Connect with us

Actualités

Air Mauritius : Notre paille en queue déploie ses ailes, engrangeant des profits nets

Deborah Momplé

Published

on

Air Mauritius : Notre paille en queue déploie ses ailes, engrangeant des profits nets

Somaskaran Thiagarajan Appavou, nouveau Chief Executive d’Air Mauritius a pris officiellement ses fonctions le 14 juillet dernier. Six semaines après l’annonce de son CEO, Air Mauritius connaîtra ce lundi 24 juillet, le nom des nouveaux membres du ‘board’. Le conseil d’administration sera présenté aujourd’hui, lors de l’assemblée générale à Henessy Park Hôtel, Ebène.

De gros défis attendent les membres de ce nouveau board. Ils devront, entre autres, maintenir la santé financière de la compagnie d’aviation nationale. Depuis sa création, il y a une cinquantaine d’années, aujourd’hui Air Mauritius est à son sumum en terme de bénéfice financier. Le mois dernier, elle avait annoncé des profits de 26,9 millions d’euros, soit 1,06 milliard de roupies. Ce résultat, est en progression de 75% par rapport à l’exercice précédent (qui avait affiché des profits de 15,4 millions d’euros). La marge bénéficiaire se compare favorablement aux résultats affichés par les compagnies membres de l’IATA (International Air Transport Association), avait indiqué un communiqué. D’autre part, les fonds propres d’Air Mauritius progressent de 82,5 millions d’euros au 31 mars 2016 à 91,2 millions d’euros au 31 mars 2017. Le nombre de sièges offerts progresse de 6,1% alors que le nombre de passagers transportés progresse à 6,9%.

Mk, sacrée meilleure compagnie d’aviation d’Afrique pour l’année 2016, il y a deux semaines, peut donc s’en vanter. Contrairement à certaines compagnies d’aviation, elle affiche la meilleure des formes. A titre d’exemple, la South African Airways est endettée. L’année dernière ,elle avait lancé, un appel à propositions, destiné aux institutions financières en vue de mobiliser 16 milliards de rands (1,1 milliard de dollars) de financements à long terme. Déficitaire et endettée, la compagnie nationale sud-africaine avait également fait savoir qu’elle cherchait des financements garantis et non garantis, libellés en rand, avec des durées de remboursement allant de 3 à 15 ans.

Air India aussi, se trouverait dans une situation délicate. Le 30 juin dernier, le gouvernement indien a annoncé qu’il est sur le point de donner son feu vert à la privatisation de la compagnie aérienne Air India. Elle affiche une dette de près de 8 milliards de dollars. A hier, la low cost IndiGo, Warburg Pincus et KKR, se sont déjà déclarées candidates.

La compagnie kenyan Airways fait, elle aussi , face à une crise financière. L’Etat kenyan a fait savoir , le mois dernier, qu’elle offrira des garanties de 750 millions de dollars aux créanciers existants de Kenya Airways. Le but est d’aider le transporteur aérien lourdement endetté à obtenir un financement sécurisé auprès d’autres sources pour compléter son recouvrement.

Espérons qu’Air Mauritius va maintenir son altitude. Soulignons que les bons résultats de la compagnie, précèdent la mise en œuvre d’un « important plan » de renouvellement et de modernisation de la flotte. Les deux premiers Airbus A350-900 (sur six commandés) sont attendus en octobre et novembre 2017 respectivement. En outre, six appareils existants, deux A319, deux A320-200 et deux A340-300, seront rénovés avec de nouveaux plans d’intérieur de janvier à juin 2018. Cela améliorera considérablement l’offre de produits pour nos clients ainsi que notre position face à une concurrence croissante.

Sources : http://www.afriqueexpansion.com

http://www.livemint.com

http://www.agenceecofin.com/

Advertisement

Actualités

Une hausse enregistrée d’abonnés de téléphone mobile et d’internet

Krsna Coopoosamy

Published

on

Une hausse enregistrée d'abonnés de téléphone mobile et d'internet

Une hausse enregistrée d’abonnés de téléphone mobile et d’internet

Le nombre d’abonnés de téléphone mobile a connu une hausse de 1.4 % de 2016 à 2017 passant de 1 814 000 à 1 839 500. C’est la même tendance en ce qui concerne l’abonnement d’internet. En 2016, on compte 1 090 300 d’abonnés contre 1 248 000 en 2017, soit une hausse de 14.5 %. Du coup, le nombre d’abonnements d’internet par 100 habitants est passé à 98.7 % contrairement à 86.3 % en 2016.

