institutions bizin fer zot mea culpa »

Allan Wright sur les inondations du 30 mars 2013 : « Bann institutions bizin fer zot mea culpa »

30 mars 2013- 30 mars 2014. Voilà quatre ans depuis que 152 millimètres de pluie se sont abattus sur Port-Louis en à peine 90 minutes. Des inondations meurtrières qui ont couté la vie à 11 personnes.

Les familles Tewary et Wright, qui comptent deux victimes chacune, sont toujours en quête de réponses après la tragédie du Tunnel de la Mort. Allan Wright, porte-parole du Front Commun des victimes, réclame des dommages de Rs 50 millions pour la mort de sa femme Sylvia et de son fils Jeffrey dans le tunnel du Caudan. « Nous n’avons pas encore fait notre deuil » déclare l’ex adjoint maire de Curepipe.

Selon Allan Wright, les différentes institutions sont à blâmer. Il faut qu’elles assument leurs responsabilités poursuit-il. «Je parle au nom des proches des victimes, la douleur est encore vivante même après quatre ans ». Il affirme d’autre part que l’état de santé des proches des victimes a empiré depuis les inondations du 30 mars 2013.

Les 11 victimes des inondations du 30 mars sont : Amrish Tewary, 24 ans, son frère Trishul Tewary, 19 ans, Keshav Ramdharry, 29 ans, et l’ami de ce dernier Vikash Khoosye, 26 ans, Vincent Lai, 45 ans, Ravindranath Bhobany, 52 ans, Christelle Moorghen, 65 ans, Stevenson Henriette, 32 ans et Retnon Sithanen, 36 ans, Sylvia Wright, 47 ans, et son fils Jeffrey Wright et Vikash Khoosye, 26 ans.

Ce mercredi 30 mars 2017, des proches des victimes se recueilleront devant la stèle érigée au Caudan Waterfront pour rendre hommage aux disparus. Cet évènement aura lieu à partir de 10 heures.