Connect with us

Monde

Attentat de Londres: Une Canadienne, un Français… Qui sont les victimes?

Published

on

Attentat de Londres: Une Canadienne, un Français… Qui sont les victimes?

Selon un dernier bilan, sept personnes ont été tuées, dont une Canadienne et un Français, et 36 autres étaient toujours hospitalisées dimanche…

Ils se promenaient, prenaient un verre entre amis, ou profitaient simplement de la vie quand l’horreur a frappé. Selon un dernier bilan, sept personnes ont été tuées, dont une Canadienne et un Français, et quelque 36 autres restaient hospitalisées dimanche, dont 21 dans un état « critique », après le nouvel attentat qui a endeuillé Londres samedi soir. Cet article sera mis à jour à mesure que l’identité des victimes sera connue.

Un Français tué et un autre porté disparu

« Des terroristes d’une incroyable lâcheté s’en sont pris à la foule innocente d’un samedi soir, faisant des dizaines de victimes parmi lesquels plusieurs de mes compatriotes », a affirmé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans une brève déclaration au musée du Bardo à Tunis, où 22 personnes avaient été tuées dans une attaque jihadiste en 2015.

Revenant sur le bilan de l’attaque, le ministre a fait état, « côté français », d’« un mort et sept personnes hospitalisées, dont quatre dans un état grave ». « Un compatriote est toujours porté disparu à ce moment », a-t-il ajouté, sans autre indication. Selon son entourage, Jean-Yves Le Drian, qui débute une visite officielle en Tunisie, se rendra ensuite lundi après-midi à Londres, où il rencontrera les familles des victimes, les blessés et son homologue Boris Johnson.

Emmanuel Macron s’est entretenu dimanche après-midi avec les familles des quatre Français blessés, les assurant de « son affection » et de « la pleine solidarité du pays dans cette épreuve », a indiqué l’Elysée dans un communiqué.

Une Canadienne de 30 ans, morte dans les bras de son fiancé

La première victime identifiée est une Canadienne de 30 ans, Christine Archibald, originaire de la province de Colombie-Britannique. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau avait d’abord annoncé dans un communiqué : « le fait qu’un Canadien figure parmi les victimes me brise le cœur », sans plus de précisions.

Christine Archibald se trouvait sur le pont de Londres samedi soir avec son fiancé Tyler Ferguson, au moment où la camionnette blanche a commencé à faucher les passants. « C’était sa première visite à Londres, alors il lui faisait faire le tour de la ville à la tombée de la nuit », raconte Mark Ferguson, le beau-frère de la victime. Ils marchaient l’un devant l’autre sur le pont au moment de la tragédie. Tyler « n’a entendu que le crissement des pneus, s’est retourné et a vu ce qui venait de se passer ». Christine s’est éteinte dans les bras de son fiancé.

Selon le beau-frère, Christine et son fiancé vivaient aux Pays-Bas, où Tyler avait un contrat de travail de six mois. Ils comptaient ensuite revenir au Canada et s’installer en Colombie-Britannique. « Ils étaient très amoureux et prévoyaient un bel avenir. C’est quelque chose de terrible. L’amour de sa vie lui a été arraché », a déclaré Mark Ferguson au sujet de son frère.

Christine « avait de la place pour tout le monde dans son cœur, écrit sa famille dans un communiqué, et elle était convaincue que chaque personne devait être estimée et respectée ». La jeune femme, explique la famille Archibald, travaillait dans un refuge pour les sans-abri avant de partir pour l’Europe. Ses proches incitent les gens à faire de même près de chez eux, à la mémoire de Christine Archibald.

De nombreux blessés

Parmi les blessés figurent sept Français, dont quatre dans un état grave, ainsi que deux Allemands, un Australien et un Espagnol. Un autre Français est porté disparu. Un membre de la police des Transports britannique accouru sur les lieux a été grièvement poignardé au visage et à la jambe. Les services ambulanciers ont aussi soigné des blessés plus légers sur les lieux de l’attentat.