 

Continue Reading

Actualités

Trafficking in Persons Report 2018 : Signe d’encouragement pour Maurice

Krsna Coopoosamy

Published

on

Trafficking in Persons Report 2018 : Signe d’encouragement pour Maurice

Le Human Trafficking Report 2018, du département d’État américain établit un classement des pays en ce qui concerne le trafic humain. Dans ledit rapport, on constate que depuis trois ans, Maurice est classé dans la catégorie Tier 2.

Cependant, le rapport note également que l’Etat mauricien a réalisé des progrès. Le « Combatting of Trafficking in Persons Act 2009 » souligne que ceux trouvés coupables de trafic sexuel ou travail forcé des adultes ou enfants, encourent une peine d’emprisonnement de 15 ans ou une amende. Cette loi interdit le recrutement de travailleurs en utilisant des moyens frauduleux. Et pour la protection des enfants, il y a le Child Protection Act de 2005 qui a été amendé. Selon cette loi, celui trouvé coupable de traffic sexuel impliquant un enfant peut se voir emprisonné pour une durée de 15 ans.

Le rapport souligne que ces pénalités sont suffisamment rigoureuses en ce qui concerne le traffic sexuelle. En 2017, l’État a initié quatre enquêtes et a entamé des poursuite contre six individus pour traffic sexuel des mineurs. En 2016, trois cas similaires ont été enregistrés et l’État a poursuivi 26 personnes.

Le rapport fait aussi état qu’un individu trouvé coupable de traffic sexuel d’un mineu  risquait, sous l’anti-trafficking bill, infligé en 2016, une peine d’emprisonnement de 3 ans.

Afin de combattre le traffic d’humain, la force policière a mis sur pied un « TIP desk » où deux officiers en permanence sont assignés. La Mauritius Police Training School a formé 91 sub-inspectors et caporals, 130 trainee constables et 221 nouveaux recrus pour mieux comprendre et gérer le combat contre le traffic d’humain.

On note aussi dans le rapport, que les officiers du Passport and Immigration Authorities (PIO) font des descentes surprises dans les dortoirs des travailleurs étrangers afin de s’assurer qu’ils ont un minimum de confort. Le PIO a découvert huit « labor trafficking » victimes.  Le Trafficking in Persons Report souligne que les travailleurs étrangers sont libres après les heures de travail et ils sont accommodés dans un dortoir décent.

La Child Development Unit (CDU), en partenariat avec un NGO, a fait plusieurs campagnes de sensibilisation sur l’exploitation et traffic sexuel auprès de 1 650 jeunes dans 96 écoles. La Police’s Family Protection Unit et également la Minors Brigade ont fait plus de 110 campagnes de sensibilisation auprès quelques 31 540 personnes. La force policière, quant à elle, a pu attirer l’attention de 182 320 sur le traffic humain. Alors que le ministère du Tourisme distribue des brochures pour mettre en garde des touristes. Et le gouvernement a aussi mis trois hotlines à la disposition de la population pour dénoncer tout cas de traffic humain.

Continue Reading

Actualités

Maurice, le troisième pays a la plus forte croissance de richesse au monde

Didier Hortense

Published

on

Maurice, le troisième pays a la plus forte croissance de richesse au monde

Maurice, le troisième pays a la plus forte croissance de richesse au monde

Maurice se classe à la troisième place des pays à la plus forte croissance de richesse au monde entre 2007 et 2017. Le pays se situe ainsi juste derrière le Vietnam et la Chine, selon le Global Wealth Migration Review 2018 compilé par la banque AfrAsia. Ce rapport prend en considération l’accroissement de l’économie des pays, mais aussi l’afflux de personnes à forts revenus (High Net Worth Individuals).

Ainsi, ces 10 dernières années, Maurice a connu un taux de croissance de sa richesse de l’ordre de 195%. Le taux de croissance de la richesse au Vietnam a été de l’ordre de 210 % et de 198% pour la Chine. Maurice surclasse ainsi des pays émergents tels que l’Inde ou encore l’Indonésie, mais aussi des pays développés à l’instar de l’Australie ou encore de Monaco. Entre 2016 et 2017, Maurice a vu une croissance de sa richesse de l’ordre de 20%, ce qui en fait la 4ème meilleure performance, derrière l’Inde, Malte et la Chine.

Le rapport qui note aussi la piètre performance de plusieurs pays développés. Durant ces 10 dernières années, par exemple, le Royaume Uni a connu une décroissance de sa richesse de l’ordre de 2%, l’Autriche de l’ordre de 5%, la France, de 11% ou encore l’Italie de 19%. Le rapport qui souligne, à ce propos que ces pays européens ont été particulièrement touchés par la crise financière de 2007.

Pour les 10 prochaines années, le rapport note aussi que Maurice connaîtra une forte croissance de son secteur financier et estime que la croissance de sa richesse sera de l’ordre de 150% à l’horizon 2028.

 

 

Continue Reading

Trending