Actu de l'ile Maurice
Actualités

Bodha/Syndicat du transport : la présence des hommes du barreau de l’opposition fait tiquer

Bodha/Syndicat du transport : la présence des hommes du barreau de l’opposition fait tiquer

Les syndicats du transport étaient tous présents à la réunion que le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha a organisée. C’était ce jeudi 24 août au bureau du ministre. Les travailleurs du transport craignent une perte d’emploi avec l’avènement du Metro Express. Lors de cette réunion, le ministre leur a promis que des négociations vont débuter dans un mois. Nando Bodha leur a affirmé qu’il doit soulever toute cette affaire au conseil des ministres, et qu’il ne peut prendre des décisions sans consultation avec ses collaborateurs. Le ministre compte rencontrer les différents représentants des compagnies de transport dans deux semaines. Les syndicats souhaitent une réunion tripartite.

Reaz Chutoo, le représentant syndical des employés de la CNT déplore la présence des hommes de loi de certains syndicat du transport. Ces avocats, selon l’intervenant, seraient étroitement liés au Ptr et au PMSD. « Zordi zot pe amenn role bon samaritains. Zot in blie ki an 2013 nou ti bizin fer la grev national pou nou gagne ogmentasyon kan ti koz ar zot pou enn salair desan zot ti rezette nou propozisyon.»

Du côté de l’United Bus Industry Workers Union (UBIW) c’est le même son de cloche. Ashock Subron, négociateur syndical, affirme ne pas être satisfait de la réunion. « Tank ki nou pas gagn garantie an ecri nou pe maintenir nou lassemble general le 28 aout. »

En revanche, du côté de la National Transport Corporation Power Workers Union, c’est la satisfaction. « Chapeau au ministre, il a pris l’engagement d’organiser une autre réunion dans deux semaines ». Cependant, leur avocat Kaviraj Bhukory souhaite que le Metro Express soit suspendu pour le moment jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé avec les syndicats du transport.

Les porte-paroles de l’Union Joint Panel, Goorah Enatally et Gessika Frivet ne sont pas rassurés de cette réunion. Ils disent attendre la rencontre avec le ministre prévu dans un mois. « Nou bizin sa garantie la an ecrit la. Nou fer li confians .Nou esperer li pas trouv enn lot sime pou sove. Nou pou donn li so letan.» Ils déclarent avoir sollicité les services de Me Kushal Lobine, Mes Adrien Duval et Assad Peeroo gratuitement.