Connect with us

Politique

Roshi Bhadain : « Entre Duval ek Boolell, enn zafer pe deroule pou fer allians PTr/PMSD… »

Sarvesh Bhugowandeen

Published

on

Roshi Bhadain : « Entre Duval ek Boolell, enn zafer pe deroule pou fer allians PTr/PMSD… »

« L’elektora no 18 pu sanctionne tous les de! » C’est un Roshi Bhadain qui se sent trahi par son ex-collistier, Xavier-Luc Duval, qui s’est adressé à la foule, lors d’une réunion nocturne tenue, à La source, Quatre-Bornes, hier.

En effet, parlant de sa démission au no 18, il a expliqué que « Xavier-Luc Duval m’avait promis qu’il démissionnera aussi tout comme moi, une semaine après. Voilà qu’il change d’avis et décide de mettre un candidat pour me concurrencer. » C’est la stupeur pour Roshi Bhadain.

Qu’est-ce qui l’a poussé à croire à cette alliance? « C’est Arvind Boolell qui avait essayé de me convaincre en me conseillant de ne pas quitter mon poste de parlementaire, » avance le leader du Reform Party.

C’est là, dit-il, que« j’ai compris qu’il est de mèche avec Arvind Boolell. Mone compren ki ent Duval ek Boolell, enn zafer pe deroule pou fer alliance PTr/PMSD. »

Il dit être déçu par ce coup bas de la part du leader de l’opposition. Car il affirme l’avoir beaucoup aidé durant les six mois depuis qu’il a démissionné du gouvernement « surtout en ce qui concerne les différents PNQs adressées par Xavier au parlement, » précise Roshi Bhadain.

Arvind Boolell en a eu aussi pour son compte. Selon Roshi Bhadain, le membre de l’exécutif du PTr aurait proposé de provoquer une « désobeissence civile afin de provoquer les élections générales. » Ce que Roshi Bhadain a refusé. Il lui aurait même lancé « toi aussi tone gagne beze pareil kuma Navin Ramgoolam… »

Advertisement

Politique

Renouvellement du Comité Central – MMM : Joanna Bérenger y fait son entrée

Ashminta B

Published

on

Renouvellement du Comité Central du MMM : Fin du suspens
Joanna Bérenger fait son entrée au Comité Central du MMM

Renouvellement du Comité Central – MMM  : Joanna Bérenger y fait son entrée

Les élections pour le renouvellement du Comité Central du MMM se sont tenues à la salle municipale de Belle Rose ce dimanche 24 juin. 77 membres ont été élus et/ou réélus durant cet exercice. Ainsi, Joanna Bérenger, la fille du leader du MMM, fait son entrée au Comité Central du parti. Elle est élue à la cinquième position avec avec 318 voix. Son père Paul Bérenger garde sa pole position avec 393 voix. Il est suivi de Reza Uteem, Adeel Ameer Meea et de Rajesh Bhagwan.

Les nouveaux membres ont un mandat de trois ans. Ils sont rejoints par deux représentants de l’aile jeune et trois représentantes de la Commission femme.

Plusieurs membres du parti, dont Paul Bérenger, Rajesh Bhagwan et Ajay Gunness, entre autres, étaient présents.

En outre, les militants du parti Mauve seront appelés à élire deux représentants dans chaque circonscription, dont un homme et une femme, qui rejoindront les 77 élus de ce dimanche.

À noter que 30 membres du Bureau Politique seront élus ce samedi 30 juin au Henessy Park Hotel, à Ebène. Les membres élus éliront, à leur tour, le Président, le Vice-président et le secrétaire général du parti.

Continue Reading

Politique

Congrès d’anniversaire MP – Alan Ganoo: «Marke-garde, MP pou dan gouvernman»

Georges Alexandre

Published

on

Congrès d’anniversaire MP – Alan Ganoo: «Marke-garde, MP pou dan gouvernman»
«Eleksion pe vini dan enn an. Marke-garde MP pou dan gouvernman, » affirme Alan Ganoo

Congrès d’anniversaire MP – Alan Ganoo: «Marke-garde, MP pou dan gouvernman»

Lors du congrès marquant le 3e anniversaire du Mouvement Patriotique (MP), à l’Auditorium Octave Wiéhé, ce 24 juin, le président Alan Ganoo a donné le ton : «Eleksion pe vini dan enn an. Marke-garde MP pou dan gouvernman.» Cela sous les applaudissements nourris de la foule de partisans, massés dans le hall.

