Connect with us

Actualités

L’office du Tourisme de l’île Maurice et le Jumping de Cannes 2017, un partenariat sous le signe du glamour et du prestige

Krsna Coopoosamy

Published

on

L’office du Tourisme de l’île Maurice et le Jumping de Cannes 2017, un partenariat sous le signe du glamour et du prestige

12 Juin 2017 – Moins de 2 semaines après la fin du Festival de Cannes, l’Office du Tourisme de l’île Maurice investit Cannes du 8 au 10 juin 2017 et troque le célèbre tapis rouge ainsi que son parterre de célébrités pour les non moins célèbres et talentueux cavaliers et chevaux pour cette compétition hors-pair qu’est le Jumping de Cannes.

Le Jumping de Cannes porte à nouveau les couleurs de l’île Maurice, du 8 au 10 juin 2017, à l’occasion d’un partenariat privilégié. Au cours de cet événement à la visibilité médiatique internationale, l’île Maurice entend bien mettre en valeur le patrimoine naturel et culturel de l’île Maurice, au sein duquel l’équitation occupe une place importante, en tant que sport ancré dans l’ADN des Mauriciens.

Tout au long du Jumping et du Longines Global Champions Tour Grand Prix de Cannes, Isabelle Gilquin assure de par sa présence le rayonnement de l’île Maurice auprès des invités et spectateurs piqués dans leur curiosité. En 2016, le Jumping de Cannes avait été suivi par 10 millions de téléspectateurs via les chaînes Equidia et Eurosport et un public présent au Jumping très enthousiasmé par les charmes de l’île Maurice.

Pour cette nouvelle édition, beaucoup d’espoirs reposent sur le français Kévin Staut, actuellement sixième au classement de la fédération équestre internationale, lui qui avait permis à l’équipe de France de l’emporter face à la Suède en match de barrages de la Coupe des Nations. Ce natif de Le Chellay entend bien briller à Cannes.

Mathieu Billot, tout juste arrivé à la septième position du Grand Prix Pro Elite du Jumping de Deauville le 08 juin dernier, compte bien sur ce Jumping de Cannes pour briller à nouveau comme précédemment au cours de sa carrière, notamment à Rotterdam, Mannheim et Saint-Tropez.

Grande nouveauté cette année, le vainqueur du Longines Global Champions Tour Grand Prix de Cannes – Île Maurice de samedi soir se verra récompenser d’un ticket d’entrée à l’International Show Jumping of Mauritius couplé à une semaine all-inclusive à l’hôtel Constance – Prince Maurice en janvier 2018. Clou de la récompense, l’Office du Tourisme de l’île Maurice offrira également un survol de l’île en hélicoptère pour 2 personnes.

A l’initiative de François Bourey, le jumping mauricien est une occasion unique d’allier sport, animations et soirées à l’ombre des cocotiers et ce auprès des stars du saut d’obstacles puisque les quinze meilleurs cavaliers de la ranking list mondiale seront invités d’office à partager cette parenthèse idyllique.

L’île Maurice se trouve dans l’océan Indien, à environ 800 kilomètres à l’est de Madagascar. L’île volcanique est célèbre pour la chaleur de sa population multiculturelle, ses plages de sable blanc et ses hôtels luxueux. Grâce au climat austral, même pendant les saisons les plus fraîches, de mai à septembre notamment, les températures descendent rarement en dessous de 22°C le long des côtes, ce qui fait de Maurice une destination de vacances toute l’année. L’île est idéale pour les amateurs de sports nautiques, les golfeurs, les randonneurs, les amateurs de culture, les curistes, les lunes de miel et pour les familles. La capitale de l’île Maurice est Port Louis. Il y a 1,3 millions d’habitants à Maurice incluant l’île Rodrigues. Trois religions se côtoient dans l’harmonie : l’Hindouisme, l’Islam et le Christianisme. L’anglais est la langue administrative de l’île mais le français et le créole sont utilisés au quotidien.

Advertisement

Actualités

World Elder Abuse Awareness Day : Lancement d’un atelier de travail par la MFPWA

Ashminta B

Published

on

World Elder Abuse Awareness Day : Lancement d’un atelier de travail par la MFPWA

World Elder Abuse Awareness Day : Lancement d’un atelier de travail par la MFPWA

Dans le cadre de la journée internationale d’abus contre les aînés, le Mauritius Family Planning and Welfare Association (MFPWA) a lancé un atelier de travail ce lundi 25 juin. Plusieurs personnalités, dont le PPS Toolsyraj Benydin, la PPS Marie Claire Monty, le Lord maire, Daniel Laurent ainsi que la directrice de la MFPWA, Vidya Charan, étaient présents.

Cette dernière s’est prononcée sur la valeur des aînés, qui joue un rôle important, dans le centre familial. Selon elle, plusieurs cas d’abus sur les aînés sont enregistrés chaque jour. Ce nombre grandissant est inquiétant, car il y a plusieurs implications sociales et économiques liés à cela.

