Connect with us

Actualités

Emploi : Rogers Foundation vient en aide aux habitants de Bel-Ombre et des régions avoisinantes

Bam Fareedun

Published

on

Emploi : Rogers Foundation vient en aide aux habitants de Bel-Ombre et des régions avoisinantes

Plusieurs opérateurs et organismes publics se sont réunis le samedi 6 mai dernier de 10h à 14h afin de présenter aux habitants de Bel-Ombre le panel de métiers possibles dans la région et les formations requises pour pouvoir y accéder.

Des professionnels des secteurs touristique, hôtelier, de la mer, de l’aménagement paysager, de la construction ou encore de la sécurité étaient ainsi présents à ce forum des métiers, financé par Villas Valriche, qui a réuni plus de 200 habitants sur le terrain de football de Bel-Ombre.

Ce forum des métiers, piloté par Rogers Foundation, notamment dans le cadre du plan d’aide sociale de Villas Valriche, avait pour objectif principal de donner aux habitants de la localité une meilleure connaissance quant à l’offre des métiers dans la région, mais aussi une meilleure compréhension des compétences requises et formation qui y sont associées.

L’autre objectif de cette journée était de fédérer les acteurs et partenaires économiques de la région, mais aussi les organismes publics afin de créer une synergie entre eux dans le but d’optimiser l’employabilité et leur donner également une meilleure connaissance des talents et aspirations des habitants de la région.

Les participants comprenaient: Villas Valriche, la Compagnie Sucrière de Bel-Ombre (CSBO), Heritage Awali & Le Telfair, Heritage The Villas, C Beach Club, Heritage Golf Club, ESP Landscapers, Tamassa, Outrigger, So Sofitel, Brinks, Terre Ocean, et KiteGlobing ainsi que les organismes publics tels que la Small and Medium Enterprise Development Authority (SMEDA), le Human Resource Development Council (HRDC) et le Mauritius Institute of Training and Development (MITD).

Un des enjeux majeurs suite à cet événement sera d’ailleurs la création d’une base de données commune des personnes à la recherche d’emploi, afin de faciliter le recrutement. Selon Henri Thomas, le président des forces vives de Bel-Ombre/St-Martin, « c’est la première fois que se tient un tel forum. Présenter les métiers en montrant les voies qui sont possibles pour y accéder, à travers les formations qui existent, est justement ce que recherchent les habitants de la région. Je salue cette initiative et remercie à cet effet les opérateurs de la région qui étaient présents. »

Le développement immobilier de Villas Valriche n’en est pas à son premier projet destiné à venir en aide aux habitants de la région de Bel-Ombre. Cela fait, en effet, bientôt dix ans que son plan d’aide sociale est mis en œuvre autour de trois axes principaux, à savoir l’éducation, l’employabilité et l’entrepreneuriat et l’intégration sociale, avec un montant investi s’élevant à ce jour à plus de Rs 30 millions. « A travers ce forum, nous souhaitons favoriser l’employabilité en donnant aux personnes qui sont sans emploi ou aux plus jeunes qui ne savent pas exactement ce qu’ils veulent faire, la chance de découvrir les métiers disponibles dans leur région ainsi que les formations possibles et dont certaines sont mises à disposition”, dit l’un des organisateurs.

“Les habitants, venus en grand nombre, ont favorablement accueilli cette initiative de forum des métiers et nous en sommes très heureux. Les données recueillies sur place nous permettront de compiler un dossier sur les demandeurs d’emploi après avoir été dûment formés par les organismes présents, notamment le HRDC et le MITD », a fait ressortir Audrey d’Hotman de Villiers-Desjardins, CSR & Sustainability Manager chez Rogers et responsable de la mise en place du plan d’aide sociale de Villas Valriche. Une mine d’informations dans un seul et même endroit.

La présence de la SMEDA à ce forum a également permis aux habitants ayant la fibre de l’entrepreneuriat de découvrir les différentes étapes requises pour se lancer à leur compte ou comme, Priscilla Raboute, habitante de St-Martin, qui s’est spécialisée dans l’artisanat, à apprendre à mieux structurer leur entreprise. « Depuis 30 ans que je suis dans le domaine, entourée d’une petite équipe, j’utilise principalement les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille pour la communication sur mes produits. Les informations que j’ai recueillies pendant ce forum m’ont offert d’autres opportunités et leviers pour renforcer la visibilité de mes produits auprès du grand public », souligne Priscilla Raboute.

