Connect with us

Monde

Fusillade sur les Champs-Elysées: Le suspect avait tenté de tuer des policiers en 2001

Krsna Coopoosamy

Published

on

Fusillade sur les Champs-Elysées: Le suspect avait tenté de tuer des policiers en 2001

Son identité est « connue et a été vérifiée ». Après l’attaque terroriste des Champs-Elysées, dans laquelle un policier a été tué et deux blessés, jeudi soir, le procureur de la République de Paris, François Molins, n’a pas révélé le nom du suspect abattu pour préserver l’intégrité de l’enquête. Il devrait le communiquer ce vendredi, lors d’une conférence de presse.

Arrêté en février pour avoir menacé de tuer des policiers

Selon les informations de 20 Minutes, l’assaillant était fiché S, et la police a perquisitionné son domicile en Seine-et-Marne dans la soirée. Selon des sources de l’AFP, il s’agit d’un Français de 39 ans titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque. Il était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers. Selon C News, il avait été interpellé en février et placé en garde à vue avant d’être libéré, faute d’éléments suffisants pour l’inculper.

Condamné à 15 ans de prison en 2005 pour tentative d’homicide sur policiers

Sa haine de la police était bien plus ancienne. Le suspect avait été condamné en février 2005 à quinze ans de réclusion pour trois tentatives d’homicide volontaire, dont deux visant des policiers. Il avait reconnu les faits lors de son procès en appel.

Après un carambolage et une course-poursuite, il avait d’abord tiré sur deux personnes, dont un élève gardien de la paix. Deux jours plus tard, il avait grièvement blessé un policier qui le sortait de sa cellule et dont il avait saisi l’arme, faisant feu à plusieurs reprises.

Confusion avec la revendication de Daesh

Daesh a indiqué dans sa revendication que l’auteur de l’attaque était « Abu Yussuf al-Belgiki » (« le Belge »), ce qui semble en contradiction avec la piste suivie par les autorités. Les experts sont partagés sur ce point entre trois hypothèses :

Il a pris un nom de guerre différent, et « le Belge » indique seulement qu’il a résidé en Belgique.

Daesh s’est trompé de terroriste.

Ou il y a deux suspects, dont un encore dans la nature.

Le procureur François Molins a indiqué que l’homme semble avoir agi seul mais que des investigations sont en cours pour établir « s’il a bénéficié ou pas de complicités ».

Advertisement

Monde

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)

Published

on

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)
Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes

Démolition de deux énormes tours en Floride aux États-Unis en seulement 10 secondes (vidéo)

Les deux tours aéroréfrigérantes, hautes de 140 mètres, faisant partie d’une centrale électrique en cours de démantèlement.

Une vidéo impressionnante qui vient d’être publiée sur le Web montre le moment où deux énormes tours de refroidissement s’effondrent après une explosion contrôlée. La démolition, réalisée à Jacksonville (Floride, États-Unis), a duré un peu plus de 10 secondes.

Les deux structures ont explosé ce samedi dans le cadre du démantèlement de la centrale qui a fermé ses portes en janvier dernier. Le processus devrait être achevé en avril 2020.

La société de démolition Total Wrecking & Environmental, responsable de l’opération, a souligné que c’était la deuxième plus haute tour de refroidissement qui a explosé dans le monde.

Par ailleurs, pour mener à bien l’action, 680 kilogrammes de dynamite ont dû être utilisés.

Continue Reading

Monde

Vidéo : Le sauvetage d’un chien sur le point de mourir étranglé par un boa au Cuba 

Published

on

Vidéo _: _Le_ sauvetage_ d'un chien_ sur_ le_ point_ de_ mourir_ étranglé_ par_ un_ boa_ en_ Amérique _Latine  
Le reptile avait complètement immobilisé sa proie et était réticent à la laisser partir. 

Vidéo : Le sauvetage d’un chien sur le point de mourir étranglé par un boa au Cuba 

Le reptile avait complètement immobilisé sa proie et était réticent à la laisser partir.

***** ATTENTION : Âmes sensibles s’abstenir *****

Une vidéo postée sur les réseaux sociaux a capturé le moment angoissé où un chien a été sauvé de justesse par quelques villageois au Cuba alors qu’il était sur le point de mourir étranglé par un énorme boa. Le reptile, qui avait complètement immobilisé sa proie, hésitait à la laisser partir, tandis que des braves volontaires essayaient désespérément de «d’arracher» le pauvre chien de la gueule du boa. Enfin, avec l’aide de bûches utilisées comme leviers, il a été heureusement possible d’accomplir le sauvetage du chien.

AVERTISSEMENT: Les images suivantes peuvent nuire à votre sensibilité.

Continue Reading

Monde

[*Vidéo*] Il vit dans une cabane de 4 étages dans un arbre

Published

on

[*Vidéo*]_ Il _vit_ dans_ une_ cabane _de_ 4 _étages_ dans_ un_ arbre
Un ''génie'' d'ingénieur indien a construit une cabane dans un manguier - sans perturber sa croissance.

[*Vidéo*] Il vit dans une cabane de 4 étages dans un arbre

Un ”génie” d’ingénieur indien a construit une cabane dans un manguier – sans perturber sa croissance.

Ayant une superficie aux environs de 275 mètres carrés, la maison dans l’arbre a deux chambres, une salle à manger, une cuisine, une petite bibliothèque, deux toilettes et un balcon. Cette maison, l’ingénieur-propriétaire KP Singh l’avait conçue en 1991.

“Je suis convaincu que les arbres sont très importants”, a déclaré M. Singh aux médias. “Non seulement ils produisent de l’oxygène et de la nourriture, mais ils régulent aussi les eaux souterraines, et de plus, les arbres sont très importants pour notre écosystème et doivent être protégés.” Ainsi, sans endommager une seule branche, Singh a construit son domicile.

Bien que l’imposante cabane dans l’arbre existe depuis près de 30 ans, c’est maintenant qu’elle commence seulement à devenir une destination populaire pour les touristes en Inde. La maison d’arbre de quatre étages, de 11 mètres de haut, est située à Chitrakoot, un district de l’Uttar Pradesh en Inde. KP Singh (73 ans) et sa femme Karan Lata Singh souhaitent vivre dans leur maison d’arbre pour le reste de leurs vies…

Continue Reading

Trending