Connect with us

Actualités

6010 cas de grippe enregistrés entre les 15 et 21 mai 2017

Published

on

6010 cas de grippe enregistrés entre les 15 et 21 mai 2017

Comparativement à l’année dernière où on avait enregistré 4898 cas de grippe entre le 16 et 21 mai, cette année on dénombre pour la même période une hausse avec plus de 6 010 de patients qui ont visité nos cinq hôpitaux régionaux et les autres centres de santé que sont ENT, Candos, Mahébourg et Souillac. Entre le 8 et le 14 mai, les cas d’infections aiguës de voies respiratoires et de cas de grippes s’élevaient à 5 222.

Il faut souligner qu’en 2016, nos hôpitaux ont enregistré 4 884 du 9 au 15 mai et 4 898 du 16 au 22 mai.

La grippe est causée par des virus de l’influenza tels que AH3N2, AH1N1 et B, mais il y a aussi plusieurs d’autres virus qui peuvent provoquer des symptômes ressemblant à ceux de la grippe tel que le rhinovirus, adénovirus, RSV (Respiratory Syncytial Virus) et parainfluenza, parmi d’autres pathogènes.

Il est bon de souligner que la grippe saisonnière est accompagnée de fièvre, de maux de gorge, de la toux, de courbatures et de l’écoulement du nez et parfois des vomissements et de la diarrhée.

Les virus de la grippe sont hautement contagieux et peuvent se répandre d’une personne à une autre. La transmission du virus se fait principalement par des gouttelettes qui sont émises dans l’air quand le malade éternue ou tousse.

Une personne peut aussi s’infecter en touchant des objets ou surfaces contaminés par le virus et en se touchant ensuite la bouche, le nez ou les yeux avec les mains contaminés.

Si vous avez les symptômes de la grippe; couvrez-vous le nez et la bouche quand vous toussez ou éternuez; lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon; évitez la foule afin de prévenir la propagation de l’infection; si les symptômes persistent, consultez un médecin dans un centre de santé ou dans un hôpital le plus proche.

Les complications de la grippe sont essentiellement liées aux surinfections bactériennes telles que bronchite, sinusite, otite, pneumonie qui est une forme grave de la maladie. L’autre facteur principal de la gravité d’une grippe, c’est l’état de santé de la personne qui l’attrape. De manière générale, le virus affaiblit l’organisme et peut donc aggraver un état de santé déjà fragile.

Pour une personne souffrant d’une maladie chronique telle que l’asthme, la broncho-pneumopathie obstructive chronique, l’insuffisance cardiaque, la grippe peut occasionner une aggravation brusque et dangereuse de la maladie. La maladie est d’habitude plus grave chez les personnes âgées parce que leur système immunitaire est affaibli et qu’elles souffrent plus fréquemment de maladies cardio-pulmonaires, rénales ou métaboliques chroniques tel que le diabète.

Par contre, la vaccination reste le moyen le plus efficace de prévention contre la grippe et est hautement recommandée pour les personnes appartenant aux groupes à risque. Ce vaccin est conforme aux recommandations de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour l’hémisphère Sud pour la saison 2017.

Pour rappel, le public est informé que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière qui a débuté le 12 avril de cette année, est toujours disponible pour les personnes appartenant aux groupes à risqué dans les cinq hôpitaux régionaux, en sus de certains health centres/mediclinics et les hôpitaux de districts.

 

Advertisement

Actualités

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Georges Alexandre

Published

on

Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«
Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Lors d’une conférence de presse, ce 19 juin, Alain Larison, cordonnateur de l’Association of Fishing Operators (AFO), a affirmé que cette mesure budgétaire, permettant aux bateaux de pêche étrangers de pêcher dans les eaux territoriales de Maurice, énoncée dans le Budget 2018-2019, aura de graves repercussions sur le secteur de la pêche.

