Actu de l'ile Maurice
Actualités

Les Peeroo jettent l’éponge

Les Peeroo jettent l’éponge

«  Nous nepli kapav contigné avek sa case la, pour la simple et bonne raison : nou pane gagne okenn instriktion de la part de l’avoué concerné… », C’est toute la déception qui se lit sur le visage de Razack Peeroo, l’un des avocats représentant les habitants de Résidence Barkly dans l’injonction intérimaire concernant la démolition des maisons dans le cadre du projet Metro Express.

Il devait expliquer que le panel d’avocats ont travaillé jusqu’à fort tard, hier, pour étoffer l’affidavit dans cette affaire. « Nous nepli kapave contigner dans sa case la désormais, car nou pren instriktion de l’avoué. On a fait la motion de “we are withdrawing this case from police instructions” ». On a tenté de prendre contact avec l’avoué Kaviraj Bokhoree, mais ce dernier reste injoignable. Pour rappel, les avocats concernés dans cette affaire sont Assad Peeroo, et son père Razack Peeroo, Nawaz Dookhee et Urvashi Bissoondyal.