Connect with us

Actualités

Pravind Jugnauth : ‘Ne faites pas de la politique sur la misère des pauvres’

Published

on

Pravind Jugnauth : ‘Ne faites pas de la politique sur la misère des pauvres

Il dit ne pas vendre des rêves. Pour Pravind Jugnauth, Xavier-Luc Duval n’a construit que 36 maisons en 2013 de la NHDC alors qu’il était aux Finances, ‘mais ce gouvernement, à travers la NHDC a construit 1093 maisons entre janvier 2015 et décembre 2016’. Il procédait à la remise des titres de propriétés aux bénéficiaires de terrains du gouvernement pour les régions Pamplemousses, Port-Louis et Rivière-du-Rempart en présence du ministre mentor, du ministre Showkutally Soodhun et d’autres membres du gouvernement. Ce projet concerne 928 familles.

Le Premier ministre souligne que le gouvernement compte en construire pour 2017, 1586 unités, pour l’année prochaine le gouvernement prévoit 3 682 autres maisons et en 2019, 3274 maisons. ‘Pour notre mandate, le gouvernement va investir Rs 10 milliards rien que sur cet item’, dit-il.

Pravind Jugnauth concède que la NEF n’a construit aucune maison : ‘La NEF ne construit plus de maisons parce que nous voulons changer, il faut en finir avec les maisons ‘boîtes zalimmettes’. Dorénavant, ces maisons auront deux ou trois chambres avec toutes les aménités pour que les Mauriciens qui sont au bas de l’échelle puissent vivre dans la dignité’.

Il rappelle que les maisons actuelles de la NHDC étaient dans un piteux état ‘et le gouvernement a décidé de faire une rénovation totale pour que ses habitants vivent décemment’. Il dit savoir que les Mauriciens font des efforts pour le bien-être de leurs enfants et il y a deux mois on a procédé à l’inauguration de la Résidence Saphyre à Beau-Bois pour des gens modestes et cela me fait plaisir : ‘On vient de lancer 350 bornes de Wifi et cela permettra à ceux qui n’ont pas les moyens d’avoir accès gratuitement à l’internet, de faire des recherches pour leurs projets universitaires, entre autres et d’ici décembre, il y aura 250 autres bornes qui seront  lancés’, souligne le PM.

Il ajoute que le Plan Marshall fait beaucoup de recommandations mais que le gouvernement ne pourra pas toutes les réaliser, ‘mais déjà nous prévoyons Rs 2,2 milliards pour ce plan’.

Soodhun vient en aide aux longères du No 5

Après avoir passé un clip sur les longères de Baie-du-Tombeau, le ministre du Logement et des Terres s’en est pris à Navin Ramgoolam : ‘Il était le Premier ministre et député de la circonscription No 5, il n’a rien fait pour ces gens qui vivent dans une misère indescriptible et j’en ai parlé au Premier ministre et il a immédiatement réagi en nommant le consultant Desai Associates et en donnant une enveloppe de Rs 200 millions et il a dit d’aller vite avec le projet de construction de ces maisons et d’ici juillet cela va se faire’.

Revenant au projet de lopins de terres que le gouvernement offre, le ministre dit que cette action ‘permettra de prendre un loan, d’agrandir la maison, mais ne la vendez pas. Depuis 2015, 14 000 Mauriciens sont devenus propriétaires, 95 000 ex-CHA le sont aussi, les critères pour avoir droit de l’argent pour la dalle est passé de Rs 65 000 à Rs 75 000’.

Il rappelle qu’il y a des gens au No 8 qui n’ont jamais été propriétaires après 50 ans : ‘Le PM a négocié avec ENL et ils ont accepté de leur donner ces terrains’.

 

 

 

 

Advertisement

Actualités

Débats budgétaires – Alan Ganoo: «Ce budget, même s’il est intélligent, il est irresponsable»

Georges Alexandre

Published

on

Débats budgétaires – Alan Ganoo: «Ce budget, même s’il est intélligent, il est irresponsable»

Débats budgétaires – Alan Ganoo: «Ce budget, même s’il est intélligent, il est irresponsable»

Lors de son intervention sur le Budget 2018-2019, à l’Assemblée Nationale, ce samedi 23 juin, le président du Mouvement Patriotique (MP), Alan Ganoo s’est montré critique : «Ce budget contient un série de mesures pour amadouer la population. Ce budget, même s’il est intélligent, il est irresponsable»

Selon le député de No 14 ( Savanne/Rivière Noire), ce budget occulte les mesures urgentes pour la nation. Outre les gros emprunts contractés et le dossier des produits pétroliers, il a fait une rétrospective de la fluctuation des prix des produits pétroliers.

Rappelant que tous les partenaires sociaux : syndicats, membres de la société civile, ONGs… ont réagi à ce budget, Alan Ganoo a soutenu que le  leader de l’Opposition avait raison de présenter une Motion de Disallowance sur la hausse des prix des carburants ( essence et diesel). «C’est un manque d’humanisme d’augmenter les prix des carburants par 10%, avant de réduire cette hausse par 50%», a martelé le président du MP.

Faisant état d’une «triste réalité», le député de No 14 a souligné qu’en 2015, alors qu’il y avait une baisse des prix au niveau des produits pétroliers sur le marché mondial, ici à Maurice, les autorités avaient prélevé  Rs 1.70/litre et Rs 2.70/litre, respectivement sur les  prix des carburants.

