Connect with us

Politique

Partielle au no 18 : un dilemme pour le PMSD?

Published

on

Partielle au no 18 : un dilemme pour le PMSD ?

L’élection partielle au no 18 est devenue le centre d’intérêt de tout le pays depuis la démission de Roshi Bhadain de cette circonscription. Selon les derniers développements, il se trouve que la bataille sera apre entre les différents partis de l’opposition.

En effet, Navin Ramgoolam, le leader du PTr a annoncé la candidature d’Arvin Boolell à cette joute. Le MMM, pour sa part a initié son intention d’y mettre un candidat, tout comme pour le Mouvement Patriotique.  Mais la grande question demeure la participation ou non du PMSD. Selon un proche de la bassecour bleue, les membres du bureau-politique se réunissent cette après-midi pour décider de la marche à suivre.

En tout cas, l’affaire ne parait pas aussi simple que cela. Certains avancent que les bleus soutiendront le leader du Reform Party, de par la proximité des deux leaders, à Savoir Xavier-Luc Duval et Roshi Bhadain.

Cependant, d’autres affirment qu’il pourrait avoir en rapprochement entre le PMSD et le Parti Travailliste, « ce sera une décision assez compliquée pour Xavier » , indique-t-on.  Ainsi, un candidat bleu à cette élection hypothèquerait les bonnes relations que le PMSD semble entretenir avec  Roshi Bhadain et le Ptr.

Une chose est sure: La démission en grande pompe de Roshi Bhadain cela provoquera des étincelles tant au sein de l’opposition qu’au gouvernement.

Advertisement

Politique

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

Published

on

Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

C’est ce qu’a déclaré Showkutally Soodhun, président du MSM, lors d’une entrevue accordée à Inside News. Il a mis l’accent sur le fait que le MSM est toujours très fort et qu’il remportera les prochaines législatives. Profitant de l’occasion, Showkutally Soodhun, président du Mouvement Socialiste Militant, nous explique toute la planification en marge du grand meeting qu’organisera l’alliance gouvernementale à la place Bazar, à Vacoas. Selon lui, ce rassemblement démontrera toute la force du MSM par rapport aux autres grands partis politiques.

Il a aussi apporté des éclaircissements sur son rôle actuellement. N’étant plus ministre, nous affirme-t-il, il est plus libre pour s’occuper des affaires du parti. Showkutally Soodhun dit ne pas avoir de regret, affirmant que « trop buku dimun in mal ziz moi ». Il dit cependant avoir foi en Dieu.

Continue Reading

Politique

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Published

on

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Il se dit militant de coltar et continue à vouer loyauté au MMM. Pourtant Swadesh Babajee s’est dit très remonté contre le leadership de Paul Bérenger et ses proches collaborateurs.

Animant une conférence de presse hier, il a fustigé ceux qui le qualifient de vendeur et affirme que ça va très mal au niveau de la direction des Mauves. Comme membre de longue date de la régionale No 4, il a déploré que des sanctions soient prises contre des membres qui osent parler des maldonnes au parti.

Swadesh Babajee a cité l’article 16 de la constitution du MMM, qui stipule, selon lui, que c’est le Comité Central seulement qui est habilité à sanctionner un membre, et non le leader ou toute autre personne. Toutefois, l’ex président de la régionale No4 maintient qu’il reste un sincère militant et fidèle à son parti.

Continue Reading

Politique

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

Published

on

Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

C’est ce qu’a déclaré Xavier Duval qui animait un point de presse ce matin. Le leader de l’opposition a épluché les recommandations de la Banque Mondiale concernant la privatisation de tout le service de l’eau à Maurice.

Il a aussi exprimé ses inquiétudes par rapport au timing de cette affaire. Xavier Duval affirme avoir parlé à des cadres de la Banque Mondiale qui lui ont dit que ce projet va prendre au minimum 14 mois pour être concrétisé. Ainsi, pour le leader de l’opposition, nous serons à la veille des élections, et ce ne sera pas une bonne chose.

Continue Reading

Trending