Connect with us

Monde

Mexique: A 18 ans, il crée un soutien gorge capable de détecter le cancer du sein

Krsna Coopoosamy

Published

on

Mexique: A 18 ans, il crée un soutien gorge capable de détecter le cancer du sein

A deux reprises, il a vu sa mère lutter contre un cancer du sein, avant qu’elle ne subisse une double mastectomie. Julian Rios Cantu, un Mexicain de 18 ans, a alors eu l’idée de concevoir un soutien-gorge muni de 200 capteurs censés permettre de détecter cette maladie.

Le projet est encore en développement mais pourrait bientôt devenir réalité grâce aux 20.000 dollars (soit environ 18.500 euros) reçus par le jeune Mexicain et ses trois collègues de la société Higia Technologies.

60 à 90 minutes de port par semaine suffiraient

Dans le détail, leur produit, baptisé « Eva », mesure la texture, la couleur et la température de la peau au niveau de la poitrine de la femme qui le porte. Objectif : identifier d’éventuels changements pouvant potentiellement être liés au cancer.

Relié à une appli, le soutien-gorge intelligent transmet les informations ainsi collectées, qui sont ensuite analysées par un algorithme puis envoyées à l’utilisatrice et à son médecin. Il suffirait aux femmes de porter le soutien-gorge entre 60 et 90 minutes par semaine pour que les données soient exploitables.

Un projet récompensé en Allemagne

Si le système ne dispense pas les femmes d’examens médicaux, il leur permettra « de détecter des anomalies qui ne sont pas nécessairement faciles à détecter lors des palpations », assure Cynthia Villarreal, oncologue à l’institut national de cancérologie de Mexico, citée par le Huffington Post.

Pour son projet, Julian Rios Cantu a remporté le 29 avril en Allemagne le premier prix des Global Student Entrepreneur Awards (GSEA). Ce concours international récompense les jeunes qui conjuguent études et entrepreneuriat.

Advertisement

Monde

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

Herve Runga

Published

on

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

Ingérence russe dans les élections américaines : Trump fait volte-face

48 heures seulement après le sommet Trump-Poutine, le président des Etats-Unis a fait volte-face pour accuser cette fois Vladimir Poutine d’être personnellement  responsable de l’implication russe dans les élections américaines de 2016.

Comme une tentative de mettre fin à la polémique autour de ses déclarations après sa rencontre de lundi avec Poutine, Donald Trump tente bien que mal de calmer les esprits. Il a intervenu sur la télévision américaine pour dénoncer son homologue russe. “De la même manière, je m’estime responsable de ce qui se passe dans ce pays. Donc, évidemment, comme dirigeant d’un pays, il faut le tenir responsable, oui“, a-t-il dit.

Rappelons que face à la presse lundi, Trump a suscité des vives réactions dans le monde politique et au sein de son propre parti. Mardi, il a essayé de limiter les dégâts, en avançant que sa langue avait fourché en tenant ces propos qui laissaient croire qu’il prenait partie pour l’homme fort du Kremlin.

 

 

Continue Reading

Monde

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Published

on

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Les hommes les plus riches : Jeff Bezos devant Bill Gates

Avec des biens estimés à 150 milliards de dollars, Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, est l’homme de plus riche de la planète, selon Bloomberg Billionaire Index.

Jeff Bezos a vu sa fortune augmenter de plus de 60 milliards de dollars durant les douze derniers mois. Il devance Bill Gates est deuxième avec une fortune de 95 milliards de dollars, ayant donné 700 millions d’actions de Microsoft et 2.9 milliards de dollars en cash à la Fondation Bill and Melinda.

Ce n’est pas la première que Jeff Bezos se classe en pôle position. Il a été à cette place brièvement en juillet 2017, selon le magazine Forbes.

Continue Reading

Monde

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu’observateur

Published

on

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu'observateur

Pakistan : Irfan Rahman sur place mercredi en tant qu’observateur

En marge des élections générales prévues le 25 juillet au Pakistan, le commissaire électoral, Irfan Rahman, sera dans ce pays en tant que membre de la mission d’observateurs du Commonwealth.

Ce groupe comprend 16 membres et c’est le général Abdulsalami Abubakr qui sera à la tête de cette équipe. Irfan Rahman sera à Islamabad ce mercredi 18 juillet. Ces membres auront à donner une opinion indépendante concernant ces élections.

Pour en revenir aux élections au Pakistan, pays à 207 millions d’habitants, plus de 11 000 candidats ont été enregistrés et ils tenteront d’être dans la liste des 849 élus.

Continue Reading

Trending