«Les opérateurs mauriciens de pêche se retrouveront sur la pavé. Les 25 compagnies de pêche devenant banqueroute, donneront lieu au chômage. Inadmissible de bouger dans une telle direction», affirme Alain Larison. «Le comble est qu’après l’épisode de l’octroi du passeport mauricien, on ajoute la carte blanche accordée aux compagnies de pêche étrangères de venir pêcher sur le territoire mauricien», a-t-il ajouté.

Selon lui, cette mesure budgétaire d’ouvrir le secteur de la pêche aux grosses pointures étrangères de venir exploiter les zones de pêches mauriciennes découle d’une «décision mal pensée et mal conseillée.» Par conséquent, le cordonnateur de l’AFO a souligné qu’un mémoire dans ce sens a été remis au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. «Nous lui avons expliqué que cette mesure aura un impact négatif sur le secteur de la pêche à Maurice», a-t-il déclaré.

De son côté, Ritesh Gurobee, un des responsables de l’AFO a fait remarquer que le secteur de la pêche industrielle et semi-industrielle regroupe quelque 500 pêcheurs. «Qu’adviendront-ils si des bateaux étrangers viennent pêcher dans nos eaux territoriales ? Déjà,ils n’arrivent à assurer un contrôle sur nos eaux, maintenant ils laissent entendre que de pêcheurs mauriciens sont des incapables», s’interroge-t-il.

Soulignant que le ministère de la Pêche avait récemment depêché de techniciens sur le terrain pour évaluer la situation, Ritesh Gurobee s’est confié : «Ils sont conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Au cas, où demain, il y a des opérateurs sudafricain, japonais, français…que ferons-nous pour vendre nos prises sur le marché ?» Il a soutenu qu’il faut mettre un terme à l’importation des poissons.

Continue Reading

Actualités

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes
A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, a été l’invitée d’honneur à l’école secondaire du Quartier Militaire SSS (Girls) dans le cadre de la tenue du Prize Giving Ceremony. C’était ce mercredi 20 juin.

Dans son discours, Kobita Jugnauth a mis l’accent sur l’importance de l’éducation. Elle a exhortée les élèves de l’établissement à « se servir pleinement des opportunités modernes offertes actuellement avec toutes les facilités technologiques qui existent ».

L’épouse de Pravind Jugnauth s’est appuyée sur une fameuse citation de feu Nelson Mandela : « l’éducation est le meilleur outil pour changer le monde ». Le challenge, souligne-t-elle, « est d’assurer  l’épanouissement des élèves ». De plus, elle rend hommage « à des enseignants passionnés qui font en sort qu’aucun enfant n’est laissé pour compte ». La First lady dit qu’il est essentiel de tirer le meilleur des tous les étudiants dans les écoles.

Continue Reading

Actualités

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Published

on

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »
Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, est intervenu à l’occasion des débats budgétaires, ce mercredi 20 juin. Ce dernier devait marteler que les investissements consentis dans le domaine de la santé pour ce budget sont « sans précédent ». « Ce budget démontre la volonté politique pour soutenir le développement du pays », devait aussi souligner Anwar Husnoo.

Ce dernier s’en est aussi vertement pris au chef de l’opposition, Xavier Luc Duval, critiquant les commentaires « cheap » de ce dernier. Le ministre de la Santé a ainsi tenu à répondre au leader de l’opposition qui avait souligné que le taux de mortalité dans le pays est en hausse. Chiffre à l’appui, le ministre a démontré que ce taux est au contraire resté stable ces deux dernières années.

Il a aussi égrené les différentes mesures qui ont été prises dans le discours budgétaire pour le secteur de la santé. Ce dernier s’est, par exemple, réjoui de la mise sur pied d’un nouveau Cancer Centre. Autre sujet de satisfaction : la création d’un medical hub à Cote d’Or qui comprendra, entre autres, un hôpital pour les yeux modernes.

Continue Reading

Trending