Connect with us

Politique

Etienne Sinatambou : « Le Premier ministre est devenu l’homme à abattre. »

Published

on

Etienne Sinatambou : « Le Premier ministre est devenu l’homme à abattre. »

C’est ce qu’a déclaré Etienne Sinatambou lors de sa conférence de presse ce samedi 19 août. Il a commenté le souhait du Premier ministre de déposer devant la Commission d’enquête sur la drogue. Selon lui, Pravind Jugnauth souhaiterait partager sa détermination afin de démanteler les réseaux du trafic de drogue à Maurice. Il veut ainsi libérer les jeunes de ce fléau.

Etienne Sinatambou a aussi critiqué Patrick Assirvaden pour ses propos sur une radio privé. Le président du Ptr avait déclaré que c’est sous le gouvernement travailliste que Peroomal Veeren a été arrêté. « C’est le genre de mensonge qu’on doit exposer, » lance-t-il.

Le porte-parole du gouvernement souligne que l’ancien régime a systématiquement refusé de mettre sur pied une commission d’enquête sur la drogue. Etienne Sinatambou affirme que c’est sous le gouvernement MSM que Peroomal a été arrêté. Pravind Jugnauth était à cette époque le vice premier ministre.

Peroomal Veeren avait été arrêté une première fois le 18 mars 2002. Il avait été alors condamné à 3 ans de prison pour possession de 90 doses d’héroïne. Le 3 juin 2003, il avait été arrêté pour avoir en sa possession 1,117g d’héroïne. C’est alors qu’il a été condamné à 34 ans de prison.

Etienne Sinatambou reprend par ailleurs les mots de Pravind Jugnauth. « Ena seki pe lit kont trafik de drog ek ena seki p side avek trafik de drog. »

« Le Premier ministre est devenu l’homme à abattre, » lance-t-il.  De plus, le porte-parole du gouvernement estime que les autres trafiquants feront tout pour nuire au Premier ministre. Il estime qu’ils essayeront de ralentir le démantèlement du réseau de la drogue. Par ailleurs, selon Etienne Sinatambou, « les propos de Veeren puent le mensonge. »

Peroomal Veeren avait déclaré que Pravind Jugnauth est le parrain de la drogue. « Si limem finansye be kifer li pu pran kass ar bane baron? » se demande-t-il. Pour Etienne Sinatambou, Veeren est un traitre pour son pays.

Advertisement

Politique

Jack Bizlall : « Steeven Obeegadoo so Komba se enn peine perdi ! »

Published

on

Affaire 'Tikka' : «Les hôtels forcent leurs employés à porter des tenues archaïques !», déplore Jack Bizlall

Jack Bizlall : « Steven Obeegadoo so Komba se enn peine perdi ! »

Jack Bizlall, observateur politique, affirme que la situation au sein du MMM ne le choque guère. Celui qui se dit être un militant dans l’âme, soutient que la crise au sein du parti ne présume pas la fin des Mauves. Il se rappelle que plusieurs fois dans le passé, le MMM a vu plusieurs personnes quitter le navire mauve, « comme en 1973, avec la première crise en interne ayant pour toile de fond : un conflit idéologique ».

Jack Bizlall pense que le problème actuellement avec le MMM, c’est le changement constant de sa stratégie politique. « Sa parti la se enn kameleon ki sanz kouler constaman ! » De plus selon lui, «  c’est comme au football, quand quelqu’un n’adhère plus à la philosophie de Paul Bérenger, il doit impérativement quitter les mauves, mais le parti recrute ceux qui se soumettent à l’idéologie du leader! » Évoquant le cas de Steven Obeegadoo, Jack Bizlall le qualifie d’inédit. Il a d’ailleurs un message pour ce dernier : « arret rever ! So combat pou apport sanzman dan MMM, se enn peine perdi ! »

Par ailleurs, Jack Bizlall estime que « toutes les tendances confondus veut que le MMM aille seul aux prochains élections générales. Seulement Paul Bérenger veut tout contrôler, au détriment de l’avancement du parti ! »

Continue Reading

Politique

BP du MSM : Pravind Jugnauth confirme son intention de compléter son mandat

Published

on

BP du MSM : Pravind Jugnauth confirme son intention de compléter son mandat

Les membres du Mouvement Socialiste Militant (MSM) ont convoqué un Bureau Politique spécial au Sun Trust, hier, samedi 19 mai. Lors de cette rencontre, le Premier ministre a fait une comparaison entre le MSM et les autres partis sur l’échiquier politique. Pour Pravind Jugnauth, le MMM ne représente plus une force actuellement. En ce qui concerne le Parti Travailliste, il décrit le rassemblement tenu par les Rouges à Saint Pierre, le 4 mai dernier, comme un flop.

Dans ce sillage, le chef du gouvernement s’est targué que l’alliance gouvernementale ait eu une grosse foule lors du rassemblement du 1er mai à Vacoas.

Le leader du MSM a exprimé son intention d’aller jusqu’à la complétion de son mandat, à la tête du pays. Cependant, il demande à ses troupes de rester mobilisés.

 

 

Continue Reading

Politique

MMM : La liste des candidats pour le comité central rendu public

Published

on

MMM : La liste des candidats pour le comité central rendu public

La liste des candidats pour les élections du renouvellement du comité central du MMM est désormais officielle. La liste a été communiqué par le parti mauve cet après-midi, à l’Hennessy Park Hotel, à Ebène, ce samedi 19 mai.

On y compte 103 candidats, issus des plusieurs comités régionaux de tous les circonscriptions du pays. Les élections auront lieu le dimanche 24 juin. Parmi les noms évoqués, on retrouve Joanna Bérenger, la fille du leader des Mauves, et Nita Juddoo, entre autres.

Dans une déclaration à la presse, Paul Bérenger, leader du MMM, a fait ressortir que plusieurs personnes ont déposé leurs candidatures fortes tard, vendredi.

Continue Reading

Trending