Connect with us

Faits Divers

[Vidéo] Licenciée et abandonnée par son concubin : Enceinte, Shaheen contrainte de se prostituer

Published

on

[Vidéo] Licenciée et abandonnée par son concubin : Enceinte, Shaheen  contrainte de se prostituer

Elle avait été surprise par des policiers en train de vendre ses charmes à un inconnu à Quatre-Bornes, dans la nuit du 30 mars. Conduite au poste de police de Sodnac, la version que donnera Shaheen, 26 ans, ne laissera pas insensibles les policiers. Abandonnée par son concubin, leur dit-elle, elle est contrainte de se prostituer pour nourrir ses deux enfants âgés de 6 ans et 2 mois. Nous l’avons rencontrée ce mardi 4 avril.

Shaheen semble visiblement nerveuse. Pour cause, c’est la première fois qu’elle aborde le sujet. « Personne n’est au courant que je me prostitue. Mo gagn honté pour fer sa mais mo oblizé parski mo bann fami finn rezet mwa».

Les déboires de Shaheen ont commencé il y a un an. Mère d’un enfant de cinq ans né d’une première union, elle fait la connaissance de Ziad, un jeune homme de 25 ans. Pour Shaheen, c’est un conte de fée. Un nouveau départ pour elle, car depuis son jeune âge, elle a été rejetée par sa famille ainsi que sa mère. Celle-ci lui reprochait d’avoir raté sa vie et qu’elle ne faisait pas honneur à la famille.

A cause de ses problèmes de santé (elle est asthmatique) Shaheen, employée depuis deux ans dans une pâtisserie, est licenciée. Peu de temps après, elle apprend qu’elle est enceinte. Lorsque le père est mis au courant, ce dernier se montre distant et violent envers Shaheen. « J’avais appris qu’il avait une autre femme dans sa vie. Puis, du jour au lendemain, il m’a abandonnée. Je n’ai plus eu de ses nouvelles jusqu’à ce jour», soupire-t-elle. Enceinte de trois mois avec un enfant en bas-âge, Shaheen se retrouve sans rien. « Il arrivait que nous dormions l’estomac vide. J’ai cherché du travail dans plusieurs magasins mais personne n’a accepté de m’embaucher car j’étais enceinte. Mo leker ti  pe fer mal letan mo realiser ki mo zenfant pena narien pou manzer». C’est à ce moment-là qu’elle décide de se prostituer. (voir et écouter son témoignage). « Je loue une chambre à Rs 1500 chez une dame. C’est elle qui surveille mes enfants lorsque je me rends à Quatre-Bornes tous les soirs. Je n’ai pas seulement peur de faire ce que je fais. J’ai honte…». Tout ce qu’elle désire c’est d’avoir une vie normale pour son bien-être et celui de ses enfants.

Advertisement

Faits Divers

Cyber Crime Unit : Vivek Pursun, leader du MNC, autorisé à rentrer chez lui

Published

on

Cyber Crime Unit : Vivek Pursen, leader du MNC, autorisé à rentrer chez lui

Cyber Crime Unit : Vivek Pursun, leader du MNC, autorisé à rentrer chez lui

Il a été interrogé pendant plus trois heures par les limiers du Cyber Crime Unit au Central CID, ce jeudi 19 juillet. Vivek Pursun, leader du Mauritian National Congress (MNC) a été autorisé à rentrer chez lui.

Rappelons qu’il avait été convoqué par les enquêteurs du Cyber Crime, hier, mercredi, suite aux allégations qu’il aurait postées sur Facebook sur le Premier ministre Pravind Jugnauth et Soodesh Callychurn, ministre du Travail. Vivek Pursun s’y est rendu à nouveau, ce matin,  pour la suite de son interrogatoire.

Continue Reading

Faits Divers

Percuté par une voiture, un sexagénaire succombe à ses blessures 3 jours après

Published

on

Percuté par une voiture, un sexagénaire succombe à ses blessures après 3 jours

Percuté par une voiture, un sexagénaire succombe à ses blessures 3 jours après

Khoying Hang Fong Yue, n’est plus. Cet habitant de Trou aux Cerfs Curepipe âgé de 65 ans a poussé son dernier souffle à l’unité de soins intensifs de l’hôpital Nehru, hier soir, mercredi 18 juillet.

Le sexagénaire y avait été admis après avoir été victime d’un accident de la route. Sa moto a été  percutée par une voiture sur la route principale à Bambous Virieux.   Le chauffeur a pris la fuite en abandonnant son véhicule sur place. Grièvement blessé, Khoying Hang Fong Yue a été transporté à l’hôpital par le SAMU. Malheureusement pour lui, ses jours étaient déjà comptés.

Le chauffeur de la voiture, un habitant de Bambous Virieux âgé de 28 ans, a été arrêté le lendemain de l’accident.

Continue Reading

Faits Divers

Mer Rouge : 1,12 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 15 millions saisie par l’ADSU

Published

on

Mer Rouge : 1,12 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 15 millions saisies par l’ADSU

Mer Rouge : 1,12 kg d’héroïne d’une valeur de Rs 15 millions saisie par l’ADSU

1,12 kg. C’est la quantité d’héroïne saisie par les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) à Mer Rouge, hier, mercredi 18 juillet. Saravana Goinden, 35 ans, un employé de la Cargo Handling Corporation a été interpellé lorsqu’il tentait de dissimuler le colis de drogue sur le quai. Il l’avait récupéré du navire MSC Jeanne en provenance de Tamatave. Le suspect, un habitant de morcellement Raffray, Terre Rouge, a été arrêté.

Continue Reading

Trending