Connect with us

Actualités

Mauritius Duty Free Paradise : Grève de la faim des travailleurs licenciés

Deborah Momplé

Published

on

Mauritius Duty Free Paradise : Grève de la faim des travailleurs licenciés

14 des 23 employés limogés du Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) ont décidé de passer à l’offensive. Cela après avoir reçu leur lettre de remerciement le 31 mai dernier, après trois ans et demi de services au sein de la compagnie.

Face à la presse ce mercredi 12 juillet, leur représentant syndical, Jack Bizlall est d’avis que ces licenciements sont injustifiés. Il a indiqué que la direction aurait offert une compensation de 3 mois par années de service, aux  licenciés de la MDFP, mais que seulement 9 des 23 limogés, ont accepté cette offre.

Jack Bizlall considère que de nombreuses clauses de l’Employment Relations Act n’ont pas encore été respectées. Il indique que le ministère du Travail a initié une enquête pour déterminer s’il y a matière à poursuite à l’encontre du Chief Executive Officer (CEO) de la MDFP ainsi que de la compagnie elle-même. Il affirme, d’autre part, qu’après avoir licencié ces personnes, la compagnie a passé une annonce pour le recrutement de 23 personnes le 8 juillet dernier.

Jack Bizlall annonce la tenue d’une grève de la faim des 14 employés, prévue pour le 19 juillet prochain à 15 heures au Jardin de la Compagnie à Port-Louis. Le syndicaliste soutient que si la grève de la faim ne donne rien, il se joindra aux grévistes.

Jevina Ramsasawmy, une des licenciées, indique qu’auparavant, les protestataires manifesteront devant le bureau du Premier ministre à 13h30. Elle allègue que la direction les ont licenciés car il leur est réproché que leur recrutement ne se sont pas fait selon les normes. Elle déclare aussi que selon la compagnie, ils n’auraient pas les qualifications requises pour le poste qu’ils ont occupé pendant plus de 3 ans.

 

Advertisement

Actualités

Fugues dans les shelters : Rita Venkatasamy évoque « un sentiment de mal-être »

Sweety Seerutton

Published

on

Fugues dans les shelters : Rita Venkatasamy évoque « un sentiment de mal-être »
Un sentiment de mal-être expliquerait les fugues dans les shelters

Fugues dans les shelters : Rita Venkatasamy évoque « un sentiment de mal-être »

Escapade ratée pour certains adolescents d’un shelter situé à Pointe-aux-Sables. Les faits se sont déroulés en deux occasions. Les mineurs ont été appréhendés non loin du shelter.

Lisez l’article : Pointe aux Sables : six mineurs fuguent d’un shelter

Rita Venkatasamy, l’Ombudsperson for Children indique que les fugues peuvent s’expliquer, selon le profil de l’enfant concerné. Pour elle, il est simplement une question de mal être de l’adolescent. « Il faut faire la part des choses correctement, » lance-t-elle.

Elle explique, par ailleurs, que les fugues sont assez courants. « Cela se passe dans tous les shelters dans le monde entier, » laisse-t-elle entendre.

Selon elle, les raisons derrière les escapades restent multiples. Rita Venkatasamy affirme que ces enfants veulent peut-être aller voir leurs familles. Elle est d’avis qu’il y a des fois, où ces jeunes ne se sentent pas vraiment bien. Il manifeste en eux un sentiment d’un mal-être. « Ils veulent la liberté. Ils veulent fumer une cigarette…, » soutient-elle.

L’Ombudsperson for Children déclare également que les responsables des centres d’accueil ne peuvent pas se comporter comme des policiers tout au long de la journée. Elle ajoute, également,  qu’il n’est pas logique de faire installer des clôtures de barbelés.

Elle soutient qu’il faut avant tout assurer le bien-être de l’enfant. Cela pourrait se faire en améliorant la situation au sein des shelters. Rita Venkatasamy estime qu’il faut plutôt une structure familiale qui pourrait aider à tisser des liens entre les enfants et les responsables de ces centres d’accueils.

Continue Reading

Actualités

Bright Minds Scholarship Program : Barclays accompagne des jeunes sur la route du succès

Published

on

Bright Minds Scholarship Program : Barclays accompagne des jeunes sur la route du succès
Barclays accompagne des jeunes sur la route du succès

Bright Minds Scholarship Program : Barclays accompagne des jeunes sur la route du succès

Encourager les jeunes dans leurs études supérieures à travers un accompagnement soutenu. Tel est l’objectif que s’est fixé Barclays depuis bientôt deux ans dans le cadre de son programme Bright Minds. C’est dans cette optique que la banque a remis 28 bourses d’études, lors d’une soirée organisée au Westin Resort, Balaclava, le 22 juin. Ces étudiants sont inscrits dans plusieurs établissements d’enseignement supérieur du pays et bénéficieront désormais de nombreux avantages, dont une aide financière et un stage au sein de la banque.

