Actu de l'ile Maurice
Actualités

Catastrophes naturelles : Exercice de simulation en cas d’inondation à Bel Air Rivière Sèche

Catastrophes naturelles : Exercice de simulation en cas d’inondation à Bel Air Rivière Sèche

Un exercice de simulation d’inondation visant à tester la capacité de réaction des diverses unités de la Police et autres parties concernées se tiendra cet après-midi à morcellement Sohawon à Bel Air Rivière Sèche.

L’exercice, qui bénéficie du soutien du Conseil de district de Flacq et de l’Eastern Division Police, démarrera vers les 15h30 avec un briefing dans l’enceinte de l’église St Esprit à Bel Air Rivière Sèche. L’alerte d’inondation sera donnée vers les 16 heures par les Services météorologiques. Le National Disaster Risk Reduction and Management Centre ainsi que le Local Disaster Risk Reduction Management de Flacq seront immédiatement informés.

Les procédures d’évacuation seront ensuite enclenchées. L’Eastern Division Police assurera la coordination lors de cet exercice. Des effectifs de la garde-côte nationale, de la Special Mobile Force, et de la Fire Brigade apporteront leur soutien à cette opération. Le SAMU sera aussi présent sur les lieux.

L’objectif global de cet exercice de simulation consiste à tester le niveau de réponse de la Police et autres parties prenantes engagées dans le Divisional Evacuation Plan en vue d’examiner et d’améliorer l’efficacité du système. Autres buts : identifier les points forts et les faiblesses et prendre des mesures correctives en vue d’améliorer le Flooding Response Plan ; former les institutions sur les actions à être prises dans les cas d’inondations réelles ; évaluer l’efficacité du système existant de communication ; et sensibiliser les membres du public sur la menace potentielle des inondations et les précautions et actions à prendre en cas de désastre.

Selon le scénario, aussitôt l’alerte d’inondation déclenchée par les autorités, les policiers de la station de Bel Air se rendront sur le lieu affecté en vue d’évacuer les personnes qui participeront à cet exercice et les dirigeront vers la zone de sécurité à l’école du gouvernement de Ramnarain Roy. Un dénombrement des personnes sera ensuite effectué. Les blessés lors de cet exercice seront transportés à l’hôpital de Flacq.