Connect with us

Monde

[Vidéo] L’expulsion musclée d’un passager d’United Airlines soulève l’indignation

Published

on

[Vidéo] L’expulsion musclée d’un passager d’United Airlines soulève l’indignation

La vidéo d’une altercation à bord d’un avion de United Airlines, sur le point de décoller de l’aéroport O’Hare de Chicago, soulève un tollé sur les réseaux sociaux, et le chef de la direction de la société mère du transporteur défend le travail des employés.

On aperçoit dans la vidéo des policiers agripper un passager qui hurle, refusant de quitter son siège, à proximité du hublot. Les agents l’en ont extirpé de force, le hissant par-dessus l’accoudoir, pour ensuite le traîner par les bras le long de l’allée.

Le transporteur souhaitait libérer des sièges pour quatre de ses employés à bord du vol 3411 à destination de Louisville, au Kentucky, dimanche soir.

Dans la vidéo publiée sur Facebook par Audra D. Bridges, on peut entendre d’autres passagers s’insurger contre l’intervention policière, criant «S’il vous plaît, oh mon Dieu!», «Regardez ce que vous lui avez fait!» et «Ce n’est pas correct!».

Le conjoint de Mme Bridges soutient que United Airlines avait d’abord offert des bons d’une valeur de 400 $, puis de 800 $, en plus d’un séjour à l’hôtel aux passagers prêts à céder leur place.

Face à l’absence de volontaires, un gérant est monté à bord pour annoncer qu’il procéderait à des expulsions de manière aléatoire.

«Nous avions presque l’impression d’être pris en otage, a raconté Tyler Bridges. Nous étions coincés là. On ne peut rien faire en tant que voyageur. On dépend de la compagnie aérienne.»

Lorsque quatre passagers ont été sélectionnés au hasard, seul trois d’entre eux ont accepté de sortir de l’avion.

Le passager qui refusait de céder son siège a fait valoir qu’il était médecin et qu’il avait des patients à rencontrer le lendemain matin.

Après qu’il eut été sorti de force, les quatre employés de United ont pris place dans l’avion. L’homme est ensuite revenu, l’air hagard, à la suite de quoi près de la moitié des passagers ont choisi de quitter l’avion. United Airlines a ensuite demandé l’évacuation de l’appareil, sous prétexte de vouloir le remettre en ordre.

Après un délai de trois heures, l’avion a finalement décollé, sans cet homme qu’Audra D. Bridges dit avoir aperçu sur une civière.

Le chef de la direction de la société mère de United Airlines, Oscar Munoz, a présenté ses excuses, d’abord par communiqué, puis dans une lettre aux employés, lundi soir.

M. Munoz a dit avoir été troublé «de voir et d’entendre ce qui s’est passé». Néanmoins, il a ajouté que l’homme expulsé de force de l’avion avait ignoré les requêtes des membres de l’équipage et était devenu «turbulent et agressif», nécessitant l’intervention de la police de l’aéroport.

«Nos employés ont respecté les procédures à suivre dans de telles situations», a dit le chef de la direction aux employés. «Bien que je regrette profondément que cette situation soit survenue, je vous soutiens catégoriquement, et je veux vous féliciter pour vos efforts constants pour assurer la bonne marche des vols», a-t-il poursuivi.

Le chef de la direction a affirmé que le transporteur pourrait tirer certaines leçons de l’incident.

Les transporteurs aériens peuvent vendre plus de billets qu’ils n’ont de sièges à combler et de tels vols surréservés ne sont pas chose rare. Les transporteurs sont toutefois tenus de dédommager les passagers refoulés selon le délai avant le vol suivant.

Avec 3765 passagers délogés l’an dernier, United Airlines ne compte pas parmi les transporteurs aériens américains ayant le plus souvent recours à cette pratique.

Advertisement

Monde

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Published

on

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Kate Middleton, duchesse de Cambridge a accouché ce matin de son troisième enfant à l’hôpital St Mary’s à Londres. Elle a donné naissance à un garçon. Mère et fils se portent à merveille et ont déjà regagné leur maison.

C’est cet après-midi, en présence de son époux William, que Kate a présenté le « Royal baby » à la foule qui avait fait le déplacement devant l’hôpital.

L’accouchement s’étant parfaitement déroulé, le public a eu droit à une apparition radieuse de Kate, quelques heures seulement après son accouchement.

Ce lundi 23 avril en images…

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

L’annonce officielle au Buckingham Palace

 

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Kate en présence de William et de leur nouveau né

 

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Les médias étaient sur place pour immortaliser le moment

 

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Même les fans ont répondu présent afin d’accueillir le nouvel arrivant. Ils étaient nombreux à attendre la sortie de la famille royale de l’hôpital St Mary’s

 

Royal Baby 3, Kate Middleton donne naissance à un petit garçon

Bébé se porte bien et pèse 3.8 kilos

 

Nous souhaitons le meilleur à l’heureuse famille royal de Cambridge!

