Actu de l'ile Maurice
Actualités

Thomas Guénolé : « Il faut savoir vendre Maurice sur la carte mondiale »

Thomas Guénolé : « Il faut savoir vendre Maurice sur la carte mondiale »

Le politologue, Thomas Guénolé, invité par l’association Of Mauritian Manufactured (AMM) a animé une conférence ayant pour thème « les excès de la mondialisation : quel alter système pour Maurice? » Ce débat publique, qui a vu la participation des acteurs économique du pays, a eu lieu à l’hôtel Labourdonnais, au Caudan Water front.

Comment faire avancer Maurice économiquement? Etre dépendant des invesstissements étrangers est-elle la meilleure solution? Copier le modèle économique Singapourien est-elle fiable? Pour le poltitologue, ce n’est pas une garantie de succès financier. Selon lui, ”Maurice a un potentiel économique pas comme les autres… ».

A quelques jours de la présentation du Budget, Thomas Guénolé conseille aux décideurs de changer de stratégies. « Il faut que les projets aboutissent !, » lance-t-il.

Il prend par exemple le concept de Maurice Île durable. « Pourquoi ne pas aller de l’avant avec cette structure verte et ainsi la vendre au monde entier ? » Il est d’avis que le gouvernement doit trouver une manière adéquate pour bien placer Maurice sur la carte internationale. « Il est impératif que Maurice se trouve un vrai ambassadeur pour promouvoir le pays dans le monde, » ajoute-t-il.

Cependant il rejette l’idée de se fier uniquement sur les aides financières venues de l’étranger, paece que, affirme-t-il, cela pourrait avoir un effet négatif sur la dette publique. « Il est aussi essentiel  qu’il y ait plus d’investissements locaux, comme c’est le cas en Chine, » soutient celui qui est l’auteur de la « Mondialisation Malheureuse ».

« Sans une population motivée et surtout inspirée, le gouvernement ne peut faire avancer le pays tout seul. Or en étudiant le cas de Maurice, il se trouve que beaucoup de mauriciens ne veulent rien faire pour aider le gouvernement à accomplir les projets d’envergure, » conclu-t-il.