Connect with us

Faits Divers

Les ex-patrons en fuite, extradés à Toulouse

Published

on

Les ex-patrons en fuite, extradés à Toulouse

En fuite depuis 2 ans, le couple Sicart-Callejo, ex-patrons d’une grande société de transports, près de Toulouse, devrait être extradé de l’Île Maurice, pays où ces deux anciens dirigeants s’étaient établis en 2015.

La saga judiciaire des époux Sicart-Callejo, ex-dirigeants de la société de transports Callejo, à Lespinasse, près de Toulouse, connaît un nouvel épisode. Ce couple emblématique et symbole d’une des plus belles réussites économiques de la région, ces cinq dernières années, soupçonné d’escroquerie et de blanchiment, pourrait être extradé vers la France. Interpellé le 13 juin 2017, à l’Île Maurice et recherché par Interpol après le lancement d’un mandat d’arrêt européen, le couple devrait très prochainement regagner Toulouse, deux ans après avoir fui la Ville rose.

Jeudi 6 juillet, la Cour de Justice de Maurice a en effet décider d’extrader Jonathan Sicart et son épouse, Carine Sicart-Callejo, au terme d’une bataille juridique de trois semaines engagée entre les avocats du couple et la justice mauricienne. Un traité d’extradition existant entre la France et l’Île Maurice a été reconnu par les autorités mauriciennes. Cette décision répond aux attentes du couple de Toulousains dont le souhait était de rentrer en France.

Alors que leur passeport arrivait à expiration, les Sicart-Callejo ont été arrêtés le 13 juin dernier à leur domicile de Case-Noyade, au sud de l’île. «Ils ont la volonté de rentrer pour s’expliquer sur les faits qui leur sont reprochés, indique l’avocat toulousain du couple, Me Simon Cohen. Ils gardent aussi espoir que la procédure de transfert se fasse le plus rapidement possible». La procédure d’extradition pourrait prendre une quinzaine de jours, dans le meilleur des cas. Un délai incompressible au cours duquel des recours peuvent être exercés.

Ex-résidants andorrans

En fuite depuis le printemps 2015, après l’ouverture d’une information judiciaire par le parquet de Toulouse pour «escroquerie» et «blanchiment», le couple Sicart avait rejoint l’île Maurice avec ses deux enfants. Les ex-patrons, alors à la tête d’une grande société de transports, sont soupçonnés d’avoir détourné plus de 10 M d’euros. Jonathan Sicart, amateur de jeux et fan de courses automobiles, est suspecté d’avoir revendu plusieurs camions alors en crédit-bail, via une filière d’écoulement, vers les pays d’Europe de l’Est.

Des manœuvres qui avaient ainsi causé la disparition de dizaines de camions de son entreprise, menaçant plus d’une centaine d’emplois. Fin 2013, après un redressement judiciaire, la société a été reprise et deux-tiers des emplois ont été sauvés. Entre-temps, les ex-patrons, demeurant en Principauté d’Andorre, avaient pris la fuite. Dernièrement, la juge toulousaine Ethel Blans s’est rendue à Maurice pour notifier au couple le mandat d’arrêt dont ils font l’objet. Cette notification fait office de mise en examen. En attendant son retour en France, le couple Sicart est toujours placé en détention, à Port-Louis. Une mesure de placement en résidence surveillée n’est prévue par les lois mauriciennes.

Advertisement

Faits Divers

Vol dans un entrepôt : huit téléviseurs estimés à Rs 204 000 emportés par les employés

Published

on

Vol dans un entrepôt : huit téléviseurs estimés à Rs 204 000 emportés par les employés

Vol dans un entrepôt : huit téléviseurs estimés à Rs 204 000 emportés par les employés

Un officier travaillant pour le compte d’un fournisseur d’électroménager, a été désagréablement surpris de constater que huit téléviseurs ont été emportés de l’entrepôt de la compagnie. C’était lors d’un inventaire tenu le mercredi 20 juin, que le pot aux roses a été découvert.

En visionnant les images des caméras de surveillance, l’officier a remarqué que des téléviseurs de différentes dimensions ont été emportés en trois occasions par quatre employés. Les images montrent les employés en train d’embarquer les téléviseurs dans un véhicule de la compagnie. La valeur du butin est estimée à Rs 204 000.

Une déposition a été consignée au poste de police de Pailles. La police a appréhendé un des quatre suspects, samedi 23 juin.

Continue Reading

Faits Divers

Triolet : Un sexagénaire retrouvé pendu dans son garage

Published

on

Triolet : Un sexagénaire retrouvé pendu dans son garage

Triolet : Un sexagénaire retrouvé pendu dans son garage

Un terrible drame s’est produit au domicile des Chuttoo à 9eme Mile Triolet, hier, dimanche 24 juin. Neerunjun Chuttoo, âgé de 65 ans, a été retrouvé pendu dans son garage. C’est l’un de ses  proches qui a fait l’horrible découverte. Le sexagénaire avait, autour du cou, une corde accrochée à un tuyau galvanisé.

Selon le rapport d’autopsie, la victime a succombé à une asphyxie causée par la pendaison.

Continue Reading

Faits Divers

A Chamarel : Les limiers de l’ADSU déracinent 87 plants de cannabis

Published

on

A Chamarel : Les limiers de l'ADSU déracinent 87 plants de cannabis
Certains ont trouvé le moyen de cultiver leurs plants sur le flanc de la cascade à Chamarel.

ChamarelLes cultivateurs de cannabis ne manquent décidemment pas d’imagination. Certains ont trouvé le moyen de cultiver leurs plants sur le flanc de la cascade à Chamarel. Les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) y ont découvert 87 plants de cannabis mesurant entre 20 et 60 cms, hier, dimanche 24 juin.

Les plants de gandia ont été déracinés et transportés au Quartier Général (QG) de l’ADSU.

Continue Reading

Trending