Les membres du MP

Soulignant qu’à l’approche des élections générales, il y a des tractations pour des alliances électorales, le président du MP a exhorté les partisans : «Se zot ki pou dir nou avec ki pou fer l’allians. Soit simin zegui, soit simin zeping». Il a tenu à rassurer : «Je ne vendrai pas ma conscience. Nous ferons une alliance digne de ce nom. Si ena pou mort, nou ava mort lor baricade. Nou pou ouvert simin pou dimoun pov dan sa pei la» Alan Ganoo a insisté que le MP est un parti qui élargit l’espace démocratique.

Abordant la situation politique, le président du MP a déclaré : «Nous sommes dans une situation où le gouvernement est en décadence. N’en parlons pas du budget. Le peuple qu’a-t-il eu avec ce budget ? Rien ! Tout se détériore dans ce pays.» Dans ce contexte, il a fait appel aux partis de l’opposition.

«Elargir l’espace démocratique»

«Mettons de côté notre égo. Il est impérieux d’élargir l’espace démocratique. Il ne faut pas qu’un Premier ministre ait deux mandats. Il faut nettoyer la classe politique», a insisté Alan Ganoo.

Jean Claude Barbier

De son côté, le député Jean-Claude Barbier et responsable de l’organisation du MP, a rappelé que lors du lancement du parti, voici trois ans, certains prédisaient que les membres du parti avaient choisi la voie suicidaire. «Quant à moi, j’ai dit non. Where there is a will there is a way. Oui, au MP on peut. Nous avons tout ce qu’il faut pour mener ce pays à bon port. Au cours de ces trois ans, il y a celui qui s’est joint au gouvernement. Il y a d’autres qui ont pris congé. Et, il y a ceux qui sont restés pour œuvrer pour notre projet de société», a affirmé Jean-Claude Barbier.

Pour sa part, Tania Diolle a affirmé qu’elle a intégré le MP en octobre 2017. «Je ne regrette rien. Je salue l’effort des politiciens au sein du MP qui œuvrent pour leur projet et leurs sacrifices. La route est longue», a-t-elle déclaré.

Tania Diolle a soutenu que le MP donne le temps nécessaire aux jeunes pour évoluer et s’épanouir. «Ces jeunes qui ont la foi dans leur pays et dans la société mauricienne. Quant à moi, j’ai été attirée par le MP, car je crois en mon pays et en la bonté des Mauriciens», a-t-elle confié.

Enjeux

En revanche, elle a fait état des enjeux qui constituent une menace pour Maurice. «Il y a des institutions qui ont failli à leurs responsabilités. Lorsque des jeunes ne s’intéressent pas à la politique, ils risquent de se radicaliser», a soutenu Tania Diolle.

Quant à Atma Bumma qui a présidé la partie protocolaire, il a dans son allocution affirmé que cela a été un privilège pour lui de participer au lancement du MP en tant que parti politique. «Cela a été une démarche difficile. Mais, nous avons tenu le pari. De concert, avec un groupe d’amis, nous avons pensé qu’il existe un espace démocratique différent à occuper

Abordant la candidature de Tania Diolle à la partielle au No 18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), Atma Bumma a insisté: «Sa candidature est synonyme de rajeunissement de la classe politique. Il y avait un grand besoin de renouveau» A son avis, le MP sera déjà  dans le subconscient collective de la population.

Une animation culturelle a marqué le congrès d’anniversaire du MP.

 

 

 

Continue Reading

Politique

MP: Plusieurs dirigeants des partis de l’opposition présents au congrès d’anniversaire

Georges Alexandre

Published

on

MP: Plusieurs dirigeants des partis de l’opposition présents au congrès d’anniversaire

Plusieurs dirigeants des partis politiques de l’opposition, ainsi que des amis politiciens, étaient présents au congrès marquant le 3e anniversaire du Mouvement Patriotique (MP), à l’Auditorium Octave Wiehe, ce dimanche 24 juin. Cela exception faite de ceux du MMM et de la Plateforme pour le nouveau MMM.

Parmi ces dirigeants présents, on retrouve Patrick Assirvaden et Arvin Boolell, président et député du Parti Travailliste, Dr Mamade Kodabacus, secrétaire générale du PMSD, Kavi Ramano, député indépendant, Sundee Beedassy, ex-membre de l’aile féminine du MMM, Alain Laridon, ancien député, ancien ambassadeur du PTr au Mozambique et ancien conseiller au ministère de la Pêche et Raj Aubeeluck, ancien maire du Ptr à Beau-Bassin/Rose-Hill.

Dans son message, le président du MP, Alan Ganoo a remercié les dirigeants et membres des partis politiques de l’opposition pour leur présence.

Continue Reading

Trending