Actu de l'ile Maurice
Actualités

Metro Express : le Front Commun Anti-Metro affute ses armes

Metro Express : le Front Commun Anti-Metro affute ses armes

Ce mouvement a été créé en début de semaine. Il regroupe le Front Commun des syndicats du transport, l’Association des consommateurs de l’ile Maurice (ACIM), des organisations écologiques ainsi que des personnes qui sont concernées par le tracé du Metro Express.

Face à la presse ce jeudi 6 avril, Jayen Chellum, porte-parole de l’ACIM, affirme que le Front compte entamer des actions légales et organiser des débats publics. Des syndicats du transport souhaitent rencontrer la présidente de la République ainsi que le Premier ministre.

Jayen Chellum dénonce ce qu’il appelle « un manque de politique nationale de transport qui aurait mené vers un projet alternatif pour développer le pays ». Il se demande quelle étude a été faite pour démontrer que le Metro Express est mieux que l’autobus.

Le travailleur social, Salim Muthy, déplore un manque de communication de la part du gouvernement. Selon lui ce projet entrainera « une série d’impact qui sera irréversible pour notre société ». Il ajoute que le ministre des Infrastructures Publiques induit la population en erreur quand il dit que le prix du ticket du Metro Express ne sera pas plus cher que celui du bus. Selon le travailleur social, ce ne sont que des faussetés. Salim Muthy explique que si le gouvernement n’entame pas des discussions avec les « personnes affectées » par ce projet Metro Express avant le 14 avril 2017, une manifestation sera organisée.