Connect with us

Faits Divers

Elle meurt après l’incendie d’une voiture deux jours après avoir marié son petit-fils

Published

on

Elle meurt après l’incendie d’une voiture deux jours après avoir marié son petit fils

Dimanche 2 avril 22 h 40 : Une Nissan Bluebird prend feu après avoir percuté un pylone électrique sur l’autoroute à la hauteur du Bagatelle Mall. En réalisant que les occupants se trouvent toujours à bord, des automobilistes leur portent immédiatement secours. Mohammed Golam-Hossen, le chauffeur est le premier à sortir du véhicule. Ce valuation officer de 56 ans, tente d’évacuer sa nièce Zehadi (21 ans) coincée sur la banquette arrière pendant que des volontaires essaient d’évacuer Amina Golam-Hossen (80 ans). Celle-ci qui se trouvait également sur la banquette arrière, coincée entre les deux sièges avant après l’impact. Transportée à l’hôpital, Amina Golam-Hossen devait rendre l’âme peu de temps après. C’est à travers un proche parent que Mohammed a appris la triste nouvelle. Nous l’avons rencontré à l’hôpital ce lundi après-midi.

Mohammed Golam-Hossen, blessés aux pieds,  nous relate qu’il revenait ce soir-là de Péreybère. « Mon fils s’est marié vendredi. C’est pourquoi toute la famille est partie camper. Nous avons pris un bungalow pour le week-end. Etant donné que je devais me rendre à mon travail ce lundi, nous avons décidé ma mère, ma nièce et moi-même de rentrer chez moi à Saint-Paul». En arrivant à la hauteur de Bagatelle c’est le trou noir. « Je me souviens avoir ressenti un choc. Lorsque j’ai repris connaissance,  j’ai réalisé que ma voiture était la proie des flammes». Il raconte que sa mère a été projetée vers l’avant. « Mo finn bouz li parski li ti coincer. Mo pas finn gagn letan tire la pompe difé. Mo ti pense pou evacuer mo niece avek mo mama. Lerla bann dimun finn aide mwa». Pendant qu’il nous faisait le récit de ce drame, nous dit-il, ses proches s’apprêtaient à faire les funérailles de sa mère.

 

Advertisement

Faits Divers

Missing  : Deux Mauriciens portés manquants; leurs familles vivent dans l’angoisse

Published

on

Missing  : Deux Mauriciens portés manquants; leurs familles vivent dans l’angoisse
Missing  : Deux Mauriciens portés manquants; leurs familles vivent dans l’angoisse

Missing  : Deux Mauriciens portés manquants; leurs familles vivent dans l’angoisse

Les Bhiwoo de Palma, Quatre Bornes vivent une véritable angoisse. Bhuchtanand Bhiwoo, âgé de 50 ans, n’a pas donné signe de vie depuis le 30 avril de cette année. Ses proches ont rapporté sa disparition au poste de police de la localité.

Idem pour les Fagoo de Pamplemousses. Ils n’ont plus des nouvelles de leur fils Reshanand depuis le 12 juin. Ce dernier, âgé de 35 ans, n’a plus donné signe de vie.

Bhuchtanand Bhiwoo et Reshanand Fagoo sont donc les deux Mauriciens portés manquants. Leurs familles attendent de leurs nouvelles. Toute personne ayant des informations au sujet des deux disparus est priée de contacter la police sur les numéros de téléphone suivants : 999, 208 0034 ou 208 0035.

 

Continue Reading

Faits Divers

Image insolite : Un fourgon de la police, menotté

Redacteur

Published

on

Image insolite : Un fourgon de la police, menotté
Image insolite : Un fourgon de la police, menotté

Image insolite : Un fourgon de la police, menotté

Un fourgon de la police, utilisé pour transporter des détenus a attiré l’attention des usagers de la route, puisque le véhicule était, sans blague, menotté. Rien de plus insolite!!! L’image parle d’elle-même….

Continue Reading

Faits Divers

Possession de drogue : Le suspect trahi par son comportement louche

Published

on

Possession de drogue : Le suspect trahi par son comportement louche
Possession de drogue : Le suspect trahi par son comportement louche

Possession de drogue : Le suspect trahi par son comportement louche

Un habitant de Bois Marchand a été interpellé par des policiers de l’Emergency Response Services (ERS) à Baie du Tombeau, ce mercredi 20 juin aux petites heures du matin. C’est son allure louche qui a attiré l’attention des policiers. Eric se trouvait seul à bord de sa voiture. Celle-ci était stationnée à proximité d’un hôtel.

Le jeune homme, âgé de 25 ans, a été soumis à une fouille corporelle mais les policiers n’ont trouvé rien de compromettant en sa possession. En revanche, lorsque les policiers ont procédé à une fouille à bord de sa voiture, ils ont découvert un colis contenant des feuilles de cannabis. Interrogé concernant la présence de cette drogue à bord de son véhicule, le suspect décontenancé a confié aux policiers que la drogue lui appartenait.  « Oui missié gandia sa… mo ti pu fer cigaret pu fimé».

Le jeune homme était loin d’être tiré d’affaire. Il n’avait pas en sa possession son permis de conduire et sa voiture n’avait pas de vignette d’assurance ni de déclaration. Le suspect a été conduit au poste de police de Baie du Tombeau. Il a été maintenu en détention.

Continue Reading

Trending