Connect with us

Politique

Drogue : « Ena certain media komplis avek mafia » affirme Pravind Jugnauth

Published

on

Drogue : « Ena certain media komplis avek mafia » affirme Pravind Jugnauth

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a égratigné une section de la presse. C’était lors du Family Fun Day, au stade Maryse Justin à Réduit, ce dimanche 13 août. Le chef du gouvernement s’en est également pris à l’ancien régime Ptr/PMSD. « Zot finn less la mafia anrisi. Akimil risess par milyar

Le chef du gouvernement en a profité, pour revenir sur son combat contre la drogue. «Tou dimun finn truv ki manier nou pe donn rezilta lor rezilta. Zot pe truver ki manier ena bann saizi rekor, san presedan ».

En revanche, dit-il, l’ancien régime n’a absolument rien pour combattre ce fléau lorsqu’il était au pouvoir. « Zot finn sutirer. Zot finn tolere

Pravind Jugnauth rappelle que c’est son gouvernement qui est venu de l’avant avec une commission d’enquête. « komision danket pe fer so travay. Nou less li fer li an toute indepandans.» Le Premier ministre soutient qu’il ne tolérera pas les trafiquants. « Mo pu kass lerin sa bann mafia la! »

Le chef du gouvernement est aussi revenu sur les allégations du parrain des parrains Peeroomal Veeren. « Il a fait des allégations contre moi alors que lui-même purge une peine d’emprisonnement de 34 ans pour trafic de drogue», a lancé Pravind Jugnauth, d’un ton ironique. « Si mo mem mo ti pli gran financier la drog, eski mo ti pu kass lerin bann mafia ? Eski mo em ti pu fer bann saizi ? Dimun kone ki manier mo pe fer zot rezervwar sek. Ki manier zot pu nepli ena moyen biento

Le Premier ministre affirme que les trafiquants ont des complices au sein de différentes institutions. Ils ne s’en sortiront pas, dit-il. « Nou pe veyer, nou pou areter sa bann dimun ki komplis la.» Selon le Premier ministre, il y a des complices au sein de certains medias. « Mwa mo kone ki manier ena certain dimun pe koz regulierman ek sa bann mafia la ek pe donn zot coudme.» « bann mafia pe finans certains dimun pu kal mo lelan. Na pa li sa », a-t-il conclu.

Commentaires

Politique

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Published

on

82 ans du PTr : Un parti au passé glorieux

Le Parti Travailliste fêtera ses 82 années d’existence ce vendredi, 23 février. Dans ce contexte, Inside News a interrogé deux personnages, qui ont, à un moment ou à un autre, contribué à l’histoire du parti.

Kadress Pillay, qui était ministre de l’ٞEducation sous le régime travailliste en 1995, évoque une grande fierté d’« avoir fait partie de la  grande famille rouge d’antan ». L’ancien membre de l’exécutif travailliste souligne que la philosophie du parti mise sur trois axes : la participation, le progrès et le partage.

Cependant il dit qu’aujourd’hui, le Ptr « a le besoin de se réinventer, car les valeurs travaillistes sont perdues ». A l’aube de la célébration des 82 ans des rouges, il estime qu’il y a un gros ‘gap’ entre le passé et le présent. Il affirme qu’à présent, «  il n’existe plus de démocratie chez les rouges, il n’y a qu’un clan qui fait ce qu’il veut »  Ainsi, il est d’avis que le défi est grand. Selon Kadress Pillay, « la grande victoire du Parti Travailliste devrait être de ramener la philosophie travailliste à sa valeur réelle, au lieu de se soucier de revenir au pouvoir ».

Pour sa part, Patrick Assirvaden, président du Parti Travailliste souligne toute l’importance des rouges sur l’échiquier politique. D’ailleurs, fait-il ressortir, « notre parti est le deuxième avec la plus longue existence sur le continent africain, après l’ANC ». Le Président affirme que les 82 ans d’existence « prouve que toute l’histoire du Ptr est reliée avec celle de la République de Maurice ».  

Patrick Assirvaden précise que depuis son existence, le parti Rouge «  a beaucoup œuvré pour la nation, particulièrement pour la classe travailleur ». Il conclut par dire que le pays a besoin des valeurs travaillistes « pour son avancement socio-économique ».

Commentaires

Continue Reading

Politique

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Published

on

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Les 82 ans du Ptr et 50ème anniversaire de l’indépendance: Tout un programme

Un comité, présidé par le président des Rouges, Patrick Assirvaden, a eu lieu jeudi dernier, pour peaufiner toutes les activités. Ainsi, ce vendredi, un dépôt de gerbes est prévu au Square Guy Rozemont à 16 heures pour débuter les célébrations.

L’item principal de cet anniversaire aura lieu à l’auditorium Octave Wiéhé, le dimanche 25 février. En effet, un congrès anniversaire est organisé ce jour-là et débutera à 10 hres. Le programme continuera le 4 mars prochain, avec un colloque dans le sillage de la fête de l’indépendance. Une exhibition de photos sur l’indépendance, couplée de vidéos sera de la partie.

Patrick Assirvaden affirme que le clou du programme sera la fête de l’indépendance célébrée par le Ptr au Kewal Nagar le 11 mars prochain, soit à la veille de la fête de l’indépendance nationale. Ce village a été choisi, nous dit le président des Rouges, pour avoir donné naissance au père de la nation, Sir Sewoosagur Ramgoolam.

Commentaires

Continue Reading

Politique

L’alliance MP/Ptr? Alan Ganoo attend la position d’Arvin Boolell

Published

on

L’alliance MP/Ptr? Alan Ganoo attend la position d’Arvin Boolell

Le poste de leader de l’opposition de Xavier-Luc Duval est contesté. Cela fait, d’ailleurs, beaucoup jaser dans le monde politique. Invité à commenter sur le sujet, Alan Ganoo, président du Mouvement Patriotique, souligne que « la configuration de l’opposition a de fortes chances de changer prochainement ».

Comment? Alan Ganoo nous confie qu’il se peut qu’une alliance entre deux partis de l’opposition se concrétise dans les jours à venir. Une alliance impliquant le MP? A cette question, notre interlocuteur soutient que son parti est en attente de l’évolution des évènements… avant de lancer : « il faut surtout savoir quelle est la position d’Arvin Boolell sur la question… » Sans doute, cette déclaration laisse entendre qu’un rapprochement Mouvement Patriotique/Parti Travailliste est très probable.

En effet, si une telle alliance se concrétise, les deux partis compteront sept députés. Et dans ce contexte, le parti de Xavier Luc Duval pourrait ne plus commander une majorité au sein de l’opposition. D’autant plus que, tout comme Paul Bérenger, Alan Ganoo estime que le PMSD perdra certains de ses membres avant la rentrée parlementaire. Une autre possibilité : il se pourrait que les autres partis de l’opposition se joignent pour évincer XLD de son poste de leader de l’opposition. Affaire à suivre…

Commentaires

Continue Reading

A la une