Connect with us

Politique

Partielle au no18: Now or never…

Published

on

Partielle au no18: Now or never…

Le jour où Roshi Bhadain a annoncé sa démission au no 18, beaucoup ont salué cette initiative. Le leader du Reform Party avançait même que cette élection provoquera très prochainement les élections générales. Mais, il se trouve que les choses sont différentes. Il sera surtout question de l’avenir politique des protagonistes de cette joute.

A titre d’exemple, l’ancien ministre de la Bonne gouvernance se positionnera lui-même pour reprendre sa place de député dans cette circonscription. La raison évoquée pour sa démission est le Méga projet du Metro Express. Il disait souhaiter un référendum national pour proposer le projet. « On ne comprend pas exactement sa décision », affirme-t-on dans les rues de Quatre-Bornes. Il ne se rend pas compte qu’il peut ne pas retrouver sa place de parlementaire.

Même si c’est vrai que dans un passé pas très lointain, il affirmait qu’il ne fera plus de politique, il, a entre-temps, créé un nouveau parti : le Reform Party. D’ailleurs, beaucoup de personnes sont d’avis qu’il a bien perdu la côte de par son absence dans la circonscription alors qu’il était ministre. En tout cas, il risque de perdre gros en cas de défaite. Il se peut que son nouveau parti « mort avant li prend naissance », comme on le dit dans le jargon mauricien.

L’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes sera aussi capitale pour l’autre Ogre du monde politique: Arvin Boolell. Lui aussi, candidat battu aux dernières élections de 2014 (Vieux Grand-Port/Rose-Belle), joue sa dernière carte. Même si l’on ne remet pas en doute son expérience sur la scène politique, il se présente pour la première fois dans cette circonscription.

Une chose est sûre : ce n’est pas gagné d’avance, bien malin qui pourra prédire le nouvel élu de cette circonscription.

 

Advertisement

Politique

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

Published

on

Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

[Vidéo] Showkutally Soodhun : « Avek Pravind Jugnauth, nou pena okenn adverser politik! »

C’est ce qu’a déclaré Showkutally Soodhun, président du MSM, lors d’une entrevue accordée à Inside News. Il a mis l’accent sur le fait que le MSM est toujours très fort et qu’il remportera les prochaines législatives. Profitant de l’occasion, Showkutally Soodhun, président du Mouvement Socialiste Militant, nous explique toute la planification en marge du grand meeting qu’organisera l’alliance gouvernementale à la place Bazar, à Vacoas. Selon lui, ce rassemblement démontrera toute la force du MSM par rapport aux autres grands partis politiques.

Il a aussi apporté des éclaircissements sur son rôle actuellement. N’étant plus ministre, nous affirme-t-il, il est plus libre pour s’occuper des affaires du parti. Showkutally Soodhun dit ne pas avoir de regret, affirmant que « trop buku dimun in mal ziz moi ». Il dit cependant avoir foi en Dieu.

Continue Reading

Politique

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Published

on

Politique: Swadesh Babajee- «Mo ena dossier lor bane camarade Bureau politique»

Il se dit militant de coltar et continue à vouer loyauté au MMM. Pourtant Swadesh Babajee s’est dit très remonté contre le leadership de Paul Bérenger et ses proches collaborateurs.

Animant une conférence de presse hier, il a fustigé ceux qui le qualifient de vendeur et affirme que ça va très mal au niveau de la direction des Mauves. Comme membre de longue date de la régionale No 4, il a déploré que des sanctions soient prises contre des membres qui osent parler des maldonnes au parti.

Swadesh Babajee a cité l’article 16 de la constitution du MMM, qui stipule, selon lui, que c’est le Comité Central seulement qui est habilité à sanctionner un membre, et non le leader ou toute autre personne. Toutefois, l’ex président de la régionale No4 maintient qu’il reste un sincère militant et fidèle à son parti.

Continue Reading

Politique

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

Published

on

Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

[vidéo] Privatisation de la CWA: «Collendavelloo pe koz menti lor ca dossier la»

C’est ce qu’a déclaré Xavier Duval qui animait un point de presse ce matin. Le leader de l’opposition a épluché les recommandations de la Banque Mondiale concernant la privatisation de tout le service de l’eau à Maurice.

Il a aussi exprimé ses inquiétudes par rapport au timing de cette affaire. Xavier Duval affirme avoir parlé à des cadres de la Banque Mondiale qui lui ont dit que ce projet va prendre au minimum 14 mois pour être concrétisé. Ainsi, pour le leader de l’opposition, nous serons à la veille des élections, et ce ne sera pas une bonne chose.

Continue Reading

Trending