Connect with us

Actualités

Entrepreneuriat : Première collecte de miel des petits apiculteurs de Chemin Rail

Krsna Coopoosamy

Published

on

Entrepreneuriat : Première collecte de miel des petits apiculteurs de Chemin Rail

Après plus d’un an de dur labeur, les petits apiculteurs de l’Agricultural Youth Club Dombeya, de Chemin Rail, ont finalement pu récolter le fruit de leurs efforts. En effet, ils ont procédé à la première récolte de miel Happy Bees. Un événement auquel les encadrants, partenaires et sponsors du Club et de la Fondation Joseph Lagesse (FJL) ont tenu à assister. Les petits apiculteurs en herbe ont même déniché des acheteurs potentiels.

L’aventure a démarré depuis plus d’un an, soit mi-2015. L’idée de se lancer dans la production de miel a fait son chemin lors d’une visite des jeunes au sein de l’ONG Chrysalides, qui pratique l’apiculture avec les femmes bénéficiaires. Depuis, l’engouement pour les abeilles n’a fait que s’intensifier. Avec le soutien de ses partenaires et sponsors, à l’instar de LUX* et Azuri, ainsi que le ministère de l’Agro-industrie, la Fondation Joseph Lagesse a élaboré un programme adressé aux jeunes de l’Agricultural Youth Club Dombeya. Une fois tout le matériel acheté, le projet a été lancé, au grand bonheur des apiculteurs en herbe.

Au sein de la Fondation Joseph Lagesse, nous encourageons vivement l’entrepreneuriat, car nous croyons fermement que le talent est là et qu’il suffit de donner un coup de pouce pour faire avancer les choses. Avec les jeunes de l’Agricultural Youth Club « Dombeya » initiés en 2016, nous avons vu cette passion et cette envie d’aller plus loin dans la mise en place de ruches. C’est ainsi que Happy Bees est né. Grâce au soutien de nos partenaires et du sponsor LUX* Tread Lightly, ainsi que celui du ministère, nous avons pu mettre sur pied ce programme d’apiculture”, explique Marie-Laurence Dupont, Responsable du pôle Environnement et développement durable de la Fondation Joseph Lagesse. “C’est à travers ces initiatives qu’ils vont prendre goût au travail, apprendre un métier et se surpasser dans ce qu’ils font. D’autant plus que ce travail est respectueux de l’environnement et permettra de meilleures récoltes au potager en favorisant la pollinisation des plantes alentours par les abeilles. Que des bénéficies !”

Outre l’apiculture, la Fondation Joseph Lagesse accompagne d’autres activités au sein de l’Agricultural Youth Club « Dombeya », telles que la mise en place d’un potager communautaire et des formations offertes par le Food and Agricultural Research and Extension Institute. Cet accompagnement se fait dans le cadre du développement communautaire du quartier, travail commencé il y a plus de sept ans.

Protection de l’environnement, entrepreneuriat et développement communautaire vont d’ailleurs de pair et c’est ainsi qu’étaient également invités les bénéficiaires de l’entreprise sociale Island Bio. Ce projet de potager bio communautaire et équitable, soutenu par la FJL, est développé par Oliver Fanfan et son équipe. Les bénéficiaires d’Island Bio n’ont d’ailleurs pas manqué de partager leur enthousiasme concernant les résultats obtenus par les enfants et se réjouissent de la mise en place de leurs propres ruches sur le terrain à Baie du Tombeau avec le soutien de la FJL. Le rendez-vous a également été pris pour une visite des jeunes de Chemin Rail de leur potager dans le but de partager, à leur tour, leur passion avec les jeunes de l’AYC “Dombeya”.

Advertisement

Actualités

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Georges Alexandre

Published

on

Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«
Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Lors d’une conférence de presse, ce 19 juin, Alain Larison, cordonnateur de l’Association of Fishing Operators (AFO), a affirmé que cette mesure budgétaire, permettant aux bateaux de pêche étrangers de pêcher dans les eaux territoriales de Maurice, énoncée dans le Budget 2018-2019, aura de graves repercussions sur le secteur de la pêche.