De plus, Vidya Charan s’est exprimée sur la population veillissante. Ainsi, la directrice est d’avis que les jeunes mauriciens doivent être enseignés sur l’importance de ce phénomène.

D’autre part, le Lord maire a avancé que des mesures doivent être prises pour remédier à la situation. Ainsi, selon lui, pour lutter contre ces cas de maltraitance, les lois doivent être durcies, un système d’alerte doit être mis sur place, de même que les personnes travaillant avec les personnes âgées doivent suivre des cours de formation.

Continue Reading

Actualités

Débats budgetaires – Ivan Collendavelloo : « tout s’est amélioré à Maurice, sauf la CWA »

Published

on

Débats budgetaires – Ivan Collendavelloo : « tout s’est amélioré à Maurice, sauf la CWA »

Le Deputy Prime minister et ministre de l’Energie. Ivan Collendavelloo, n’a pas été tendre envers la Central Water Authority, lors de son discours à l’occasion des débats budgétaires, ce lundi 25 juin. Ivan Collendavelloo a, en effet, estimé que la CWA est un « vestige du passé, d’une époque à laquelle il y avait des fontaines, pas d’hôtels, etc ». Et le no. 2 du gouvernement de faire ressortir dans la foulée que « tout s’est amélioré à Maurice, sauf la CWA ».

Evoquant la question de l’eau toujours, le ministre de l’Energie devait ainsi souligner qu’il était effectivement, en premier lieu, question d’une hausse des tarifs. Ceci après des réunions avec le cadre de la CWA. Néanmoins, devait aussi indiquer ce dernier, c’est le Premier ministre qui lui a fait comprendre qu’il est opposé à une hausse des tarifs de la CWA. Au sujet de la réforme du secteur de l’eau, Ivan Collendavelloo a fait ressortir que « l’on a laissé les choses pourrir pendant des années ». « Lorsque l’on remonte à 2014, nous voyons qu’environ la moitié de l’eau que nous produisions était perdu sur le réseau. Depuis les choses se sont améliorées », devait ainsi expliquer le ministre de tutelle. Ivan Collendavelloo qui a ainsi souligné, dans la même veine « qu’il ne faudra pas que les employés de la CWA paient le prix de cette réforme ».

Le ministre a aussi axé une bonne partie de son discours sur la question des énergies renouvelables. Selon ce dernier, « nous ne pouvons avoir les réflexes des années. La question du changement climatique est aujourd’hui trop importante ». Ivan Collendavelloo qui a rappellé que son ministère a lancé un ‘network’ international pour la promotion des énergies renouvelables. Ce dernier s’est réjoui qu’il y ait, valeur du jour, un total de production de l’ordre de 30 MW en opération provenant des énergies renouvelables. Et d’ici l’année prochaine une capacité additionnelle de 80 MW sera également lancée. « Au total, CT Power devait produire 110 MW à partir du charbon. Nous avons pu dire non au charbon », de faire ressortir le Deputy Prime Minister. Ce dernier qui a aussi déclaré avoir « chaud au cœur » de voir que le ‘home solar project’ permet à des personnes à faibles revenus de bénéficier d’électricité gratuite grâce aux énergies renouvelables. Ivan Collendavelloo s’en est aussi pris à plusieurs membres de l’opposition. Ainsi, il devait faire référence à une PNQ de Paul Bérenger sur la question de black-out. Le ministre de l’Energie devait affirmer que l’ancien leader de l’Opposition soulignait à l’époque qu’il faudrait utiliser toutes les soources d’énergie, dont le charbon ou encore l’huile lourde pour éviter un black-out. « Il était totalement dans le faux », a martelé Ivan Collendavelloo.

Au chapitre l’électricité toujours, ce dernier est aussi revenu sur les centrales de St. Louis et celui de Fort Georges. Il devait ainsi rassurer qu’il n’y « aura pas de hausse de tarifs de l’électricité avec le système qui sera adopté pour Fort Georges ».

Didier Hortense

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Noémi Alphonse : un handicap, mille possibilités

Ashminta B

Published

on

Noémi Alphonse : un handicap, mille possibilités

[Vidéo] Noémi Alphonse : un handicap, mille possibilités

Repousser ses limites et faire monter haut le quadricolore mauricien : C’est le rêve de cette jeune athlète handicapée.

A 22 ans, Noémi Alphonse est déterminée à prouver que son handicap ne l’a jamais découragée dans son cheminement sportif. Dès son jeune âge, elle a montré combien elle est forte dans sa tête. Cette championne de haut niveau en handisport est aussi classée dans les Top 10 mondiaux.

C’est une athlète d’exception, car Noémi a fait de son handicap sa motivation pour aller encore plus loin. Ses prochains objectif : Remporter les Jeux des Iles 2019, le Championnat du monde en France et à Tokyo en 2020.

Rencontre avec cette championne en fauteuil…

Continue Reading

Trending