Actu de l'ile Maurice
Actualités

Le salaire minimum effectif à partir du 1er janvier 2018

Le salaire minimum effectif à partir du 1er janvier 2018

Améliorer la vie de plusieurs milliers d’employés de l’île : tel est le but d’un salaire minimum. Le National Wage Consultative Council (NWCC) a tenu sa première conférence de presse ce mercredi 12 avril 2017. Le président, Beejaye Coomar Appanah, s’est attardé sur le but de ce comité qui a tenu sa première réunion en février 2017.

Des recommandations sur le salaire minimal seront faites d’ici novembre 2017 au ministère du Travail et seront effectives à partir de janvier 2018. C’est ce qu’a avancé le président du NWCC. Le salaire minimal sera revu en 2020 et sera applicable pour les cinq prochaines années, explique Beejaye Coomar Appanah.

Selon les chiffres avancés par le président du NWCC, 20 000 employés perçoivent moins de Rs 3 500 par mois, 40 000 moins de Rs 5 000 et 100 000 travailleurs reçoivent moins de Rs 8 000. Selon la loi, le salaire minimum dans la zone franche est de Rs 4 936. Le conseil a sollicité l’aide de Statistics Mauritius pour savoir dans quel secteur se trouvent ces employés afin de pouvoir examiner l’effet d’un salaire minimum sur l’emploi.

A savoir que plusieurs comités techniques ont été mis sur pied afin d’étudier les sujets spécifiques. Ils devront étudier l’effet sur l’introduction d’un salaire minimum sur l’emploi et l’investissement. Un autre comité aura pour but d’étudier les secteurs ‘à problème’, à l’instar de l’agriculture, les affaires et l’industrie ainsi que sur le travail à la pièce et la ‘Housing Allowance’ des travailleurs étrangers.

Beejaye Coomar Appanah affirme qu’à ce stade, aucun chiffre n’a été avancé par le comité. Selon la loi, le salaire minimum devrait être basé sur le salaire médian, qui est estimé à Rs 12 800 pour 2017, selon Statistics Mauritius. Le salaire médian c’est la moyenne entre le plus gros salaire et le plus petit. Ce chiffre divise les 408 000 employés en deux catégories. 204 000 employés perçoivent moins de Rs 12 500 mensuellement et 204 000 autres touchent plus.

Le président du NWCC affirme que le défi du conseil sera de déterminer la fraction du salaire median qui pourra, selon lui, améliorer la vie des employés sans causer des pertes d’emplois.

Notons que le National Wage Consultative Council est composé des représentants du patronat, des employés , du ministère du Travail , des consommateurs , du Pay Research Bureau (PRB), du National Remuneration Board (NRB), et de Statistics Mauritius. Le conseil comprend aussi un ‘Executive Officer’ et un ‘Executive Director’. Ils se concertent chaque premier mercredi du mois.