Connect with us

Actualités

Facebook lance une offensive dans la réalité augmentée grâce aux smartphones

Published

on

Facebook lance une offensive dans la réalité augmentée grâce aux smartphones

Le réseau social américain Facebook a lancé le 18 avril dernier une offensive dans la réalité augmentée, présentée comme «une technologie clé à long terme», misant sur son utilisation à travers l’appareil photo des smartphones, sans attendre l’arrivée de lunettes ou autres appareils dédiés.

«Nous allons faire de l’appareil photo (du téléphone) la première plateforme grand public de réalité augmentée», a affirmé le PDG-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, à l’ouverture de la conférence annuelle pour les développeurs d’applications (F8) organisée par le groupe à San José en Californie.

Il a concédé que la réalité augmentée allait «prendre du temps pour se développer». «Votre expérience ne va pas changer radicalement du jour au lendemain», a-t-il reconnu, mais «au fil du temps, je crois que ça va être une technologie très importante».

Facebook s’était jusqu’ici plutôt concentré, par l’intermédiaire de sa filiale Oculus, sur la réalité virtuelle, qui immerge complètement l’utilisateur dans un autre univers et pour laquelle il a lancé parallèlement mardi, également en version beta, un réseau baptisé Facebook Spaces. Ce réseau permettra à plusieurs utilisateurs d’Oculus de discuter sous forme d’avatars dans un espace virtuel.

Certains observateurs estiment toutefois que la réalité augmentée, où des éléments virtuels se superposent au monde réel, présente davantage d’opportunités pour le grand public.

Mark Zuckerberg a expliqué que la réalité augmentée permettrait par exemple d’ajouter des informations au monde réel (en ajoutant des directions, des notices sur les lieux dans lesquels on se trouve), des objets supplémentaires (comme un téléviseur virtuel), ou encore d’enrichir les objets existants (en y ajoutant des accessoires, des notices explicatives).

Pour l’immédiat, il a annoncé le lancement en version bêta (test) d’outils permettant d’ajouter des effets ou des commentaires sur les photos, ou encore utilisant des technologies d’intelligence artificielle pour évaluer la localisation des objets afin de transformer des photos statiques en scènes en 3 dimensions et de leur ajouter des éléments virtuels.

Pour Jan Dawson, analyste chez Jackdaw Research, les annonces faites mardi montrent «que Facebook veut sérieusement rattraper son retard», dans la réalité augmentée.

Et il relève qu’en se concentrant sur des outils de réalité augmentée pour smartphones, le groupe se place «en concurrence directe avec Snapchat», l’application mobile devenue très populaire auprès des adolescents et des jeunes adultes grâce à ses messages qui disparaissent peu après réception et les filtres amusants qu’il permet d’ajouter aux photos.

Snapchat a, lui-même, annoncé mardi une série de nouveaux filtres, permettant d’ajouter des effets en 3D aux photos envoyées avec son application. Le service est considéré par beaucoup d’analystes comme l’une des principales menaces pour Facebook. Après avoir tenté sans succès il y a quelques années de racheter Snapchat, Facebook a entrepris de cloner plusieurs des fonctionnalités de son rival à travers ses propres applications.

 

Advertisement

Actualités

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Georges Alexandre

Published

on

Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«
Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Lors d’une conférence de presse, ce 19 juin, Alain Larison, cordonnateur de l’Association of Fishing Operators (AFO), a affirmé que cette mesure budgétaire, permettant aux bateaux de pêche étrangers de pêcher dans les eaux territoriales de Maurice, énoncée dans le Budget 2018-2019, aura de graves repercussions sur le secteur de la pêche.

«Les opérateurs mauriciens de pêche se retrouveront sur la pavé. Les 25 compagnies de pêche devenant banqueroute, donneront lieu au chômage. Inadmissible de bouger dans une telle direction», affirme Alain Larison. «Le comble est qu’après l’épisode de l’octroi du passeport mauricien, on ajoute la carte blanche accordée aux compagnies de pêche étrangères de venir pêcher sur le territoire mauricien», a-t-il ajouté.

Selon lui, cette mesure budgétaire d’ouvrir le secteur de la pêche aux grosses pointures étrangères de venir exploiter les zones de pêches mauriciennes découle d’une «décision mal pensée et mal conseillée.» Par conséquent, le cordonnateur de l’AFO a souligné qu’un mémoire dans ce sens a été remis au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. «Nous lui avons expliqué que cette mesure aura un impact négatif sur le secteur de la pêche à Maurice», a-t-il déclaré.

De son côté, Ritesh Gurobee, un des responsables de l’AFO a fait remarquer que le secteur de la pêche industrielle et semi-industrielle regroupe quelque 500 pêcheurs. «Qu’adviendront-ils si des bateaux étrangers viennent pêcher dans nos eaux territoriales ? Déjà,ils n’arrivent à assurer un contrôle sur nos eaux, maintenant ils laissent entendre que de pêcheurs mauriciens sont des incapables», s’interroge-t-il.

Soulignant que le ministère de la Pêche avait récemment depêché de techniciens sur le terrain pour évaluer la situation, Ritesh Gurobee s’est confié : «Ils sont conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Au cas, où demain, il y a des opérateurs sudafricain, japonais, français…que ferons-nous pour vendre nos prises sur le marché ?» Il a soutenu qu’il faut mettre un terme à l’importation des poissons.

Continue Reading

Actualités

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes
A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, a été l’invitée d’honneur à l’école secondaire du Quartier Militaire SSS (Girls) dans le cadre de la tenue du Prize Giving Ceremony. C’était ce mercredi 20 juin.

Dans son discours, Kobita Jugnauth a mis l’accent sur l’importance de l’éducation. Elle a exhortée les élèves de l’établissement à « se servir pleinement des opportunités modernes offertes actuellement avec toutes les facilités technologiques qui existent ».

L’épouse de Pravind Jugnauth s’est appuyée sur une fameuse citation de feu Nelson Mandela : « l’éducation est le meilleur outil pour changer le monde ». Le challenge, souligne-t-elle, « est d’assurer  l’épanouissement des élèves ». De plus, elle rend hommage « à des enseignants passionnés qui font en sort qu’aucun enfant n’est laissé pour compte ». La First lady dit qu’il est essentiel de tirer le meilleur des tous les étudiants dans les écoles.

Continue Reading

Actualités

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Published

on

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »
Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, est intervenu à l’occasion des débats budgétaires, ce mercredi 20 juin. Ce dernier devait marteler que les investissements consentis dans le domaine de la santé pour ce budget sont « sans précédent ». « Ce budget démontre la volonté politique pour soutenir le développement du pays », devait aussi souligner Anwar Husnoo.

Ce dernier s’en est aussi vertement pris au chef de l’opposition, Xavier Luc Duval, critiquant les commentaires « cheap » de ce dernier. Le ministre de la Santé a ainsi tenu à répondre au leader de l’opposition qui avait souligné que le taux de mortalité dans le pays est en hausse. Chiffre à l’appui, le ministre a démontré que ce taux est au contraire resté stable ces deux dernières années.

Il a aussi égrené les différentes mesures qui ont été prises dans le discours budgétaire pour le secteur de la santé. Ce dernier s’est, par exemple, réjoui de la mise sur pied d’un nouveau Cancer Centre. Autre sujet de satisfaction : la création d’un medical hub à Cote d’Or qui comprendra, entre autres, un hôpital pour les yeux modernes.

Continue Reading

Trending