Actu de l'ile Maurice
Actualités

Nouvel An Tamoul : Le début de l’année 5119

Nouvel An Tamoul : Le début de l’année 5119

Chaque année au mois d’avril, les tamouls de l’île Maurice fêtent le nouvel an pour célébrer l’entrée du soleil dans la constellation du Bélier. Fêté le 14 avril selon le calendrier lunaire; le nouvel an Tamoul est bien plus qu’une fête de fin d’année : il est aussi un moment privilégié ou les fidèles, habillés de vêtements neufs, prient pour remercier Dieu des grâces accordées durant l’année.

Ce moment d’introspection, apprécié des enfants pour les étrennes, est également l’occasion de demander bonheur et bénédiction pour son entourage. Le nouvel an tamoul est un moment de festivité propice aux réconciliations et aux moments de partage à travers un bon repas ou un spectacle culturel.

Selon les Tamouls, l’année se passera bien si cette journée est un succès. Cette journée représente pour eux le démarrage d’une nouvelle vie et de bonheur pour tous.

Le nouvel an Tamoul débute pour tous par la purification de la maison. Bain rituel, repas et cérémonies religieuses donnent ensuite la cadence de cette journée si importante pour les Tamouls de l’île. Les offrandes, sous forme de gâteaux à base de riz, lait et sucre, sont offertes aux Dieux Ganesh, Muruga et Sourya (Dieu du soleil) à qui on demande protection et bénédiction.

Le nouvel an Tamoul est synonyme de festivité. Le repas, riche des six saveurs (sucré, salé, aigre-doux, amer etc), permet l’échange, le partage, la réconciliation et se déroule généralement en fin de journée. La diversité des goûts fait référence aux bons et mauvais moments du quotidien; un moyen simple de se rappeler de ce qu’est…la vie.

Par ailleurs, le nouvel an tamoul correspond à l’un quatre jours de bon augure à fêter dans l’année et à la période de Chaitra (1er mois du calendrier Hindou). Pour célébrer ces dates, les maisons sont bien décorées et des bannières sont déployées devant les habitations. Et pour compléter les festivités, quoi de mieux que d’écouter les lectures du Pandjangam pour connaitre les prévisions de l’année à venir. En somme, vous l’avez compris, le nouvel an tamoul est synonyme de prière, partage et prémonitions dans un environnement festif et très coloré.

Inside News souhaite à tous ses lecteurs de foi tamouls Puttandu nalvaztukkal…