Connect with us

Faits Divers

Agression à l’hôpital Jeetoo : « Patient pe batt mwa! Vinn sap mwa »

Published

on

Agression à l’hôpital Jeetoo : « Patient pe batt mwa! Vinn sap mwa »

Dimanche 7 mai : 6 heures du matin. Une atmosphère calme règne à l’hôpital Jeetoo. Les quelques visiteurs attendent tranquillement l’heure des visites dans les couloirs avant de pouvoir entrer dans les salles.

Mais ce silence sera brisé par les cris de détresse d’un homme. «Venkiah ! Patient pe batt mwa. Vinn sap mwa». Il s’agit d’Anand Seechurn, un attendant de 59 ans, qui se faisait sauvagement agresser par un patient.

Alerté  par ses cris, l’infirmier Venkiah quitte son poste et se précipite dans le couloir pour s’enquérir de ce qui se passait. Il est surpris de constater qu’un jeune homme s’en prenait violemment au quinquagénaire. L’infirmier tente de s’interposer mais mal lui en prit. Il ne sera pas épargné non plus. Le jeune patient lui porte des coups de poings au visage. Paniqué, Anand Seechurn n’a d’autre choix que de prendre la poudre d’escampette. Il trouve refuge dans une pièce. Quelques minutes plus tard, des policiers sont mandés sur place. Le jeune récalcitrant est arrêté avant d’être conduit au poste de police de Line Barracks. Il s’agit d’Emayel Prosper, un habitant de Batterie-Cassée âgé de 19 ans. Quelle mouche l’a piqué ? Dans quelles circonstances l’agression s’est-elle produite ?

Anand Seechurn qui a obtenu dix jours de congé après son agression, nous relate que ce jour-là, il stérilisait des instruments médicaux. « J’ai entendu un patient qui proférait des jurons. Je suis sorti pour aller le voir. Il m’a lancé furieusement qu’il voulait qu’on lui fasse son pansement». Anand Seechurn l’informe qu’un infirmier s’occupera de lui et le prie d’attendre encore quelques petits instants. C’était une réponse qui n’a pas plu au patient. Il  a attendu que le quinquagénaire ait le dos tourné pour lui donner de violents coups de poing à la tête. Blessé au visage et au bras, Anand nous confie qu’il se remet lentement de ses blessures mais n’oubliera pas de sitôt cette mésaventure

Advertisement

Faits Divers

Mahébourg : une élève de 11 ans sodomisée par son cousin

Published

on

Mahébourg : une élève de 11 ans sodomisée par son cousin
Une élève de 11 ans a été sodomisée par son cousin

Mahébourg : une élève de 11 ans sodomisée par son cousin

Une élève de 11 ans domiciliée à Beau-Vallon, est admise à l’hôpital de Rose-Belle depuis hier, samedi 23 juin. Selon nos informations, elle a été sodomisée par son cousin, lui aussi mineur.

Elle a relaté sa mésaventure à ses parents. Ces derniers ont alors consigné une déposition au poste de police de Mahébourg en présence des officiers de la Child Development Unit (CDU). Le présumé agresseur est actuellement recherché par la police.

Continue Reading

Faits Divers

Un avocat s’est fait voler devant son domicile

Published

on

Triolet : Collision entre deux motos

Un avocat s’est fait voler devant son domicile

Un avocat âgé de 75 ans, a été victime de vol devant son domicile à Port-Louis, le jeudi 21 juin. Un individu, a approché l’avocat et lui a fait comprendre que des voleurs ont forcé la porte de sa voiture et emporté ses effets personnels, dont les clés de son magasin.

L’individu a demandé à l’avocat de lui a prêter de l’argent afin qu’il puisse mettre de l’essence pour se rendre à Curepipe afin de récupérer les doubles de clés pour ouvrir son magasin.

Le septuagénaire, sans hésitation a sorti de l’argent, soit un billet de Rs 500 et deux billets de Rs 1 000. Il lui remis Rs 500, et en une fraction de seconde, l’individu lui a arraché les deux autres billets de Rs 1 000 avant de prendre la fuite.

Une déposition a été consignée au poste de police de Line Barracks.

Continue Reading

Faits Divers

Cadavre à Mahébourg : Chandan Maunick avait Rs 9 000 en sa possession

Published

on

Cadavre_à_Mahébourg_Chandan_Maunick_avait _Rs9000_en_sa_possession

Cadavre à Mahébourg : Chandan Maunick avait Rs 9 000 en sa possession

Meurtre ou overdose, le rapport de l’autopsie nous le confirmera.  La victime, Chandan Maunick, avait Rs 9 000 en sa possession quand il avait quitté son domicile le 1er juin. Depuis ce jour, il n’a pas donné signe de vie. Ses proches avaient rapporté sa disparition au poste de police de la localité.

Son corps dans un état de décomposition avancé, a été retrouvé dans une maison abandonnée, à Morcellement Lorette, Mahébourg, hier, samedi 23 juin.

Les éléments de la Scene Of Crime Office (SOCO) et ceux de la Forensic Science Laboratory (FSL) se sont rendu de nouveau sur les lieux ce dimanche 24 juin.

Continue Reading

Trending