«Les opérateurs mauriciens de pêche se retrouveront sur la pavé. Les 25 compagnies de pêche devenant banqueroute, donneront lieu au chômage. Inadmissible de bouger dans une telle direction», affirme Alain Larison. «Le comble est qu’après l’épisode de l’octroi du passeport mauricien, on ajoute la carte blanche accordée aux compagnies de pêche étrangères de venir pêcher sur le territoire mauricien», a-t-il ajouté.

Selon lui, cette mesure budgétaire d’ouvrir le secteur de la pêche aux grosses pointures étrangères de venir exploiter les zones de pêches mauriciennes découle d’une «décision mal pensée et mal conseillée.» Par conséquent, le cordonnateur de l’AFO a souligné qu’un mémoire dans ce sens a été remis au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. «Nous lui avons expliqué que cette mesure aura un impact négatif sur le secteur de la pêche à Maurice», a-t-il déclaré.

De son côté, Ritesh Gurobee, un des responsables de l’AFO a fait remarquer que le secteur de la pêche industrielle et semi-industrielle regroupe quelque 500 pêcheurs. «Qu’adviendront-ils si des bateaux étrangers viennent pêcher dans nos eaux territoriales ? Déjà,ils n’arrivent à assurer un contrôle sur nos eaux, maintenant ils laissent entendre que de pêcheurs mauriciens sont des incapables», s’interroge-t-il.

Soulignant que le ministère de la Pêche avait récemment depêché de techniciens sur le terrain pour évaluer la situation, Ritesh Gurobee s’est confié : «Ils sont conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Au cas, où demain, il y a des opérateurs sudafricain, japonais, français…que ferons-nous pour vendre nos prises sur le marché ?» Il a soutenu qu’il faut mettre un terme à l’importation des poissons.

Continue Reading

Actualités

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes
A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, a été l’invitée d’honneur à l’école secondaire du Quartier Militaire SSS (Girls) dans le cadre de la tenue du Prize Giving Ceremony. C’était ce mercredi 20 juin.

Dans son discours, Kobita Jugnauth a mis l’accent sur l’importance de l’éducation. Elle a exhortée les élèves de l’établissement à « se servir pleinement des opportunités modernes offertes actuellement avec toutes les facilités technologiques qui existent ».

L’épouse de Pravind Jugnauth s’est appuyée sur une fameuse citation de feu Nelson Mandela : « l’éducation est le meilleur outil pour changer le monde ». Le challenge, souligne-t-elle, « est d’assurer  l’épanouissement des élèves ». De plus, elle rend hommage « à des enseignants passionnés qui font en sort qu’aucun enfant n’est laissé pour compte ». La First lady dit qu’il est essentiel de tirer le meilleur des tous les étudiants dans les écoles.

Continue Reading

Actualités

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Published

on

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »
Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, est intervenu à l’occasion des débats budgétaires, ce mercredi 20 juin. Ce dernier devait marteler que les investissements consentis dans le domaine de la santé pour ce budget sont « sans précédent ». « Ce budget démontre la volonté politique pour soutenir le développement du pays », devait aussi souligner Anwar Husnoo.

Ce dernier s’en est aussi vertement pris au chef de l’opposition, Xavier Luc Duval, critiquant les commentaires « cheap » de ce dernier. Le ministre de la Santé a ainsi tenu à répondre au leader de l’opposition qui avait souligné que le taux de mortalité dans le pays est en hausse. Chiffre à l’appui, le ministre a démontré que ce taux est au contraire resté stable ces deux dernières années.

Il a aussi égrené les différentes mesures qui ont été prises dans le discours budgétaire pour le secteur de la santé. Ce dernier s’est, par exemple, réjoui de la mise sur pied d’un nouveau Cancer Centre. Autre sujet de satisfaction : la création d’un medical hub à Cote d’Or qui comprendra, entre autres, un hôpital pour les yeux modernes.

Continue Reading

Trending