Actu de l'ile Maurice
Actualités

Meurtre de Sylvio Barthelmy Azie: Jean Michel Jolicoeur réclame Rs 6.6 millions à l’état

Meurtre de Sylvio Barthelmy Azie: Jean Michel Jolicoeur réclame Rs 6.6 millions à l’état

L’affaire remonte au 1er août 1999 à Rodrigues. Sylvio Barthelmy Azie est tué par un groupe d’amis, dont Merge Jolicoeur, Joseph Ravina et un dénommé Lololl. La victime n’avait que 17 ans à cette époque. L’enquête était menée par l’inspecteur Moorghen et 18 ans après ce drame, Jean Michel Jolicoeur et sa famille entament des poursuites contre l’état.

En effet Jean Michel Jolicoeur affirmait qu’il n’avait rien à faire avec ce meurtre. Il a expliqué que le jour ou les ossements de Sylvio Barthelmy avaient été découverts, plusieurs arrestations ont eu lieu. Il a raconté que le 27 décembre 2013 vers 17 hrs, alors qu’il dormait, plusieurs policiers avaient fait irruption chez lui et l’avaient arrêté. Il avait demandé à ces derniers s’ils avaient un mandat d’arrêt. Mais ils ne voulaient rien entendre. Après lui avoir mis les menottes aux poignets, l’inspecteur Mooorghen lui répondit, “a nou alle”. Selon Jean Michel Jolicoeur, la police avait fait des fausses allégations contre lui ce jour là, “zot ine dire moi, ti ena enn crime le premier aout 1999, 14 ans de cela, ou ti impliquer la dans, ou ti la, ou ti batter, ou ti touyer, ou ti met dan sak, apre ti ale zett dan kavern, li apel Sylvio Barthelmy Azie.” Jean Michel Jolicoeur se défendit et affirmait qu’il n’était pas à Rodrigues au moment des faits, affirmant que peu après la mort du chanteur Kaya, il était resté à Maurice jusqu’en décembre 2000.

La police ne lui aurait jamais donné les raisons de son arrestation et il réclame aujourd’hui Rs 6.6 millions à l’état comme dommage, perte et prejudices causés à son encontre. C’est Me Zahid Nazurally qui s’occupe du dossier.