Actu de l'ile Maurice
Actualités

Affaire Alvaro Sobrinho: « Une commission d’enquête n’est pas appropriée à ce stade »

Affaire Alvaro Sobrinho: « Une commission d’enquête n’est pas appropriée à ce stade »

C’est ce qu’a déclaré le premier ministre ce matin à l’Assemblée Nationale, en réponse à la PNQ du leader de l’opposition. Xavier Duval demandait au premier ministre des détails entourant la provenance des fonds de l’homme d’affaire portugais, les différents permis qui lui ont été accordés, les biens immobiliers qu’il a acquis à Maurice, ainsi que les amendements apportés en ce qui concerne l’Investment Banking.

Le premier ministre Pravind Jugnauth, a déclaré d’emblée qu’il accueillait cette question, puisque cela lui donne l’occasion d’apporter des éclaircissements sur toute cette affaire qui a fait polémique. Le premier ministre a fait l’historique des déboires de Alvaro Sobrinho au Portugal, citant les allégations faites à son encontre. Pravind Jugnauth devait conclure qu’au final, aucune charge n’avait été retenue contre lui. Ainsi, il n’y avait aucune raison pour les autorités mauriciennes de ne pas lui accordé des facilités à tout investisseur potentiel.

Le premier ministre devait donner tous les détails par rapport aux différents permis qui lui ont été accordés, ainsi que les propriétés qu’il a acquises. Le premier ministre a aussi précisé que l’homme d’affaires a bénéficié d’un traitement VIP pendant ses 31 visites chez nous.

A cette information, l’hémicycle devait témoigner d’un brouhaha, avec des commentaires venant du camp de l’opposition, et des répliques surgies du camp gouvernemental. La Speaker avait tout le mal du monde pour ramener l’ordre mais finit quand même à faire respecter son autorité.

De longues minutes d’explications se sont ensuivies entre le premier ministre et le leader de l’opposition sur la question. Au final, le premier ministre devait conclure que tout a été fait selon les procédures normales et que de nouvelles enquêtes sont initiées par la FSC dans le sillage des nouvelles all♪0gations faites à l’encontre de l’homme d’affaires.