Commentaires

Monde

Des jeux concours frauduleux qui prônent encore sur Facebook et WhatsApp

Published

on

Des jeux concours frauduleux qui prônent encore sur Facebook et WhatsApp

Bons d’achat Ikea, billets d’avion, week-end à Disneyland. Des arnaques virales piègent des internautes en leur promettant des cadeaux.

La ficelle de ces escroqueries est toujours la même : un contact vous  envoie sur Facebook ou WhatsApp le message d’une marque qui promet un cadeau généreux. Vendredi 23 février, c’était prétendument « Disneyland Paris  » qui offrait « 4 billets » gratuits. A la mi-février, c’était « Air France » qui donnait « deux billets gratuits à tous pour son 85e anniversaire ». En octobre 2017, « Ikea » était sur les ondes pour un soi-disant  « Un bon de 500 euros à tous »

Mais aucune de ces entreprises n’a confirmé d’avoir proposé ces offres. Il s’agit en réalité de liens frauduleux, qui utilisent des noms des compagnies avec lesquelles elles n’ont aucun contact et piègent ainsi des internautes.Appâtés par les cadeaux , ces derniers sont ensuite invités à partager la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux , puis à donner leurs coordonnées détaillées et à contacté des numéros surtaxés, voire carrément à mettre en avant leurs coordonnées bancaires. Et ce, sans obtenir de récompense pour autant : en lieu et place du cadeau promis initialement, les sites vers lesquels renvoient tous ces liens se contentent à l’arrivée de faire miroiter un tirage au sort. Sans garantie que le concours existe vraiment. Alors, il faut rester sur le qui-vive et de tout simplement ignorer des liens sur des billets d’avion ou bon d’achat

Commentaires

Continue Reading

Monde

L’intelligence artificielle : Des dérives liées à la Cybercriminalité et terrorisme

Published

on

L'intelligence artificielle : Des dérives liées à la Cybercriminalité et terrorisme

L’intelligence artificielle : Des dérives liées à la Cybercriminalité et  terrorisme

 

26 experts internationaux mettent en garde contre les dangers d’une utilisation de l’intelligence artificielle à des fins antidémocratiques, criminelles ou terroristes. Des experts internationaux tirent la sonnette d’alarme sur les risques d’une utilisation malveillante de l’intelligence artificielle(IA) par “des États voyous, des criminels, des terroristes”.

Selon des experts, dans les dix prochaines années, l’efficacité croissante de l’IA risque de renforcer la cybercriminalité, mais aussi de conduire à des utilisations de drones ou de robots à des fins terroristes. Elle est aussi susceptible de faciliter la manipulation d’élections via les réseaux sociaux grâce à des comptes automatisés (bots). Avec le système IA, des terroristes pourraient modifier des systèmes d’IA disponibles dans le commerce (drones, véhicules autonomes), pour provoquer des crashs, des collisions ou des explosions. Les attaques par hameçonnage ciblé (spear phishing) pourraient aussi devenir beaucoup plus aisées à mener à une large échelle. Avec l’IA, il devrait être possible de réaliser de fausses vidéos très réalistes et cela pourrait être utilisé pour discréditer des responsables politiques.

Commentaires

Continue Reading

Monde

Trudeau rencontre enfin Modi

Published

on

Trudeau rencontre enfin Modi

Trudeau rencontre enfin Modi

Sa visite a été quasiment ignorée par les hauts membres du gouvernement indien. Leur rencontre survient un jour après que le Canada ait rejeté une invitation à un dîner officiel avec M. Trudeau à Delhi, convié par un prétendu extrémiste sikh.

Le Premier ministre canadien avait dénié les critiques selon lesquelles son gouvernement est indulgent face aux extrémistes sikhs. Les spéculations que le Premier ministre canadien avait reçu un accueil tiède en Inde avaient excité les réseaux média, des accusations que les deux pays ont niées.

Modi a personnellement reçu à plusieurs reprises des dirigeants de gouvernement à l’aéroport. Mais il a souhaité la bienvenue à M. Trudeau sur Twitter à la veille de leur rencontre.

Les deux dirigeants se sont rencontrés au palais présidentiel, à Delhi, où ils devaient discuter du commerce, de la défense, du changement climatique et de la coopération en matière d’énergie nucléaire civile.

Commentaires

Continue Reading

A la une