Actu de l'ile Maurice
Faits Divers

Une fillette de 10 ans abusée sexuellement : « Traitement royal pour le violeur présumé »

Une fillette de 10 ans abusée sexuellement : « Traitement royal pour le violeur présumé »

Il est accusé d’avoir abusé sexuellement la fille de son voisin âgée de 10 ans. Lui c’est Mohmmad Beelall Fareed, un habitant de Plaine-Verte marié et père d’une fille de 10 ans également. Ce fonctionnaire de 30 ans a été admis à l’hôpital après avoir passé un sale quart d’heure entre les mains des habitants de son quartier dans la nuit de lundi. Ces derniers l’ont passé à tabac.

En revanche, il a eu un traitement royal lors de sa comparution en cour de district de Port-Louis ce mardi en début d’après-midi. Il est 13 heures lorsqu’une fourgonnette, avec à son bord deux policiers, se gare devant le New Court House. Ils sont venus récupérer le suspect qui avait déjà été présenté devant la magistrate en compagnie d’un de leur collègue. En remarquant la présence de notre photographe Rashid Mukoon,  Mohammad Bellall Fareed, saisit le bras d’un des policiers : « Mo pas pou sorti par la porte divan», lâche-t-il.  L’autre policier s’en va récupérer le véhicule pour rejoindre son collègue et le suspect à l’accès réservé aux prisonniers, à l’arrière du bâtiment. Mais la situation prendra une autre tournure lorsque notre photographe, qui a flairé le subterfuge, se précipitera sur place pour tenter de prendre quelques clichés. Ce qui a provoqué la furie des policiers. Il a fallu de peu pour que notre photographe se fasse renverser par le véhicule qui a quitté en trombe le New Court House.

Revenant à l’agression sexuelle, l’oncle de la fillette  nous raconte que l’attitude de cette dernière avait changé depuis un certain temps.  « Li ti renfermer lor li meme. Li ti abitié kozé riyé mais so conporteman finn sanzé. Nou pa ti pe konpran kifer», lâche-t-il d’un ton amer.

Il a fallu, nous dit-il, que sa nièce se confie à sa prof. « C’est à ce moment-là que nous avons appris ce qui s’était produit». La fillette, accompagnée de sa tante, se rend au poste de police de Plaine-Verte pour porter plainte contre son voisin. Elle raconte que ce dernier a abusé d’elle sexuellement en trois reprises environ. Cela se passait lorsqu’elle s’était rendue chez lui pour jouer avec sa fille et la cousine de cette dernière.