Actu de l'ile Maurice
Actualités

Hôtellerie et restauration : l’île Maurice en quête de main-d’œuvre

Hôtellerie et restauration : l’île Maurice en quête de main-d’œuvre

Le secteur hôtellerie et restauration, en plein essor à l’île Maurice, manque de main-d’œuvre. Des opérateurs mauriciens comptent ainsi recruter du personnel malgache.

Un accord a été signé entre la Fédération des hôteliers et restaurateurs de Madagascar (FHORM) et l’Association des touristes professionnels (ATP) de Maurice samedi dernier relatif à la formation de personnel malgache dans l’hôtellerie. A ce sujet, des professionnels mauriciens seront attendus au pays.

«L’objectif est de mettre sur le même niveau la qualité de service et la prestation du personnel malgache et mauricien», a précisé Rita Ravelojaona, présidente du FHORM. En effet, les opérateurs mauriciens prévoient de recruter une centaine de Malgaches à travailler à Maurice. La présidente du FHORM a toutefois précisé que «Le nombre de personnel qui sera formé dépassera évidemment ce chiffre. L’acquisition des expériences à travers cette formation permettra aux jeunes Malgachse dans l’hôtellerie à saisir les opportunités au niveau national ou international».

Le tourisme en pleine expansion à Maurice

Durant la haute saison, Maurice accueille jusqu’à 3 millions de touristes. L’île compte 180 hôtels toutes étoiles confondues. On recense entre 70 000 à 100 000 personnes recrutées dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration. La main-d’œuvre mauricienne est ainsi devenue insuffisante face à cette forte croissance du tourisme dans l’île.

Questionné sur le choix de recruter du personnel malgache, Daniel Saramandif, président de l’ATP a répondu que «Les jeunes Malgaches maîtrisent bien la langue française. Et la France est le premier marché de Maurice avec 550 000 touristes français à visiter l’île chaque année ». L’opérateur de préciser également que cette formation est nécessaire vu l’affluence des touristes Chinois à l’île Maurice qui préfèrent séjourner dans les hôtels quatre ou cinq étoiles.

Source : newsmada.com