A propos de Villas Valriche, c’est un développement immobilier de type IRS qui fait partie du Domaine de Bel-Ombre. Emblème de la région, ce domaine qui s’étend sur plus de 2 500 hectares, connaît depuis une dizaine d’années de nombreux développements hôteliers, golfiques et résidentiels faisant partie d’un vaste programme d’embellissement, de préservation et de développement qui vise à transformer Bel-Ombre

 

Advertisement

Actualités

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Georges Alexandre

Published

on

Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«
Budget 2018-2019 - Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Budget 2018-2019 – Association of Fishing Operators: «Des opérateurs mauriciens se retrouveront sur le pavé !«

Lors d’une conférence de presse, ce 19 juin, Alain Larison, cordonnateur de l’Association of Fishing Operators (AFO), a affirmé que cette mesure budgétaire, permettant aux bateaux de pêche étrangers de pêcher dans les eaux territoriales de Maurice, énoncée dans le Budget 2018-2019, aura de graves repercussions sur le secteur de la pêche.

«Les opérateurs mauriciens de pêche se retrouveront sur la pavé. Les 25 compagnies de pêche devenant banqueroute, donneront lieu au chômage. Inadmissible de bouger dans une telle direction», affirme Alain Larison. «Le comble est qu’après l’épisode de l’octroi du passeport mauricien, on ajoute la carte blanche accordée aux compagnies de pêche étrangères de venir pêcher sur le territoire mauricien», a-t-il ajouté.

Selon lui, cette mesure budgétaire d’ouvrir le secteur de la pêche aux grosses pointures étrangères de venir exploiter les zones de pêches mauriciennes découle d’une «décision mal pensée et mal conseillée.» Par conséquent, le cordonnateur de l’AFO a souligné qu’un mémoire dans ce sens a été remis au Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth. «Nous lui avons expliqué que cette mesure aura un impact négatif sur le secteur de la pêche à Maurice», a-t-il déclaré.

De son côté, Ritesh Gurobee, un des responsables de l’AFO a fait remarquer que le secteur de la pêche industrielle et semi-industrielle regroupe quelque 500 pêcheurs. «Qu’adviendront-ils si des bateaux étrangers viennent pêcher dans nos eaux territoriales ? Déjà,ils n’arrivent à assurer un contrôle sur nos eaux, maintenant ils laissent entendre que de pêcheurs mauriciens sont des incapables», s’interroge-t-il.

Soulignant que le ministère de la Pêche avait récemment depêché de techniciens sur le terrain pour évaluer la situation, Ritesh Gurobee s’est confié : «Ils sont conscients des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Au cas, où demain, il y a des opérateurs sudafricain, japonais, français…que ferons-nous pour vendre nos prises sur le marché ?» Il a soutenu qu’il faut mettre un terme à l’importation des poissons.

Continue Reading

Actualités

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes
A Quartier-Militaire SSS (Girls) - Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

A Quartier-Militaire SSS (Girls) – Kobita Jugnauth exhorte les étudiants à se servir pleinement des opportunités modernes

Kobita Jugnauth, l’épouse du Premier ministre, a été l’invitée d’honneur à l’école secondaire du Quartier Militaire SSS (Girls) dans le cadre de la tenue du Prize Giving Ceremony. C’était ce mercredi 20 juin.

Dans son discours, Kobita Jugnauth a mis l’accent sur l’importance de l’éducation. Elle a exhortée les élèves de l’établissement à « se servir pleinement des opportunités modernes offertes actuellement avec toutes les facilités technologiques qui existent ».

L’épouse de Pravind Jugnauth s’est appuyée sur une fameuse citation de feu Nelson Mandela : « l’éducation est le meilleur outil pour changer le monde ». Le challenge, souligne-t-elle, « est d’assurer  l’épanouissement des élèves ». De plus, elle rend hommage « à des enseignants passionnés qui font en sort qu’aucun enfant n’est laissé pour compte ». La First lady dit qu’il est essentiel de tirer le meilleur des tous les étudiants dans les écoles.

Continue Reading

Actualités

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Published

on

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »
Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Anwar Husnoo : « Des investissements sans précédent dans le secteur de la Santé »

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, est intervenu à l’occasion des débats budgétaires, ce mercredi 20 juin. Ce dernier devait marteler que les investissements consentis dans le domaine de la santé pour ce budget sont « sans précédent ». « Ce budget démontre la volonté politique pour soutenir le développement du pays », devait aussi souligner Anwar Husnoo.

Ce dernier s’en est aussi vertement pris au chef de l’opposition, Xavier Luc Duval, critiquant les commentaires « cheap » de ce dernier. Le ministre de la Santé a ainsi tenu à répondre au leader de l’opposition qui avait souligné que le taux de mortalité dans le pays est en hausse. Chiffre à l’appui, le ministre a démontré que ce taux est au contraire resté stable ces deux dernières années.

Il a aussi égrené les différentes mesures qui ont été prises dans le discours budgétaire pour le secteur de la santé. Ce dernier s’est, par exemple, réjoui de la mise sur pied d’un nouveau Cancer Centre. Autre sujet de satisfaction : la création d’un medical hub à Cote d’Or qui comprendra, entre autres, un hôpital pour les yeux modernes.

Continue Reading

Trending