Alan Ganoo a rappelé qu’en réponse à une PNQ du leader de l’Opposition, adressée au ministre du Commerce, Ashit Gungah le 22 mai dernier, «nous avons appris qu’en 18 mois,  la STC a versé Rs 9 milliards à un fonds (…) Une somme de Rs 715M qu’avait empochée la STC a été utilisée comme subvention. La STC a tranféré un montant de Rs 2,15 milliards comme dividendes. Voilà l’injustice de ce mécanisme utilisé au cours de ces trois années au pouvoir»

Selon, c’est une «superchérie» de procéder à une baisse des prix des carburants. «C’est grave. Pour moi, le peuple est une vache à lait», a déploré le président du MP.

Abordant le secteur de l’eau, Alan Ganoo a souligné : «Je suis davantage plus confus sur le budget en écoutant le Deputy Prime Minister, répondre à la PNQ de ce matin. Le 1er mai, le Premier ministre a dit qu’aucune décision n’a été prise par rapport à la privatisation. Or, le ministre de tutelle a dit qu’il allait moderniser le secteur de l’eau et qu’il allait récruter un partenaire.»

Aussi, Alan Ganoo a dit comprendre que le ministre Ivan Collendavelloo va de l’avant avec le contrat d’affermage et que le bureau du Premier ministre a choisi une «autre option ou encore que la CWA allait récruter massivement pour redynamiser cet organisme.»

«J’ai cru comprendre que le ministre a répondu que ce n’est pas vrai. Il y a beaucoup de confusion dans la tête de ceux qui suivent ce dossier»,  a déclaré le président du MP avant d’ajouter : «J’espère que cette cacophie disparaîtra après la PNQ de ce matin»

Continue Reading

Actualités

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Sweety Seerutton

Published

on

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Débats budgétaires : Sir Anerood Jugnauth tâcle le PMSD et le Ptr

Le ministre Mentor est intervenu pendant au moins deux heures lors des débats budgétaires, ce samedi 23 juin. Selon Sir Anerood Jugnauth, l’opposition n’est jamais satisfaite de tout ce que le gouvernement entreprend. Sir Anerood Jugnauth a également tiré à boulets rouge sur le PMSD, qui, selon lui, « essaye de faire croire qu’il est un vrai patriote. » Il cite comme l’exemple, le fait que les Bleus s’étaient prononcés contre l’Indépendance de Maurice. « Ils voulaient que le pays reste colonisé par les britanniques, » a-t-il lancé.

Le ministre a ajouté qu’après chaque budget, l’opposition utilise les mêmes critiques à l’encontre de son gouvernement. « Elle a toujours affirmé qu’on dupe la population. » Sir Anerood Jugnauth a soutenu que s’il n’avait pas pris certaines décisions dans le passé, de milliers et de milliers de personnes seraient mortes de faim.

Il a également critiqué l’alliance Ptr/PMSD qui était là dans les années 80. « Aucune route n’était asphaltée, sauf les routes principales, il n’y avait pas d’électricité et de téléphone. Et aujourd’hui on parle de pauvreté ? » Le ministre Mentor a affirmé que les membres de l’opposition pensent que le gouvernement n’a pas de considération pour les « ti dimunn. »

SAJ a sévèrement égratigné les membres du Ptr. Il s’est dit choqué depuis le retour d’Arvin Boolell au Parlement. « Après avoir écouté ses arguments au Parlement, il est difficile de concevoir ce qu’il veut dire. J’ai toujours pensé qu’il serait un membre compétent du Parlement. » Le ministre a demandé au député du Ptr de faire des critiques constructives s’il a à cœur, le bien-être de la population.

Sir Anerood Jugnauth a, également, évoqué l’avantage que bénéficieront les étrangers pour obtenir le passeport mauricien. Il a affirmé que la citoyenneté mauricienne ne sera pas octroyée aux personnes douteuses. De plus, il a expliqué que beaucoup de pays ont instauré ce système et ils n’ont pas été vendus aux étrangers.

A la fin de son allocution, le ministre Mentor a été applaudit par les membres de son gouvernement. Les parlementaires de la majorité se sont mis debout pour acclamer Sir Anerood Jugnauth.

Continue Reading

Actualités

Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society : une assemblée générale décisive ce 24 juin

Sweety Seerutton

Published

on

Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society : une assemblée générale décisive ce 24 juin

Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society : une assemblée générale décisive ce 24 juin

Une assemblée générale est à l’agenda de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society (VPMCS), ce dimanche 24 juin. La réunion se tiendra au siège de la société, à Bonne-Terre. Selon le comité, cette assemblée générale est cruciale, car des décisions décisives au sujet de l’avenir de ses membres seront prises.

La société affirme que les chiffres parlent d’eux-mêmes et ajoute que le bilan financier démontre que la coopérative demeure dans une situation très précaire. Dans un bulletin d’informations émis récemment, la VPMCS évoque un déficit de Rs 1 millions pour l’année financière se terminant au 30 juin 2017.

Elle pense que cela est lié à la décision prise par l’Assemblée en 2017 de réduire de moitié le taux d’intérêt sur les dépôts, soit de 6% à 3%, donc de Rs 46,2 millions à Rs 22,5 millions.

La société coopérative de Vacoas indique que l’Assemblée générale du 24 juin sera l’occasion unique de s’exprimer et de pouvoir récupérer son argent.

Continue Reading

Trending