Actu de l'ile Maurice
Actualités

Barclays Africa s’engage dans la plus importante vente d’actions en Afrique du Sud

Barclays Africa s’engage dans la plus importante vente d’actions en Afrique du Sud

  • Barclays PLC réduit sa participation au sein de Barclays Africa à 23,4 % dans une vente accélérée
  • Les actions émises souscrites à plusieurs reprises
  • Barclays Africa a désormais une base d’actionnaires beaucoup plus diversifiée

Barclays Africa Group Limited a annoncé aujourd’hui que, après la plus importante vente d’actions en Rand de l’Afrique du Sud, Barclays PLC a cédé 33,7 % du capital en action de Barclays Africa à un prix de R132 par action.

Il en résulte une déconsolidation comptable de Barclays Africa du groupe Barclays PLC.

Barclays PLC a vendu 285 691 979 actions ordinaires de Barclays Africa au prix de R132 par action, ce qui a conduit Barclays PLC à réduire sa participation à 23,4%, avec 7% additionnels qui seront repris par la Public Investment Corporation à une date ultérieure, après réception des autorisations réglementaires.

Les actions concernées par cette vente accélérée ont été souscrites à plusieurs reprises et vendues à des investisseurs existants et nouveaux, tant sur le plan local qu’international.

Le produit global de la vente brute était d’environ 37,7 milliards de Rands.

Il a été annoncé en mars 2016 que Barclays PLC réduirait sa participation au fil du temps. L’intérêt important des investisseurs pour cette vente, qui s’est déroulé très rapidement, a donné à Barclays PLC l’opportunité d’accélérer ce processus.

« Cette transaction démontre l’appétit exceptionnel des investisseurs pour Barclays Africa et notre stratégie de devenir un groupe autonome, leader de services financiers en Afrique, » a déclaré Maria Ramos, CEO de Barclays Africa Group.

Ravin Dajee, Managing Director de Barclays Bank Mauritius Limited, a précisé que « cette transaction marque la prochaine phase de l’évolution de Barclays Africa et représente une immense opportunité d’accélérer notre vision d’être une importante banque panafricaine, avec notre destinée fermement dans notre mains ».

Cette vente signifie que Barclays PLC n’est plus l’actionnaire majoritaire de Barclays Africa, qui dispose maintenant d’un portefeuille d’actionnaires diversifié composé d’investisseurs institutionnels et individuels qui soutiennent l’institution sur le long terme.

Barclays PLC demeurera un actionnaire important et soutiendra Barclays Africa tout au long du processus de vente et de séparation opérationnelle, déjà en cours. Barclays PLC et Barclays Africa continueront de travailler avec les organismes de réglementation pour s’assurer que la vente et la séparation sont gérées de manière appropriée, sans impact important pour les parties prenantes ou les entreprises.

Selon Maria Ramos, l’indépendance de Barclays PLC créera plusieurs opportunités, ce qui entraînera des avantages pour les différentes parties prenantes : « C’est un moment particulièrement intéressant pour Barclays Africa. Il y a une opportunité d’accroître la participation africaine dans nos activités par le biais d’un plan de partage d’actions au sein du personnel, ainsi que d’un vaste programme d’autonomisation africain (Black Economic Empowerment Ownership Scheme) qui contribuera à la croissance d’une culture entrepreneuriale. »

Comme annoncé en février 2017, Barclays PLC a accepté de verser environ R12 milliards (765 millions d’euros) afin, principalement, de financer les investissements nécessaires à Barclays Africa pour compléter le processus de séparation. Cette contribution servira en partie pour des investissements dans la technologie, le rebranding et d’autres projets de séparation. Ce processus offre ainsi l’occasion de moderniser et d’harmoniser les systèmes à travers toutes les opérations de Barclays Africa.

La structure de propriété de Barclays et Absa en Afrique ne change pas suite à la réduction de la participation de Barclays PLC. Les 11 banques qui font partie de Barclays Africa continueront d’être dirigées et opérées par des professionnels disposant de connaissances locales et d’une diversité de compétences et d’expériences.

Ravin Dajee souligne que, « en 98 ans, Barclays Mauritius a construit une solide activité sur le marché local. En tant que banque rentable et bien financée, nous prévoyons d’accentuer notre position de leader en matière d’innovation et de services financiers indépendants à Maurice. Nous avons investi et continuerons d’investir dans notre personnel et nos infrastructures afin de toujours proposer des solutions novatrices et pertinentes à nos clients, tout en contribuant positivement aux communautés dans lesquelles nous vivons et travaillons. »

Maria Ramos a conclu : « C’est un moment crucial pour Barclays Africa. Nous avons désormais une occasion importante de choisir notre propre destin et de prendre nos propres décisions sur ce qui est juste pour une entreprise centrée sur l’Afrique. »