Connect with us

Faits Divers

Meurtre à Flacq : « Letan li fini touy so fam, li kass enn poz li fime enn cigarete»

Published

on

Meurtre à Flacq : « Letan li fini touy so fam, li kass enn poz li fime enn cigarete»

Mala est horrifiée en pénétrant dans la chambre de sa fille, Anju. Celle-ci gît inerte dans une mare de sang tandis que son gendre, les vêtements tachés de sang est  assis tranquillement sur le bord du lit, entrain de griller une cigarette. « To finn touy mo tifi», hurle-t-elle. Sudhir Somrah (37 ans) d’un calme déconcertant rétorque : « Sa tigit. Si mo capav mo re dechire li enkor». C’est là que Mala aperçoit un couteau couvert de sang sur le lit. Craignant que son gendre ne joigne le geste à la parole, elle se saisit du couteau. Elle ne sait pas encore que Sudhir Somrah, après avoir commis cet acte ignoble, s’était infligé un coup au niveau du ventre pour mettre un terme à ses jours

Que s’est-il passé quelques minutes plus tôt. Mala se trouvait à son domicile lorsque ses quatre petits-enfants ont accouru chez elle pour lui informer que leur père a agressé leur mère avec un couteau de cuisine.

Vidya Kowlessur, l’oncle de la victime n’en revient toujours pas. Il nous relate que sa nièce qui avait obtenu une «protection order» s’était installée avec ses quatre enfants âgés entre 4 et 11 ans à Flacq en février 2016. Sa femme, ayant porté plainte contre lui pour violence conjugale, Sudhir a passé une semaine en détention. C’est pourquoi Anju a aménagé dans une nouvelle maison située à quelques mètres de sa mère. Mais Sushir ne supportant pas d’avoir passé une semaine derrière les barreaux, a voulu se venger en donnant à sa femme une bonne correction. Vidya Kowlessur, toujours sous l’effet du choc, n’en revient toujours pas. « Letan li fini touy so fam, li kass enn poz li fime enn cigaret».

Advertisement

Faits Divers

Il vient en aide à un SDF – Avish : quand humilité rime avec humanité

Published

on

Il vient en aide à un SDF – Avish : quand humilité rime avec humanité

Il s’est retrouvé, malgré lui, à la une de l’actualité. Lui, c’est Avish Betun, un habitant de Curepipe âgé de 27 ans. Le jeune homme avait porté son aide à Anil un sans domicile fixe, abandonné par ses proches depuis plus de quatre ans. Tout a commencé jeudi dernier lorsqu’Avish a lancé un appel à l’aide pour un nouvel ami sur facebook. Lorsqu’Inside News a répondu à son appel, Avish était loin de se douter que le reportage vidéo auquel il devait participer allait provoquer un véritable élan de solidarité envers Anil.

En effet, la vidéo publiée par Inside News lundi a été vue des milliers de fois et partagée 270 fois. L’altruisme dont a fait preuve Avish est salué. Ils sont des centaines à le couvrir d’éloges et pour le remercier pour son  geste.

« God bless you Avish…To ena enn grand le cœur bondié pou aide twa », « Heart breaking bless you avish » « Bravo Avish bon dieu pou aide twa boukou plus ki sa. Tonn met la joie dan le cœur enn dimun ki dan le besoin », sont autant de commentaires lus sur la toile.

Qui est est donc ce jeune homme qui a attiré l’attention de nombreux mauriciens ? Issu d’une famille de deux enfants, Avish est de nature calme et discret. Son père Govinda (53 ans) est garde chiourme à la prison de Melrose tandis que sa mère est employée comme « house keeping » à la clinique Fortis Darné. Son frère Atish est employé comme chauffeur dans une firme privée.  Avish, ex élève du Floreal SSS Secondary School a obtenu un emploi comme accountant chez la compagnie Succes Avenue Ltd au mois d’avril 2017 après avoir suivi des cours à la MITD. Pour arrondir ses fins de mois, il travaille comme pompiste à la station d’essence Shell à Curepipe.

« Letan mo fini fer bann compte mo ale travay lor filling a partir 16 h 30 ziska 8 h a swar. Li enn moyen pou mwa gagn enn tigit kass en plis », nous dit-il tout souriant. C’est à partir de là qu’il a fait la connaissance d’Anil. Ce dernier passait ses nuits à la belle étoile. « Lerla mo ti pe donn li manze. Mo mett enn ti dialog avek li pou li pa retruv li tousel. »

Il nous confie qu’il a reçu de nombreux appels téléphoniques et des messages à la suite de la vidéo publiée sur notre site. « Boukou dimun finn telefon mwa letan zot finn truv sa video reportaz la lor Inside News. Mo bien kontan ki ton Anil pou capav gagn enn laide aster la. Ki li pou capav gagn enn place pou li rester. »

Par son geste, Avish représente un exemple et une source d’inspiration pour les jeunes de son âge et pour  les Mauriciens en général.

Voir la vidéo sur le lien suivant : Le cri de détresse d’un SDF à ses enfants

Continue Reading

Faits Divers

Deux blessés graves à Alma : Le chauffeur s’était endormi au volant

Published

on

Deux blessés graves à Alma : Le chauffeur s’était endormi au volant

Deux blessés graves à Alma : Le chauffeur s’était endormi au volant

Une semi-remorque a fait une sortie de route sur la route principale à Alma, dans la nuit de lundi à mardi. Le chauffeur et son aide chauffeur, grièvement blessés, ont été transportés à l’hôpital Jeetoo par le SAMU.

Selon la police, le poids lourd qui se dirigeait vers Saint-Pierre a subitement quitté la route. Les policiers de Quartier Militaire, aussitôt alertés, se sont rendus sur le lieu de l’accident aux alentours de 01 h 40. L’état du chauffeur, âgé de 34 ans, inspire de vives inquiétude. Ce dernier s’était endormi au volant de son véhicule.

Continue Reading

Faits Divers

Pointe aux Sables : Isabelle (31 ans) laisse une lettre avant de se donner la mort

Published

on

Pointe aux Sables : Isabelle (31 ans) laisse une lettre avant de se donner la mort

Pointe aux Sables : Isabelle (31 ans) laisse une lettre avant de se donner la mort

Un terrible drame s’est produit à Pointe aux Sables, dans la nuit du lundi 18 juin. Isabelle, âgée de 31 ans, s’est donnée la mort par pendaison à son domicile. Lorsque des policiers se sont rendus sur place, ils ont découvert le corps inanimé  de la jeune femme dans sa chambre. Elle avait autour du cou, une corde attachée à une poutre au plafond.

Les policiers ont découvert une lettre d’adieu sur le lit ainsi qu’un laptop et téléphone portable appartenant à la victime. Le corps a été transporté à la morgue.

Continue Reading

Trending