 

Continue Reading

Monde

Attentats terroristes de Bruxelles: Salah Abdelslam, Sofiane Ayari écoppent de 20 ans de prison

Published

on

Attentats terroristes de Bruxelles: Salah Abdelslam, Sofiane Ayari écoppent de 20 ans de prison

Attentats terroristes de Bruxelles: Salah Abdelslam, Sofiane Ayari écoppent de 20 ans de prison

Seul survivant de l’attentat commandos dirigé à Bruxelles, Salah Abdelslam a été condamné à 20 ans de prison ferme par le tribunal Belge, aujourd’hui. Son complice, Sofiane Ayari, a également été reconnu coupable et a endossé d’une peine similaire.

Jugés sous une charge « d’assassinat à caractère terroriste », l’implication des deux djihadistes dans les attentats du 13 novembre perpétré en France n’a nullement été écartée. En effet, le jugement de ce 23 avril souligne « l’encrage dans le radicalisme » des deux prévenus. Ces derniers n’ont pas tenu à être présents lors de l’audience du tribunal et se sont abstenus de comparaître à la séance du jugement.

Salah Abdelslam: ” je place ma confiance en Allah et c’est tout, je n’ai rien à ajouter”

Si les deux prévenus ont manqué de répondre présent en cours aujourd’hui, ils avaient toutefois défié le tribunal en refusant toute déclaration lors de l’ouverture du dossier en février. Le seul commentaire de Salah Abdelslam fut :

Maintenant, jugez-moi, faites ce que vous voulez de moi […] Je n’ai pas peur de vous, je n’ai pas peur de vos alliés, de vos associés, je place ma confiance en Allah et c’est tout, je n’ai rien à ajouter

C’est dans ses mots que s’était adressé l’accusé au tribunal correctionnel de Bruxelles à l’ouverture des procès en début février.

Comparution en cours en février

Trois jours suivant les attaques à Forest, les deux prévenus avaient été appréhendés par la police belge. Ce dernier, effectuant une perquisition de routine dans un logement supposément vide, est tombé sur l’endroit, où se cachaient les terroristes.  Salah Abdelslam et Sofiane Ayari, sont tous deux accusés d’avoir ouvert le feu sur les policiers, faisant ainsi plusieurs blessés parmi les forces de l’ordre.

La défense avait fait une requête de nullité car elle estimait une erreur de procédure dans l’affaire en cour. Toutefois le tribunal n’a pas manqué de rappeler le degré d’implication des accusés. Ces derniers auraient facilité l’accès au logement et aux transports en faveur des opérations commandos djihadistes. Pour l’heure, l’avocat de la défense ne se s’est pas encore prononcé quant à la demande de leurs clients de faire appel.

Continue Reading

Monde

Martina Big, défigurée pour avoir voulu ressembler à une « Barbie exotique »

Published

on

Martina Big, défigurée pour avoir voulu ressembler à une « Barbie exotique »

Martina Big, défigurée pour avoir voulu ressembler à une « Barbie exotique »

Il faut souffrir pour être belle: c’est l’excuse parfaite de celles qui sont prêtes à tout pour transformer leurs corps et visages. Une Allemande, Martina Big âgée de 28 ans a dépensé la coquette somme s’élevant à plus de 59 000 euros avec de la chirurgie esthétique en vue de réaliser son rêve. Rêve de ressembler à « une Barbie exotique ». Résultat final: défiguration totale !

Défigurée pour avoir voulu ressembler à une « Barbie exotique »

Son but de ressembler à Barbie, mais en version exotique, l’ancienne hôtesse de l’air, Martina avait commencé par ses seins à de multiples reprises. Elle s’est ensuite lancée dans la pigmentation pour devenir la plus bronzée possible. Au simple regard, Martina ne fait plus son âge, vu que son corps est  tellement abîmé par toutes ces opérations qu’elle a eu recours pour sa métamorphose. 

Des cheveux blonds qui contrastent la couleur de sa peau extrêmement brune. « Quand j’étais jeune, je voulais déjà avoir une peau foncée, brune et croustillante », confie-t-elle. Selon son médecin. elle a suivi un traitement sans danger. 
Son petit ami se dit très fier d’elle. Lui aussi , il est en train de suivre le même traitement d’injections de mélanine. Et malgré cette déformation totale pour une femme de 28 ans, Martina ne compte pas s’arrêter là ! Son objectif est désormais se faire gonfler les lèvres.

Continue Reading

Trending