Actu de l'ile Maurice
Actualités

Tourisme: Anil Gayan veut 85 000 arrivées de plus

Tourisme: Anil Gayan veut 85 000 arrivées de plus

Les Assises du Tourisme ont eu lieu le vendredi 2 juin à l’hôtel Hennessy Park à Ebène. Présentes à ce forum, quelques 250 parties prenantes du secteur touristique. Le but n’était pas simplement de célébrer le succès de notre industrie touristique mais aussi de tout remettre en cause. L’autre objectif était surtout de réfléchir à l’avenir de ce secteur.

Anil Gayan, ministre du Tourisme, souhaite avant, tout un nouveau départ pour que cette industrie « devienne plus performante et innovante. » Il définit comme objectif une croissance de 7%, soit une arrivée de 85 000 touristes additionnelles surtout de l’Inde, d’Allemagne et de Chine.

De plus, le ministre soutient qu’auparavant notre industrie touristique était centré essentiellement sur l’Europe. Aujourd’hui, affirme-t-il, d’autres « superpuissances » telles que la Chine, le Japon, l’Inde et d’autres pays asiatiques sont devenus des marchés émergents. Le ministre souhaite que nous puissions offrir aux touristes ce qu’ils cherchent vraiment – le rêve, l’aventure et une expérience inoubliable.

Anil Gayan a aussi annoncé plusieurs mesures que son ministère souhaite entreprendre pour redynamiser ce secteur. Il parle ici de facilités de visas, surtout pour les pays asiatiques. Les desserts aériens également doivent être programmés à cet effet.

Le ministre du Tourisme a aussi parlé de la mise en place de plusieurs comptoirs spécialisés du MICE (Meetings, Incentives, Conferences and Exhibitions). Il veut aussi prôner l’écotourisme. D’autre part, il a affirmé que son ministère a déjà travaillé sur la mise en application du tourisme médicale et du tourisme de bien-être.

Anil Gayan veut surtout accroître les revenues par rapport aux bateaux de croisières. Il y aura surtout des promotions conjointes pour valoriser la complémentarité entre Maurice et la Réunion. Des promotions sont aussi à l’agenda au mois de Juillet en Chine.

« Il faut accorder une attention particulière aux PME, » souligne le ministre.

De plus, Anil Gayan est d’avis que notre stratégie doit se situer autour des excursions, évènements et aussi autour de la gastronomie mauricienne. Cet effort encouragerait les touristes à dépenser plus, ce qui est une lacune de ce côté là.

Il annonce aussi qu’il travaille sur une unité de recherche qui guidera l’industrie touristique à répondre aux demandes du marché et à développer diverses activités. Il souhaite mettre à la disponibilité de tout un chacun un référentiel de tous les produits de l’île.

A noter que les Assises du Tourisme se tiennent après un intervalle de 11 ans. En effet, les premières Assises ont eu lieu en 2006.