Connect with us

Actualités

Protection maritime: Maurice accentue sa lutte pour protéger les zones maritimes de la région

Bam Fareedun

Published

on

 

 

Protection maritime: Maurice accentue sa lutte pour protéger les zones maritimes de la région

Un atelier de travail axé sur les zones maritimes particulièrement vulnérables (PSSA), à l’initiative du ministère de l’Economie océanique, des Ressources marines, de la Pêche, et des Services maritimes et de l’Organisation maritime internationale (OMI), se tiendra le mardi 11 avril 2017 à la Cyber Tower 1 à Ebène.

Une quarantaine de participants des Comores, Seychelles, La Réunion, Madagascar et Maurice seront présents. Les séances de travail seront animées par des experts de l’OMI.

L’objectif est d’assister les participants à initier un processus d’évaluation sur le PSSA, en tenant compte des mesures de protection de l’OMI, qui peuvent être mises en oeuvre sous les PSSA proposées.

C’est quoi une zone particulièrement vulnérable?

Une zone maritime particulièrement vulnérable est une zone qui, en raison de l’importance reconnue de ses caractéristiques écologiques, socio-économiques ou scientifiques et de son éventuelle vulnérabilité aux dommages causés par les activités des transports maritimes internationaux, devrait faire l’objet d’une protection particulière, conférée par des mesures prises par l’OMI.
Selon l’OMI, 13 PSSA ont été identifiées à travers le monde. L’OMI a adopté en 2005 des Directives révisées pour l’identification et la désignation des zones maritimes particulièrement vulnérables.

Ces Directives contiennent un certain nombre de critères qui s’appliquent à la désignation des PSSA: des critères écologiques relatifs aux écosystèmes rares ou uniques, à leur diversité ou à leur vulnérabilité face aux dégradations causées par des phénomènes naturels ou des activités humaines ; des critères socio-économiques et culturels relatifs à l’importance de la zone en matière de loisirs et de tourisme, de recherche biologique et de valeur historique.

Lorsque la désignation d’une PSSA est approuvée, des mesures spécifiques peuvent être utilisées afin de contrôler les activités maritimes de la zone. Celles-ci comprennent, entre autres, les mesures d’organisation du trafic, l’application stricte des prescriptions de la Convention internationale pour la prévention de la pollution par les navires (MARPOL) en matière de rejet et d’équipements applicables aux navires et notamment aux pétroliers, ou l’installation de services de trafic maritime.

 

 

 

 

 

 

Advertisement

Actualités

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Georges Alexandre

Published

on

Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«
Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Lors d’une conférence de presse, ce 19 juin, Alain Larison, cordonnateur de l’Association of Fishing Operators (AFO), a affirmé que cette mesure budgétaire, permettant aux bateaux de pêche étrangers de pêcher dans les eaux territoriales de Maurice, énoncée dans le Budget 2018-2019, aura de graves repercussions sur le secteur de la pêche.

«Les opérateurs mauriciens de pêche se retrouveront sur la pavé. Les 25 compagnies de pêche devenant banqueroute, donneront lieu au chômage. Inadmissible de bouger dans une telle direction», affirme Alain Larison. «Le comble est qu’après l’épisode de l’octroi du passeport mauricien, on ajoute la carte blanche accordée aux compagnies de pêche étrangères de venir pêcher sur le territoire mauricien», a-t-il ajouté.

Selon lui, cette mesure budgétaire d’ouvrir le secteur de la pêche aux grosses pointures étrangères de venir exploiter les zones de pêches mauriciennes découle d’une «décision mal pensée et mal conseillée.» Par conséquent, le cordonnateur de l’AFO a souligné qu’un mémoire dans ce sens a été remis au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. «Nous lui avons expliqué que cette mesure aura un impact négatif sur le secteur de la pêche à Maurice», a-t-il déclaré.

De son côté, Ritesh Gurobee, un des responsables de l’AFO a fait remarquer que le secteur de la pêche industrielle et semi-industrielle regroupe quelque 500 pêcheurs. «Qu’adviendront-ils si des bateaux étrangers viennent pêcher dans nos eaux territoriales ? Déjà,ils n’arrivent à assurer un contrôle sur nos eaux, maintenant ils laissent entendre que de pêcheurs mauriciens sont des incapables», s’interroge-t-il.

Soulignant que le ministère de la Pêche avait récemment depêché de techniciens sur le terrain pour évaluer la situation, Ritesh Gurobee s’est confié : «Ils sont conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Au cas, où demain, il y a des opérateurs sudafricain, japonais, français…que ferons-nous pour vendre nos prises sur le marché ?» Il a soutenu qu’il faut mettre un terme à l’importation des poissons.

Continue Reading

Actualités

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes
A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, a été l’invitée d’honneur à l’école secondaire du Quartier Militaire SSS (Girls) dans le cadre de la tenue du Prize Giving Ceremony. C’était ce mercredi 20 juin.

Dans son discours, Kobita Jugnauth a mis l’accent sur l’importance de l’éducation. Elle a exhortée les élèves de l’établissement à « se servir pleinement des opportunités modernes offertes actuellement avec toutes les facilités technologiques qui existent ».

L’épouse de Pravind Jugnauth s’est appuyée sur une fameuse citation de feu Nelson Mandela : « l’éducation est le meilleur outil pour changer le monde ». Le challenge, souligne-t-elle, « est d’assurer  l’épanouissement des élèves ». De plus, elle rend hommage « à des enseignants passionnés qui font en sort qu’aucun enfant n’est laissé pour compte ». La First lady dit qu’il est essentiel de tirer le meilleur des tous les étudiants dans les écoles.

Continue Reading

Actualités

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Published

on

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »
Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, est intervenu à l’occasion des débats budgétaires, ce mercredi 20 juin. Ce dernier devait marteler que les investissements consentis dans le domaine de la santé pour ce budget sont « sans précédent ». « Ce budget démontre la volonté politique pour soutenir le développement du pays », devait aussi souligner Anwar Husnoo.

Ce dernier s’en est aussi vertement pris au chef de l’opposition, Xavier Luc Duval, critiquant les commentaires « cheap » de ce dernier. Le ministre de la Santé a ainsi tenu à répondre au leader de l’opposition qui avait souligné que le taux de mortalité dans le pays est en hausse. Chiffre à l’appui, le ministre a démontré que ce taux est au contraire resté stable ces deux dernières années.

Il a aussi égrené les différentes mesures qui ont été prises dans le discours budgétaire pour le secteur de la santé. Ce dernier s’est, par exemple, réjoui de la mise sur pied d’un nouveau Cancer Centre. Autre sujet de satisfaction : la création d’un medical hub à Cote d’Or qui comprendra, entre autres, un hôpital pour les yeux modernes.

Continue Reading

Trending