Connect with us

Actualités

Traités d’impot: Maurice signe une convention multilatérale

Published

on

Traités d’impot: Maurice signe une convention multilatérale

Maurice, se joignant au mouvement international pour lutter contre l’évasion fiscale, a signé la Convention multilatérale pour mettre en œuvre des mesures fiscales. Celle-ci sont liées aux traités pour prévenir l’érosion de base et le changement de profit au siège de l’Organisation for Economic Co-operation and Development (OCDE) à Paris la semaine dernière .

La Convention multilatérale, également connue sous le nom d’Instrument multilatéral (MLI), couvrira 23 des Accords existants de prévention de la double imposition de Maurice avec les pays suivants: la Belgique, la République du Congo, la Croatie, Chypre, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Koweït , Lesotho, Luxembourg, Madagascar, Malte, Monaco, Oman, Qatar, Seychelles, Afrique du Sud, Swaziland, Suède, Emirats Arabes Unis et le Royaume-Uni.

Maurice s’engagera également à un niveau bilatéral avec les 19 pays partenaires issus de traités pour modifier et conclure les accords non couverts, d’ici la fin de 2018. Les pays partenaires des traités sont le Bangladesh, le Botswana, la Chine, l’Égypte, l’Inde, la Malaisie, le Mozambique , Namibie, Népal, Pakistan, Rwanda, Sénégal, Singapour, Sri Lanka, Thaïlande, Tunisie, Ouganda, Zimbabwe et Zambie.

Maurice a également participé activement au Ad-Hoc Group établi par l’OCDE pour travailler à la rédaction de l’instrument multilatéral tel que recommandé dans le cadre de l’Action 15 du rapport sur le Base Erosion and Profit Shifting (BEPS).

En tant que centre financier international de confiance et pleinement collaboratif, Maurice a toujours respecté les normes internationalement établies.

Il est rappelé qu’en juin 2015, Maurice avait signé la Convention multilatérale sur l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale, élaborée conjointement par le Conseil de l’Europe et l’OCDE. Maurice est également membre du Early Adopters

Advertisement

Actualités

[Vidéo] Ganga Talao : Des dévots éblouis par un «spectacle» offert par des singes

Published

on

Ganga Talao : Des dévots éblouis par un «spectacle» offert par de singes

[Vidéo] Ganga Talao : Des dévots éblouis par un «spectacle» offert par des singes

Ce matin, une session de prière a eu lieu au Ganga Talao, à laquelle ont participé plusieurs membres du gouvernement, dont le Premier ministre. Cependant, il y avait aussi des invités un peu spéciaux. En effet, les personnes présentes ont été surprises par l’envahissement des singes sur les lieux. Certains macaques ont grimpé les bâtiments, d’autres, étaient perchés sur les pylônes électriques. Le public a été émerveillé par le «spectacle» fourni par ces animaux, visiblement étonnés de voir autant de personnes un dimanche matin au Ganga Talao.

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Ganga Talao : Pravind Jugnauth participe à une session de prière pour instaurer la paix dans le pays

Published

on

Ganga Talao : Pravind Jugnauth participe à une session de prière pour instaurer la paix dans le pays

[Vidéo] Ganga Talao : Pravind Jugnauth participe à une session de prière pour instaurer la paix dans le pays

Accompagné de son épouse, le chef du gouvernement a participé à une session de prière, au Ganga Talao, ce dimanche 17 juin.

Ganga Talao : Pravind Jugnauth participe à une session de prière pour instaurer la paix dans le pays

Cette cérémonie a été organisée par le Hindu Maha Sabha dans le but d’instaurer la paix dans le pays, surtout après les tristes évènements survenus depuis le début de l’année.  Plusieurs dévots ont récité des mantras pendant un peu plus de trois heures, en hommage au Dieu Hanuman. Plusieurs autres parlementaires étaient également présents au Hanuman Chalisa.

 

This slideshow requires JavaScript.

 

Continue Reading

Actualités

[Vidéo] Conseils pour vos animaux : ne pas tarder pour agir

Published

on

Conseils pour vos animaux : ne pas tarder pour agir

[Vidéo] Conseils pour vos animaux : ne pas tarder pour agir

Lorsque l’on a un animal de compagnie, on a parfois tendance à s’inquiéter dès le moindre « petit bobo ». En revanche, certains signes nous paraissent sans importance alors qu’ils montrent un problème de santé grave chez l’animal. Le Dr Arjun Kailaysur, vétérinaire à la Mauritius Society For Animal Welfare (MSAW) souligne qu’il ne faut pas tarder pour agir. « Emmener-le chez un vétérinaire au plus vite ». Une erreur courante des propriétaires d’animaux de compagnie dit-il, consiste à attendre que la santé de leur animal s’améliore d’elle-même. Ce qui n’est pas recommandée.

Continue Reading

Trending