Le Bright Minds Scholarship program a été lancé il y a deux ans avec pour mission d’aider les étudiants issus de milieux modestes mais ayant un fort potentiel académique à poursuivre leurs études. Cette année et pour la première fois, des enfants des employés de la banque bénéficieront eux aussi de cette bourse. Ravin Dajee, Managing Director de Barclays Bank Mauritius Limited, a tenu à expliquer ce choix. « Notre banque a à cœur d’aider tous ceux qui veulent donner vie à leurs rêves, en particulier les jeunes, et si nous continuons à aider ceux issus de milieux modestes, nous souhaitions cette année accorder une attention particulière à nos employés, grâce à qui notre banque progresse chaque jour. En outre, ce programme de bourse d’études s’inscrit dans le cadre d’une stratégie plus large de notre banque, avec pour objectif de donner aux jeunes mauriciens tous les outils nécessaires afin qu’ils puissent intégrer le monde du travail et contribuer positivement à la société. Depuis la création de notre banque à Maurice il y a près d’un siècle, nous avons toujours été aux côtés des Mauriciens pour tous leurs projets. Nous perpétuons aujourd’hui cette tradition avec nos diverses initiatives, dont Bright Minds, et cela illustre clairement l’ambition de notre banque d’accompagner les Mauriciens pour encore au moins un siècle », a-t-il souligné.

Le Bright Minds Scholarship Program permet à ces étudiants de bénéficier de plusieurs avantages, dont une aide financière couvrant l’équivalent d’une année d’études, un stage au sein de la banque afin de bénéficier de l’expertise de professionnels, la possibilité de s’impliquer dans des projets communautaires, ainsi que des séances de coaching pour aider les étudiants à avoir davantage confiance en eux, mais aussi à être efficaces et motivés. Ce programme se veut donc pédagogique et permet de donner aux jeunes bénéficiaires tous les outils nécessaires à la réussite de leurs études.

Dooshani Seewoolall, étudiante à l’université de Maurice en Communication et Journalisme, est l’une des bénéficiaires de cette bourse a tenu à souligner l’aide que cette bourse représente. « L’obtention de cette bourse à été un vrai soulagement pour toute ma famille car nous avions quelques soucis financiers, puisque seule ma mère travaille pour financer l’éducation de mon frère et la mienne. Je suis extrêmement reconnaissante à Barclays Bank pour cette initiative », a précisé l’habitante de Camp de Masque Pavé.

Ce programme de bourse s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale de la banque baptisée Shared Growth, qui a pour objectif d’encourager l’avancement et le progrès de tous les acteurs de notre île. La Banque est d’avis que cela aura, au final, un impact positif sur la société et l’économie mauricienne. La stratégie de Shared Growth comprend plusieurs autres initiatives qui seront mises en place au fil du temps. L’essentiel jusqu’ici est que Barclays accompagne des jeunes sur la route du succès. Et cela est très très louable comme projet de société….

Continue Reading

Actualités

Cinématographie : Des vedettes indiennes en tournage à Maurice!

Ashminta B

Published

on

Cinématographie : Des vedettes indiennes en tournage à Maurice!
Emraan Hashmi, Shobita Dhulipala, Vedhika Kumar et Rishi Kapoor tournent pour un film à Maurice

CinematographieCinématographie : Des vedettes indiennes en tournage à Maurice!

Emraan Hashmi, Shobita Dhulipala, Vedhika Kumar et Rishi Kapoor sont les vedettes indiennes qui sont actuellement à Maurice pour le tournage d’un film. Dirigé par Jeetu Joseph, ce film est un remake du film espagnol, « The Body ».

Le tournage a déjà débuté dans les endroits clés tels que, Grand-Baie, diverses plages, l’Université de Maurice, entre autres. Selon Krish Smartine de RB Films Ltd, outre le paysage mauricien, il y aura aussi la participation des Mauriciens.

De ce fait, cette initiative aidera à promouvoir la cinématographie à Maurice. Outre de promouvoir leurs talents sur scène, les Mauriciens auront aussi la chance de voir le tournage, la production et autres aspects de la cinématographie. De plus, cela aidera aussi à la création des emplois.

Roshan Sowambar, le directeur de RB Films Ltd,  en collaboration avec Sachin Jootun, directeur du Mauritius Films Developpement Corporation (MFDC) visent à donner la chance aux jeunes d’exprimer leurs talents. Ainsi, plusieurs étudiants de l’UOM  participeront à ce tournage dans les jours à venir.

D’autre part, il est à noter que les acteurs indiens, dont Sanjay Dutt, Salman Khan et Hrithik Roshan seront bientôt à Maurice pour des tournages de films.

Continue Reading

Trending